l’expansion du chocolat Lindt en Chine

l’expansion du chocolat Lindt en Chine

PLAN DE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL A SUIVRE POUR LE DOSSIER : 1. Inventaire des compétences internes : Présentation du produit Lind état des lieux sur son implantation internationale et ouverture sur le marché chinois Mettre les sources d’article C] marché chinois = potentiel pour le marché chinois. Lindt ne réalise que 8. 4% de son CA en dehors d’Europe Z Objectifs • Comment la marque marché chinois, actu or 17 Sni* to View er ses PDM sur le sion ? chiffrer nos objectifs de PDM à atteindre sur le CT (l an) Mt (5 ans) pus IO ans. LOUIS 3. Axes stratégiques

Augmenter la notoriété de Lindt sur le marché chinois en tant que chocolatier premium 4. Analyse de l’environnement international – comment on communique/données opérationnelles – pratiques culturelles chinoises, circuit d’achat, où se vendent les produits premium MARIANNE 5. Stratégies dérivées : marketing mix (produit, promotion, prix, lieu de vente, sur une image de marque haut de gamme. 6. Investissements : internes/externes internes 7. Comptes prévisionnels 0 contrôle 3. Axes stratégiques . Augmenter la notoriété de Llndt sur le marché chinois en tant que marque premium.

En effet, c’est en faisant parler de la marque que nous pourrons davantage pénétrer le marché de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
manière durable. Pour ce faire, nous avons donc définit plusieurs sous- axes stratégiques : proposer un produit un prodult symbole de pureté, un chocolat « tout chocolat » qui se positionnera premium tout en travaillant sur raccessibilité de ce dernier. Etendre l’univers de marque via une campagne de communication multicanale Pour rendre accessible no us devons travailler sur confiseries sont en rupture de stock. Les ventes ont augmenté de 4096 en trois ans à Foccaslon des fêtes du nouvel an chinois et de la Saint-Valentin.

La croissance sur le marché du chocolat a été de 9% en 2013 et on prévoit un taux de croissance de 20% pour les ventes de biens de luxe. Ceci représente une réelle opportunité : le chocolat est considéré comme un luxe en Chine, que l’on aime à offrir de plus en plus lors des festivités nationales et culturelles. Et ce phénomène tend à se renforcer face à une demande de plus en plus importante et une possible pénurie de l’offre qui pourrait rendre le chocolat réellement rare. Les clients : les populations urbaines du sud et de l’est de la chine, de tout âge mais majoritairement de CSP+ avec une cible plus éminine.

Les besoins du client : La qualité du goût et des ingrédients, le respect des normes sanitaires, le plaisir. Les compétences ou technologies : Stratégie de marketing intégré Online to Offline, marketing direct (PLV, street marketing… ), publicité « underground ». Les facteurs clés de succès du marché des chocolats en Chine : ly a trois facteurs clés de succès principaux : La connaissance approfondie du circuit de distribution chinois et de la psychologie chinoise Le savoir-faire et la notoriété des marques européennes sur le marché du chocolat (l’histoire la culture du chocolat)

La mise au point d’une str keting multicanale concurrence . Les 5 forces de Porter appliquées au marché du chocolat chinois: Segmentation de la concurrence : HAUT DE GAMME Dove, Ferrero, Cadbury, Leconte MILIEU DE GAMME Lindt, Meiji, Uha BAS DE GAMME : Confiseries locales Mapping concurrentiel : 13 prononcé pour les aliments sucrés ce qui a facilité le succès du chocolat dans les provinces de Zhejiang, Jiangsu, Canton, Fujian et la ville Shanghai.

En revanche, en raison du froid et de la sècheresse, les régions du nord ne peuvent cultiver la canne à sucre et depuis l’antiquité, es régions ont développé un fort attrait pour la nourriture salée. Ce sont aussi des régions moins ouverte qu’au Sud, qui ne connaissent le chocolat que depuis 30 ans et qui ne font pas preuve d’un goût orienté pour le sucré. Le chocolat n’est néanmoins plus considéré comme un produit exotique désormais mais il aura fallu plusieurs décennies pour le faire connaitre. C’est donc un marché qui reste jeune. après une enquête réalisée par l’association des fabricants de chocolat, un chinois consomment 100 grammes de chocolat en 2013 par an contre 7kg pour un européen. Le chocolat de marque étrangère reste considérablement plus consommé : 32% des consommateurs d’un supermarché de Shanghai le confirment. Seulement 22% d’entre eux ont un attrait pour les marques locales. 90% du marché reste actuellement occupé par des marques étrangères puisque les confiseries locales ont encore besoin de temps pour améliorer leur savoir- faire.

Les critères d’achat sont premièrement le goût pour 30% des consommateurs de chocolat, la marque à et le prix ? Néanmoins, à titre de comparaison, le goût est Vélément le plus important dans la décision d’achat des consommateurs uropéens à 60%. Cette importance apportée au goût explique également la préoccupation croissante des consommateurs quant à la connaissance des Ingrédients du chocolat. Ils privilégient do croissante des consommateurs quant à la connaissance des ingrédients du chocolat.

Ils privilégient donc les Ingrédients d’importation qui pour eux, sont gages de qualité. En conséquence, les prix des chocolats étrangers sont souvent très élevés mais le chocolat est en train de se démocratiser réellement. La plupart des chinois n’apprécient pas tant le goût amer du chocolat et préfère y ajouter un peu de lait ou de oisette pour l’adoucir. Le chocolat est surtout considéré comme un snack et ne pensent pas à en acheter à Foccasion de la Saint- Valentin.

Enfin, la majeure partie de la population n’a jamais goûté de chocolat traditionnel mais lorsque c’est le cas, les préférences tournent en faveur de ce dernier au détriment du chocolat industriel. De même, le supermarché reste Pendroit prlncpal où le chocolat est possible d’être consommé. es chinois consomment le chocolat industriel et non pas traditionnel. En effet, ce dernier n’était pas connu avant les années 2000. Les chocolatiers artisanaux sont peu nombreux sur e marché et lorsqu’ils sont présents, s’implantent dans les grandes villes de l’est comme Pékin, Shanghai ou Hongkong.

Les spécialistes du chocolat artisanal considèrent pour le moment que le marché n’est pas assez développé et le palais chinois insuffisamment éduqué à [‘appréciation du chocolat traditionnel. Les insights consommateurs : On note des problèmes sanitaires et de qualité concernant le chocolat en Chine. En effet, le reportage d’enorth. com du 4 Juin 2010 a mis en lumière le fait que le chocolat vendu dans les moyennes et petites villes étaient souvent moins cher avec des rix parfois divisés p prix parfois divisés par deux en comparaison de ceux pratiqués par les hypermarchés.

Et pour cause, ces derniers vendent des chocolats périmés. En 2008, la population a fait face au scandale de la mauvaise qualité du lait en poudre vendu par les fournisseurs locaux. On peut donc envisager une certaine méfiance de la part des consommateurs sur le gage de qualité des produits et parier sur un engouement plus prononcé ? prévoir pour les chocolats traditionnels. Les marques de chocolat actuelles souffrent de la méconnaissance du public quant à son histoire et sa culture.

En ffet, la plupart des slogans comme celui de Dove « La fragrance du lait et la grande sensation » ou encore celui de Ferrero « Il fond dans la bouche, l’excellent arrière-goût » font preuve de la mise en avant unique du goût du produit. pour augmenter sa consommation, il faut donc davantage communiquer sur la symbolique du chocolat. En effet, les grandes villes sont déjà plus éduquée à ces questions : les marques doivent donner plus de contenu comme par exemple insister sur le fait que le chocolat représente l’amour et qu’il est très consommé en Europe l’occasion des fêtes de la saint-Valentin.

De plus, de la population pensent que seuls les chocolats européens et sud- américains sont authentiques en raison de son lieu d’apparition en Amérique du Sud et de la notoriété des chocolats suisses. Néanmoins, il faut préciser que la nouvelle génération est plus éduquée à la culture du chocolat, son histoire, sa richesse. Le goût reste l’argument marketing le plus efficace à ce jour, mais la population devient PAGF70F17 richesse.

Le goût reste l’argument marketing le plus efficace ? ce jour, mais la population devient de plus en plus sensible à la génération de contenu quant à l’imaginaire de marque. Une étude menée par le bureau des marchés internationaux d’Asie-Pacifique de Janvier 2013 montre que les tendances de consommation chinoises décrivent un engouement pour les produits alimentaires pratiques, bénéfiques pour la santé et de bien-être mais pas seulement : les ventes des aliments emballés sont en hausse en raison du mode de vie urbain frénétique.

Il est donc important de préciser que ceci est une réelle opportunité pour le chocolat qui se vend en grande surface sous emballage. Ceci souligne également l’importance du packaging et de son design. Caractéristiques du secteur de distribution du chocolat Les confiseries se concentrent à l’est car c’est la région la plus riche et la plus ouverte. C’est aussi là que le chocolat y est le plus connu. On trouve le siège social de Mars et Nestlé à Pékin, les usines Mars à Cadbury ; Ferrero à Shanghai ou encore Barry Callebaut à Suzhou.

Les confiseries étrangères sont très bien réputées pour leur savoir-faire, leur approvisionnement en matière première de haute qualité avec une main-d’œuvre qualifiée et très bien formée. Néanmoins, et bien que leurs techniques de commercialisation et de communication soient très poussées, il aut préciser que contrairement aux confiseries locales, elles ont au départ peu de connaissance du marché chinois en terme de système et réseau de distribution dans les villes moyennes ou petites, des habitudes de consommation et de la psychologie des consommateurs.

PAGF villes moyennes ou petites, des habitudes de consommation et de la psychologie des consommateurs. Les réseaux de supermarchés et hypermarchés sont très développés. Les supermarches souffrent néanmolns de la concurrence rude des hypers dans les grandes villes et commencent à s’implanter massivement dans les moyennes villes u la concentration des habitants y est moins dense. Les hypermarchés sont eux présents en hyper-centre des grandes villes chinoises contrairement aux capitales européennes.

Les cinq modèles de vente du chocolat les plus utilisés La vente directe : elle se fait par l’ouverture de magasin « en propre » comme les magasins Jlndi. Cela permet de raccourcir le canal de distribution avec des prix stables garantis. La vente en ligne : depuis dix ans, ce réseau de vente est largement répandu. Les marques telles que Dove, Xufuji, Jinsha et Jindi ont un site internet officiel par lequel elles commercialisent irectement leurs produits. La vente en réseau : cela fait le succès de la marque Pine’s chocolate.

Cela permet une économie de main-d’œuvre et de capitaux tout en profitant de la fréquentation du réseau pour doper des ventes et mettre en place légalement des alllances-prix entre fournisseurs et distributeurs. La vente en plate-forme : représentée principalement dans les grandes villes et partenaire de grandes marques telles que Dove ou Nestlé. Les confiseries engagent plusieurs dizaines de distributeurs de manière à couvrir plusieurs rues et centaines de pointes de vente au détail. La vente via un commissionnaire : il s’agit d’entreprise d’import- export qui possèdent leur propre réseau de distribution.

PAG » 7 il s’agit d’entreprise d’import-export qui possèdent leur propre réseau de distribution. Cest sur ce modèle que fonctionne aujourd’hui Lindt et Meiji. Les moyens de promotion sur ce réseau de distribution : Les grandes marques comme Jindi ou Lotte réalisent agissent sur le consommateur principalement via des actions de promotion sur lieu de vente dans les supermarchés et grands centres commerciaux tel que des stands de dégustation ou organisation de jeux-concours. Néanmoins, les campagnes digitales sont de plus en plus fréquentes.

En 2008, et pour augmenter son taux de préférence des consommateurs, Dove lançait une e-campagne sur les sites web les plus visités par la jeunesse chinoise via le lancement de carte de vœux signées par la marque etc. En effet, les consommateurs chinois deviennent très sensibles aux actions relevant du domaine de la stratégie marketing intégrée 020 (Online to offline). Les spécificités des médias, réseaux sociaux et du marketing digital en Chine Internet reste le média le plus influent avec le plus grand ombre d’internautes au monde : on comptait 564 millions d’internautes fin 2012 contre 45 millions en France.

Les réseaux sociaux sont largement développés malgré la censure des sites Facebook, Twitter ou Angelfire. En effet, pour contourner ces barrières, ils utilisent des VPN (virtual private network) qui se présentent sous forme de logiciel à activer à l’aide d’un bouton poussoir on/off. Ce sont des reproductions ? l’identique des plateformes officielles. Les plus connus sont : Weibo et Weixin. De plus, ces nouvelles formes de réseaux sociaux sont interconnectés avec les réseaux soci 17