Les techniques d’impression : finitions

Les techniques d’impression : finitions

Pascal Prévôt • Fabien Rocher COURS D’INDUSTRIES G. R. A. P. H. I. Q. U. E. S Techniques d’impression GRA. P. H. I. Q. U. E. S Connaître et maîtriser la chaîne graphique pour la fabrication du document imprim Swip page Techniques d’impres n Entre réalité économ procédés d’impression très ique, de nombreux différents les uns des autres ont vu le jour. Cependant, aucun ne peut répondre totalement aux exigences d’un document imprimé ; il est donc impératif de bien connaitre chacun d’eux pour choisir le plus adéquat en termes de support imprimable, de format, de qualité et de quantité d’exemplaires produits.

En conformité avec les référentiels de l’Éducation nationale, cet ouvrage pour les élèves débutants des métiers de la chaîne graphique développe notamment ces sujets en traitant des procédés d’impression et de leur classification, du papier et des formats de papier, des films et de leur contrôle, des trames, de la couleur, de la quadrichromie Communication et industries graphiques ou Communication visuelle, des GRETA, etc. Pascal Prévôt Fabien Rocher C Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11797-3 Apogeel Normalizer Couleur LE PLIAGE Introduction 8 5 4 e pliage est une opération de façonnage.

Nombreux sont les documents qui nécessitent d’être pliés, souvent pour

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
des raisons pratiques d’utilisation (imaginez une carte routière livrée au client déployée) mais aussi pour faciliter la production. En édition, par exemple, les pages d’un livre ou d’une revue, ne sont pas réalisées une par une, mais imprimées les unes à côté des autres, sur la même feuille 2 Les plis parallèles Le pli accordéon La feuille est pliée sous forme d’accordéon en plis parallèles alternativement au recto et au verso, à la même distance ou à distance variable.

Le pli roulé La feuille est roulée sur elle-même avec eux ou plusieurs plis parallèles. Les volets intérieurs auront une largeur qui diminuera progressivement. Le pli économique La feuille est pliée toujours en moitié, chaque pli étant parallèle au précédent. Le pli portefeuille Les deux volets extérieurs sont rabattus vers l’intérieur, enveloppés par les deux volets centraux. Irréalisable sur une plieuse ordinaire, ce pli ne peut être effectué qu’avec un dispositif spécial. pli fenêtre Les deux volets extérieurs, d’un quart de feuille chacun, sont ramenés sur la partie centrale du document. 66 4051 _TOMEI . indb 66 7/02/06 1 Apogeel Normalizer Couleur 3 le côté gauche, puis faire pivoter la feuille d’un quart de tour dans le sens des aiguilles d’une montre. Le pli doit donc se trouver vers soi. Continuer en rabattant de nouveau le côté de droite de la feuille pliée sur le côté gauche, faire pivoter d’un quart de tour dans le sens horaire et ainsi de suite jusqu’au nombre de plis voulus (fig. ). Autres pliages Fig. 2: pliage international D’autres plis croisés existent tels que le pliage à l’allemande et le pli à l’anglaise, cependant ils ne sont guère utilisés au profit du pliage international. Combinaisons de plis Les plis parallèles peuvent être combinés avec des plis croisés. Par exemple, pour réaliser un 16 pages à l’italienne, on peut d’abord faire un pli économlque (3 plis – 4 volets), puis un pli croisé (fig. 3). Un 12 pages se fera avec un pli accordéon (2 plis – 3 volets), suivi d’un pli croisé (fig. ). Fig. 3 : pli économique + pli croisé Fig. 4: 2 plis accordéon + pli croisé 67 4 appelés « plis supérieurs » (en V) et que ceux effectués dans les poches inférieures, « plis inférieurs » (V inversé). La feuille d’impression est introduite dans la poche, entraînée par les cylindres ‘entrée puis vient en appui sur la butée de la poche. Les cylindres continuent à pousser la feuille créant une protubérance qui s’engage entre les rouleaux inférieurs, ce qui réalise le pli.

La feuille pliée est ensuite dirigée vers une autre poche pour effectuer un autre pli, suivant le même principe, ou bien vers la sortie de la plieuse si les autres poches sont fermées par leur déflecteur (fig. 6). 3 2 Fig. 5 : schéma de principe d’une plieuse à poches (4 poches) Phase 1 Phase 2 Phase 3 Phase 4 Envol vers une autre poche Envoi vers la sortie S une poche ce qui permet de faire un pli ?conomique (3 plis – 4 volets). On parle alors de retour en poche (fig. 8). Couteau Poche Sortie Fig. 8 : plieuse à couteaux avec retour en poche Fig. : schéma de principe d’une plieuse à couteaux Les plieuses mixtes Les plieuses mixtes sont composées de poches et de couteaux. À la sortie des poches, la feuille peut être pliée perpendiculairement au travail déjà effectué, grâce à un couteau centré dans la largeur de la machine comme sur la figure 9. Cependant, on trouve couramment un ou plusieurs couteaux, sur la même machine, monté à 900 les uns par rapport aux autres, ce qui permet de réaliser des lis croisés. Des modules à couteaux peuvent être adjoints aux plieuses modulaires et sont parfois réversibles pour réaliser des plis inférieurs ou superieurs.

Fig. 9 : plieuse mixte en sortie de plieuse De nombreux dispositifs de façonnage peuvent être installés en sortie de plieuse. Les molettes de découpe autorisent la séparation des feuilles pliées comprenant plusieurs poses. Il ne faut cependant pas être exigeant quand à la précision mais cela permet tout de même des gains de productivité importants. Découpe Les molettes de rainage facilitent et précisent le pliage notamment pour les apiers rigides. Sur plieuse à poches, le rainage est toujours effectué pour les plis successifs (croisés). amage Les molettes de perforation réalisent des petites fentes espacées. Outre le marquage du pli, la perforation offre surtout l’avantage de laisser s’échapper l’air par ces petites fentes. Perforation 70 4051 TOME1. indb 70 poches suivant placé à 900 par rapport au premier. Dans le cas de la figure 1 Sa, le pli se trouve dans le mauvais sens, il s’agit d’un pli inférieur. En effet, il faudrait envoyer la feuille pliée en poche no 2, dans le groupe suivant, au lieu de la poche no 1. Il faut donc retourner la feuille, ce qui permettra d’obtenir un pli supérieur comme dans la figure 15b.

L’angle de marge pliage se trouve donc être en pied de page 3. Fig. 13 : symboles de l’angle de marge pliage À Pinstar de l’angle de marge impression, l’angle de marge pliage est le coin de la feuille à plier qui viendra en butée contre la glissière de rectification, côté pupitre de commande de la plieuse (côté service) et la butée située dans la poche (fig. 12). Sur le schéma d’imposition, il est symbolisé par un simple trait, ou à double flèche à 450 (fig. 13). II est oujours orienté vers la prise de pince Feuille (fig. 4) et sera en trait plein s’il est directement visible (dessus 8 pour une poche ouverte (utilisée) ; – un trait discontinu pour une poche fermée par le déflecteur ; – un trait épais pour un couteau utilisé ; – rien pour un couteau non utilisé ; – un trait fin et sa flèche pour un retour en poche utilisé ; – rien pour un retour en poche non utilisé. 432 1 Fig. 16 On représente le nombre exact de poches, quelles soient ouvertes ou fermées ainsi que les couteaux utilisés. Des flèches, droites ou coudées, indiquent l’entrée, la sortie, le ens de passage du papier ainsi que la dsposition des groupes (orientation à 900).

Les numéros des poches suivent le sens de passage (fig. 16) et il n’est pas nécessaire de les indiquer sur le pliogramme. Des exemples de pliogrammes sont montrés ci-dessous (fig. 17a- b-c). Les pliages correspondants sont également représentés mais ne sont ici que pour une meilleure compréhension. Entrée du papier Il faut noter que si l’un des Pli roulé groupes n’est pas utilisé, on ne 3 plis – 4 volets représente pas ce groupe sur sur une plieuse 4 poches. le plioeramme. La figure 1 9