les techniques de création publicitaire

les techniques de création publicitaire

Techniques de création publicitaire L’EXAGERATION — permet de mettre en avant les qualités intrinsèques d’un produit, ou les résultats de son utilisation, ou bien encore, de développer les solutions que votre produit propose. L’humour est ainsi la base de l’exagération. Il faut être d’avoir un message simple, pour éviter des erreurs de compréhension et de crédibilité. LA COMBINAISON — technique créative très utilisée en publicité consiste à mixer deux univers, deux objets, deux personnages… ext page en un visuel surpren Cette technique vous mais il faut que votre Vous pouvez aussi ré énéfice produit peu és de conception me. Ainsi, le nant au choix le produit, une partie du produit, la cible, les matériaux de fabrication, le problème original, le packaging, le contexte.. L’INVERSION – consiste à bouleverser les idées reçues et à créer la surprise. Permettre qu’un objet petit devienne immense, d’un laid devenir magnifique, suppose une réflexion sur le bénéfice produit, sur l’utilisation, ou sur les conséquences de l’utilisation.

Générez de l’humour et soyez surprenants. REPETITION ET ACCUMULATION – permet de créer un rythme dans votre image. Il peut être graphique ou narratif. décalage provient de la rupture de ce rythme. La répétition-accumulation peut être utilisée pour raconter une histoire,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
mettre en avant un bénéfice produit ou présenter la preuve de son efficacité en visuel non t truqué. L’ABSURDE, L’IRREEL ET LE BIZARRE – plonger dans le monde de l’absurde, Firréel ou le bizarre peut se révéler très intéressant quand on cherche un discours segmentant et original.

Contradiction, exagération, distorsion, fantaisie sont autant de qualitatifs qui doivent ressortir de votre création, dont la DA, esthétiquement ambitieuse et cohérente, doit tenir compte. Pas de complexes, pensez « et si… » et lâchez-vous ? L’USAGE ALTERNATIF — consiste à trouver des applications différents d’utilisation du produit afin de renforcer le quoi dire. Quelles nouvelles fonctions peuvent révéler un bénéfice produit, un insight ? (*le petit truc en plus) Comment faire ?

Tout est permis ! L’important est de rester concentré sur des idées inédites et explorer par exagération ou similitude d’autres fonctions du produit. LA MUTATION — consiste à changer la forme du produit, à le découper en morceaux, lui donner vie, le rendre transparent, lumineux, etc. Il faut donner un double sens à votre visuel, et ainsi renforcer otre axe créatif en le mettant en scène de manière épurée, le plus souvent, afin d’obtenir un visuel graphique.

L’EXPRESSION LIITERAL_E — utilise des expressions courantes, des métaphores, ou des combinaisons de mots qui peuvent générer des visuels humoristiques, des images absurdes, ou des situations paradoxales. Essayer de visualiser de manière littérale une idée permet de trouver un réel décalage, propice à l’expression du bénéfice produit. C’est bien souvent le secret de campagnes internationales qui gagnent des prix à travers le monde. LA METAPHORE – est l’un 2 internationales qui gagnent des prix à travers le monde.

LA METAPHORE — est l’un des plus anciens procédés de communication créative, il reste le meilleur moyen de faire comprendre la signification de quelque chose de nouveau en le comparant à quelque chose de connu. Ce procédé est d’abord utilisé pour donner naissance à des noms de produits, d’objets ou de personnages, puis à générer des campagnes subtiles et élégantes, tournées souvent vers le visuel concept LE DOUBLE SENS – consiste à créer du lien avec le récepteur en jouant sur des ambigüités visuelles ou écrites par des jeux de mots par exemple.

Le contexte de diffusion de la campagne doit permettre la lisibilité u jeu que vous mettez en place, sinon l’effet sera amoindri. Les illusions d’optique et les Interprétations graphiques à tiroir peuvent se révéler très intéressantes pour exécuter un logotype efficace. LA REINTERPRETATION – « quand on entend un bruit anodin la journée, il peut devenir effrayant la nuit. » La technique de la réinterprétation provient du contexte de réception du message : le temps, le point de vue peut changer la teneur du message.

Ainsi, suggérez par les mots ou par le visuel, plusieurs approches d’un même évènement. Le Bénéfice Produit sera valorisé par ce changement de perspective. LE TEMPS — les possibilités de jouer avec le temps sont infinies. Prenez le produit et mettez-le en scène dans le passé récent ou le plus reculé, dans une DA inspirée des seventies, ou du XVIe siècle. Travaillez votre sens de l’anticipation pour imaginer des visuels de science-fiction ou un futur proche lié à l’utilisation 3 l’anticipation pour imaginer des visuels de science-fiction ou un futur proche lié à l’utilisation du produit.

LEJEU – faites les jouer ! Votre cible demande à être étudiée pour mieux savoir comment attirer son attention. L’aspect ludique est important dans une annonce. Cette technique de création vous permet de réutiliser des puzzles, des charades, des rébus, des devinettes afin de mieux séduire votre cible. Attention à ne pas élaborer des jeux trop compliqués ou trop simples, et à utiliser les bons médias pour rendre votre annonce LES SYMBOLES – sont des images visuelles qui représentent un objet, un lieu, des informations d’ordre logistique, une idée ou une situation.

Les symboles ont aussi une relation de convention avec ce qu’ils représentent : les drapeaux, le marteau et la faucille, l’étoile de David, la colombe. Ils représentent un langage international que l’ont peut détourner u associer, afin de mettre en avant un bénéfice produit ou un insight particulièrement Simple et fort. L’OMISSION ET LA SUGGESTION – Le fait d’être devant une information manquante force le récepteur à rechercher ce qui est absent et par ce principe de co-construction, le mémoriser.

Attention à ne pas rendre votre visuel trop compliqué ? comprendre en omettant trop de choses. La suggestion est l? pour laisser des indices suffisamment évidents sur ce qui caché/ oms. LE CHANGEMENT DE PERSPECTIVE – est un bon procédé de réflexion lorsque vous êtes en phase de conception. Il consiste ? bouleverser les points de vue, d’abord au niveau spatial (depuis un oiseau, très rapproché, microscopique) ou en 4 vue, d’abord au niveau spatial (depuis un oiseau, très rapproché, microscopique) ou en changeant d’angle tout simplement.

Il peut ensuite vous forcer à rentrer dans la peau de personnages, d’animaux ou d’objets pour mettre en avant un bénéfice produit de manière originale. LE PASTICHE ET LA PARODIE – Prenez une image archétype provenant de notre patrimoine culturel. Elle provient du cinéma, de la pub, de la littérature, de la TV, de l’art, du monde politique, Vous pouvez détourner aussi des logos, un personnage de dessin animé, une signature de pub.

Mais soyez prudent : votre détournement ne doit pas dégrader les caractéristiques essentielles de votre image de départ, car votre décalage repose sur la capacité de votre interlocuteur ? l’identifier. Humour obligatoire. LES MOTS – est un principe qui repose sur deux possibilités : La première consiste à fabriquer des images à l’aide de mots : action graphique sur la typo, typo intégrée à l’image ou Image elle-même, autant de possibilités creatives qui nous amènent au logotype.

La seconde rend la part belle à la rédaction en utilisant les procédés qui donnent de la puissance aux mots Combiner les expressions figées, maitriser le troisième degré et éviter les jeux de mots trop souvent utilisés. ‘humour enfin est une donnée essentielle qui permet des décalages brillants sur des visuels bien sages. LA MASCOITISATION – est une mutation spéciale, tout comme la personnification (ex : le bonhomme CETELEM), et dont le principe consiste à concevoir un personnage qui incarne les valeurs du produits ou de la marque.

La création d’une mascotte a ort S personnage qui incarne les valeurs du produits ou de la marque. La création d’une mascotte apporte de la sympathie et permet une communication multimédias efficace : le personnage devient un acteur capable de bouger, s’exprimer, etc. A ne pas confondre avec une égérie. LA REFERENCE INATTENDUE — est une combinaison particulière, dans laquelle on va chercher une image archétypale et la détourner dans un contexte où sa présence est surprenante. C’est cette surprise qui crée l’impact de l’annonce.

Attention au changement de sens du signe en fonction du contexte ! LE CONCEPT A CONTRE-PIED – est une technique qui repose sur l’alliance parfaite entre les mots et le visuel. idée est d’emmener le spectateur dans une fausse piste, pour lui révéler dans un deuxième temps le vrai sens du message, qu se trouve être le parfait opposé de la fausse piste ; cela ne peut pas être autre chose, ça doit être le contraire du premier message compris. LA RESERVE SPECTACULAIRE — est la technique de création la plus commune dans la communication du secteur du luxe.

Ici pas de décalage publicitaire, pas de jeu de mots, tout est conçu pour faire un beau visuel qui met le produit / la marque en valeur. Les créatifs ont alors un travail de stylisme à réaliser : quel photographe ? Quel mannequin ? Quels vêtements ? Quel décor ? Quel maquillage ? Quelle pose ? etc… LE VISUEL CONCEPT – est une annonce publicitaire sans accroche Le visuel fait le décalage et donne le contexte tout seul, ce qui multiplie son impact. Généralement seuls le logotype et la signature du produit ou de la mar ue est visible sur Pannonce. euls le logotype et la signature du produit ou de la marque est visible sur l’annonce. Cette simplicité permet généralement une exploitation ? l’international car les visuels sont souvent compris dans toutes les langues, du moment où la marque y est implantée et exploitée. L’EXPRESSION A CONTRE COURANT – est une technique qui ‘applique à la stratégie de marque, car une fois enclenchée, elle implique un emploi récurrent pour toute la communication de la marque ; souvent une nouvelle marque qui arrive sur le marché.

L’idée est de se distinguer de ses concurrents par sa communication : on va faire la liste de tous les codes de la communication des concurrents et la nôtre sera exactement ? l’opposé. Si les autres font de la couleur, on fera du noir et blanc, s’ils sont sérieux, on ira dans l’humour, etc. C’est la technique utilisée par Volkswagen. LE TEASING — est très prisé lors des campagnes de lancement de ouveaux produits.

Le principe est de piquer l’intérêt et motiver la curiosité du public cible en dévoilant quelques informations avant la sortie en magasin : la forme du produit, une fonctionnalité, Les campagnes de teasing n’ont généralement jamais le logo du produit ou de la marque, et se contentent d’informations mystérieuses pour susciter Pintérêt (une date, une adresse web). Dans un deuxième temps une nouvelle campagne vient révéler le message, le design du produit, etc. en faisant le lien avec le teasing. ES GRANDES SAGAS PUBLICITAIRES SONT BASEES SUR DES CONCEPTS SIMPLES.