« les deux amis », Fable XI, Livre XIII

« les deux amis », Fable XI, Livre XIII

La Fontaine est un poète français de XVIIe siècle qui est spécialisé dans l’écriture de fables. Cette fable est intitulée : « les deux amis D, Fable XI, Livre XIII. Elle nous fait le récit de l’amitié entre deux habitants de Monomotapa : un soir un des deux amis se réveille après avoir rêvé et se rend chez son ami pour vérifié qu’il ne lui soit rien arrivé. Nous montrerons de quelles manière l’auteur met il en valeur sa conception du bonheur à travers l’amitié.

Dans un premier temps nous analyserons le côté entreprenant t distrayant de la fable puis en second lieu nous aborderons le concept de l’amitié dans cet apologue. La fable est construi sur narratif des plus com t Sni* to View le cadre spatio-temp perturbateur (v5 à v7 ue avec un schéma initiale (v1 à v4) avec ‘élément l, dénouement avec la morale (v24 à v31). De plus, la versification est classique avec des alexandrins et des octosyllabes.

Le récit est distrayant : il commence calmement avec l’emploi de l’imparfait (v1 « vivaient v2 »possédait D, v5 « s’occupait il s’accélère avec le présent e narration (v7 « sort v8 « court « éveille » VIO « s’étonne Le

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
récit devient vif du v7 au v1 0 à l’enchaînement d’actions courtes. La morale est explicite et a page au présent de vérité générale cependant elle ne définit pas complètement l’amitié véritable mais la caractérise comme étant « douce » v26 et incite donc le lecteur, en l’interpellant, à se demander lequel des deux amis est un véritable ami. amitié est mise au premier plan dans cette fable, on le voit vec la répétition de « amis » (v1, VB, v7, VIO L’amitié dite véritable est soulignée avec le champs lexical de l’amour (v8 « son intime v27 « votre cœur » et montre que l’un comme l’autre les deux amis éprouvent une véritable amitié. Ils s’entraident dans tous les domaines, tout est mis en commun et partagé. Il nous l’a montre comme étant unique dans une région imaginaire (Monomotapa) ou en dehors de celle ci cette amitié ne peut exister.

Les personnages n’ont pas de noms ni d’identité, ils sont ci définis par leur qualité d’amis. Pour conclure, à travers cette fable La Fontaine nous transmet sa vision de l’amitié en particulier une amitié sincère et véritable, qui procure du bonheur, à son époque rare. Il nous fait part de cette dernière en donnant à sa fable une dimension plaisante et divertissante toujours en appuyant à la réflexion dans sa morale et qui insiste fortement sur ce terme par différents procédés et expressions littéraires des plus communs mais qui cependant frappera le plus les esprits.