Les mondes lointains (Histoire Sixième)

Les mondes lointains (Histoire Sixième)

Chapitre 11 Les mondes lointains Les mondes lointains d’Asie connaissent une longue histoire de royaumes et d’Empires. La Chine est unifiée par le roi Qin au Ille siècle avant J. -C. , qui devient le premier empereur chinois. Sous son règne, de nombreuses avancées sont effectuées (écriture, construction de la muraille de Chine). A sa mort, la dynastie des Han poursuit ces avancées et encourage le commerce avec l’Asie centrale et l’Empire romain par la « route de la soie En Inde, c’est la dynastie des Gupta qui permet une unification stable du pays et qui instaure une période de paix et de olérance.

Au cours de cette période, l’hindouisme et le bouddhisme coexistent en harmonie. l/ La Chine des Han A) Les grands emper s c Snipe to View 1. Qin, premier empe ur Au Ile millénaire avan accueillent les royau ées fluviales leuves Huang He et Yangzijiang. Ces royaumes entretiennent des relations conflictuelles jusqu’à l’unification de la Chine par le roi Qin au Ille siècle avant J. -C. • Qin devient le premier empereur de Chine (221 – 209 avant J. – • Qin uniformise un ensemble de règles au sein de l’Empire : un même calendrier est adopté, une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
écriture et un système de esures sont imposés sur le territoire chinois. ?? Qin fait construire une première partie de la Grande muraille de Chine pour protéger l’Empire des invasions de Swipe to vlew next page des peuples nomades. 2. La dynastie des Han Après la mort de l’empereur Qin, des révoltes éclatent au sein de l’Empire. Liu Bang, un révolté, s’empare du pouvoir et fonde la dynastie des Han. Cette dynastie règne de 206 avant J. -C. à 220 après J. -C. L’empereur Han Wu (140 – 87 avant J. -C. ) laisse notamment un héritage important à l’Empire : • Il conquiert de nombreux territoires au sud et à l’ouest de ‘Empire. Il y installe des garnisons de soldats et des colons chinois. ?? Il prolonge la Grande muraille de Chine de 5000 km afin de mieux se protéger contre les peuples nomades des steppes du Nord. B) Le commerce et la culture en Chine A partir du règne de Han Wu, « Empire chinois est administré par des fonctionnaires choisis par le biais d’un concours : les mandarins. Ils savent lire et écrire, et sont éduqués d’après les enseignements du penseur chinois Confucius (VIe et Ve siècles avant J. -C. ). La dynastie des Han développe une route commerciale mportante qui traverse l’Asie centrale et atteint les rives de la Méditerranée de l’Empire romain.

Appelée « route de la soie » en raison des importantes cargaisons de soie qui y sont transportées, cette route ouvre la Chine à de nouvelles cultures. Les chameaux et les dromadaires sont des animaux très utilisés pour parcourir la « route de la soie » avec de lourds chargements. De nombreuses avancées culturelles, artistiques et scientifiques sont réalisées sous les Han • Les bases de la médecine chinoise traditionnelle son PAG » OF d scientifiques sont réalisées sous les Han ?? Les bases de la médecine chinoise traditionnelle sont inventées. ?? Le papier est fabriqué à partir de matières végétales. • La porcelaine est inventée. Il s’agit d’une céramique fine et très dure, fabriquée à partir d’argile. • L’Empire chinois connaît une importante production artistique. Les Chinois placent notamment beaucoup de figurines en terre cuite dans les tombes afin d’accompagner les morts dans l’au- delà. • Au Ier siècle après J. -C. , la religion bouddhiste, issue de l’Inde, fait son arrivée en Chine. Il/ L’Inde des Gupta A) L’Empire Gupta Le berceau de l’Inde se situe dans les plaines à proximité du Gange et de l’Indus, deux grands fleuves indiens.

Les Indiens y pratiquent l’agriculture. Suite aux attaques d’Alexandre le Grand en 326 avant J. -C. , le nord de l’Inde est unifié par le roi Chandragupta. Il fonde la dynastie Maurya. Son petit-fils Açoka étend ensuite le territoire de l’Empire. Après la mort d’Açoka en 232 avant J. -C. , l’Inde est ? nouveau divisée en royaumes qui se disputent des territoires. En 320 après J. -C. , l’Inde est réunifiée par le fondateur de la dynastie des Gupta. Jusqu’au VIe siècle, les Gupta règnent en Inde et assurent une période de paix et de prospérité.

Cet apaisement des violences et des tensions permet à d’importantes avancées de voir le jour dans de nombreux domaines • D’importants progrès sont réalisés en mathématiques : les chiffres, le système décimal et le zéro sont invent sont réalisés en mathématiques : les chiffres, le système décimal et le zéro sont inventés. • Les sciences évoluent beaucoup, notamment la médecine et l’astronomie. ‘art est florissant, et traite surtout des dieux hindous et des mythes religieux. Le poète Kalidasa écrit des œuvres dans la langue des textes sacrés et littéraires : le sanskrit.

B) Les religions en Inde Lhindouisme est la religion principale en Inde sous l’Empire Gupta : les empereurs et la plupart des Indiens sont hindous. • Les védas sont les textes sacrés de l’hindouisme. Rédigés entre 1 500 et 500 avant J. -C. , ils expliquent les rites sacrés hindous. • L ‘hindouisme est une religion polythéiste : les hindous croient en plusieurs dieux. • Les hindous croient notamment en la réincarnation : après leur mort, ils croient à une vie nouvelle sous une forme vivante ifférente (un animal par exemple).

La période de paix et de tolérance sous le règne de la dynastie des Gupta permet l’émergence d’une autre religion en Inde : le bouddhisme. • Le bouddhisme a été fondé par Siddharta Gautama au Ve siècle avant J. -C. • Le bouddhisme se répand en Inde, mais également sur plusieurs territoires asiatiques, notamment en Chine. L’art Gupta s’inspire largement de la religion : les dieux sont représentés avec plusieurs têtes ou plusieurs bras, de manière ? symboliser leur puissance, et les bouddhas inspirent la sérénité.