Les besoins du corps

Les besoins du corps

Ci-dessous, vous trouverez le tableau des besoins femme selon sa tran jouer un rôle dans le Icu:_, poids… etc. n’e sont next page ‘un homme et d’une teurs qui peuvent étique (la taille, le Au fils de la journée nous consommons plusieurs types d’aliments qui ont des propriétés nutritionnelles différentes et qui nous apporte l’énergie dont notre corps à besoins. On peut ranger ces types d’aliments en 6 groupes comme présenté dans la pyramide ci-dessous • vitales, elles participent aussi dans des processus physiologique sous la forme d’enzymes digestives, d’hormone… tc. Elles nous fournissent toutes les deux de l’azote qui est nécessaire à la croissance et au maintient de la vie. Les viandes, les poissons et es œufs sont des aliments riches en protéines qu’il est bien de consommé une à deux fois par jours. Les lipides sont stockés dans le tissu adipeux du corps (un tissu contenant des cellules graisseuses, c’est un des plus grands réservoirs à énergie que le corps possède). Elles fournissent tout d’abord beaucoup d’énergie au corps, elles servent à la régulation de la température du corps… tc. Elles apportent environ des calories totales d’une journée, c’est-à-dire que pour un adolescent dont les besoins énergétiques quotidiens

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
sont de 3000 kcal/jour, 900 kcal/jour sont apportés par les lipides. La principale branche es lipides est celle des acides gras, il en existe deux types, les acides gras polyinsaturés et les acides gras saturés. La première sorte d’acide est bonne pour le corps, ces acides gras polyinsaturés sont considérés comme de bon gras, ils ont des effets bénéfiques pour les fonctions cardiovasculaires.

Ils proviennent de tout ce qui est huile végétale. Les acides gras saturés « ont mauvaise réputation », parce que quand on les consomme en trop grande quantité, le taux de « mauvais » cholestérol augmente. Les acides gras saturés ont le plus souvent une provenance animale avec le beurre, la graisse de porc… tc. mais aussi végétal avec l’huile de palme par exemple. Ce sont des constituants importants aux membranes cellulaires, c’est pour cela qu’ils ont une place dans notre alimentation. Ils ont mauvaise réputation, 2 pour cela qu’ils ont une place dans notre alimentation.

Ils ont mauvaise réputation, car leur consommation en excès fait augmenter le taux de « mauvais » cholestérol sanguin, mais ils ont leur place dans l’alimentation humaine. Ils sont notamment des constituants importants des membranes cellulaires Ces aliments doivent être consommés en plus ou moins grande quantité, chaque jour. Dans le groupe des sucres et produits sucrés, on peut trouver les cookies par exemple dont la répartition calorique est de gras, 46% de glucides et seulement 4% de protides, on comprend donc pourquoi il faut limiter leurs consommations.

Les viandes, poissons et œufs sont des aliments très riches en protéines. Il existe deux types de protéines, les protéines de structures qui constituent la structure des cellules et les protéines fonctionnelles, Enfin, si le corps venait à manquer de protéines, une dénutrition plus ou moins grave interviendrait provoquant les symptômes suivants : – fatigue fragilité – perméabilité aux infections plus importantes – diminution masse musculaire http://www. all-musculatio 3 8 ue-nutrition/importance celles issues de l’environnement pollué qui pénètrent dans notre organlsme. ttp://www. desintoxication. info/vitamines/ Les vitamines d’origine naturelle sont issues d’aliments comme la viande, les volailles, le poisson, le lait et les laitages, les oeufs (surtout le jaune d’oeuf), les huiles végétales (surtout celles pressées à froid), les légumineuses, les céréales complètes et les aliments fabriqués avec celles-ci, les fruits et les légumes. On rouve le plus de vitamines dans les aliments suivants pyridoxine (vitamine BE) foie, poisson, soja, germe de blé, noix, miel, banane, épinard, avocat, céréales complètes et volailles. olates (vitamine 89) germe de blé, foie, chou frisé, épinard, salade, laitue, concombre, céréales complètes, brocoli, chou fleur et jaune d’œuf. cobalamine (vitamine 812) les abats – surtout le foie le jaune d’oeuf, le poisson, le lait et les laitages fermentés comme le yaourt, le képhir ou le fromage blanc. http://fr. wikipedia. org/wiki/Fonction_des_prot%C3%A9ines http://www. e-sante. fr/Iipldes-roles-dans-organisme/2/guide/1333 Le glucose est absorbé et passe dans le sang. Ce glucose suit alors deux chemins différents, selon les exigences de l’organisme.

Le glucose est directement dégradé et utilisé pour fournlr de l’énergie. Ce phénomène de dégradation s’appelle la glycolyse. Elle se déroule de deux facons. La plus fréquente utilise de l’oxygène, c’est la glycolyse aérobie où tout est brûlé. La moins fréquente est la glycolyse anaérobie. Celle-ci s’effectue dans les muscles pendant un effort ph si ue long, autrement dit quand on fait du sport. Cette glyc ie laisse des déchets, 4 glycolyse anaérobie laisse des déchets, dont l’acide lactique qui st souvent à l’origine des crampes et des courbatures.

Le glucose est transformé en glycogène et stocké dans le foie et dans les muscles. Il servira alors plus tard quand l’organisme aura besoin de glucose, qu’il ny en aura plus d’immédiatement disponible. Cest cette capacité de fabrication du glycogène que les sportifs mettent en Œuvre en ayant une nourriture riche en glucides complexes pendant les jours précédents une compétition. http://wwvv. e-sante. fr/glucides-leur-utilisation-leurs-roles-dans -organisme/guide/848 Is constituent la première source d’énergie de l’organisme. Ils ont le carburant idéal de nos efforts.

On classe schématiquement les glucides en deux familles : – les sucres simples : ils sont directement assimilables par l’organisme. Il sont hydrolysés par les enzymes salivaires et digestives. C’est le cas notamment des monosaccharides comme le glucose, le fructose et le galactose mais aussi des disaccharides. – les sucres complexes (les polysaccharides) : Ils vont subir une hydrolyse plus poussée. C’est le cas de l’amidon et du glycogène, lequel est fabriqué par notre organisme (glycogénèse) et est stocké au niveau du foie et des muscles.

Cest le sucre de réserve de l’homme. Les glucides, indispensables au fonctionnement des muscles et du cerveau, constituent la source d’énergie la plus rapidement utilisable par l’organisme et sont impliqués dans l’anabolisme des protéines. Les glucides ont donc un rôle essentiellement énergétique. Apportés par l’alimentation, ils sont dégradés en glucose lequel va se répartir dans l’organisme. Une partie est stockée sous forme de glycogène dans le foie et les muscles S l’organisme.

Une partie est stockée sous forme de glycogène dans le foie et les muscles ce qui servira de réserve. http://www. caducee. net/fiches-techniques/glucides. asp Le calcium est un [email protected] minoral essentiel pour l’organisme. Sachez qu’il reprosente environ 2 % des atomes du corps humain, juste apros l’oxyg•ne, le carbone, l’hydrog•ne et l’azote, constituants fondamentaux de la vie. Cela permet de bien situer son importance pour votre Qquilibre et de comprendre la nocessit• d’un apport rogulier et suffisant.

Si le ro•le propondQrant qu’il joue dos la naissance -et mome avant- dans la formation des os est bien connu, n’oubliez pas que jour apros jour, tous les moments de la vie, il Olabore, consolide et proserve votre squelette. Mais savez-vous que le calcium intervient dans de nombreux rocessus tels que le rythme cardiaque, la tension arterielle, les fonctions hormonales, l’influx nerveux, la coagulation Si votre alimentation n’est pas suffisamment riche en calcium, votre organisme puisera nocessairement dans la roserve que constituent les os pour assurer ces fonctions vitales. ttp://www. prevention. ch/ducalciumpourlavie. htm Les minéraux sont nécessaires au bon fonctionnement de nombreux processus de l’organisme, incluant la contraction des muscles, le transport de l’oxygène, la conduction des impulsions nerveuses, l’équilibre acide/base du sang, le maintien de l’apport ydrique, la coagulation du sang, un fonctionnement immunitaire convenable ou un rythme cardiaque normal. De nombreux minéraux sont utilisés comme blocs de construction pour des tissus tels les os, les dents ou les muscles.

De plus, certains minéraux sont d’importants composants ou activateurs de plusieurs e les muscles. De plus, certains minéraux sont d’importants composants ou activateurs de plusieurs enzymes et hormones. Les minéraux ne fournissent pas de source d’énergie calorique mais sont par contre essentiels pour le bon fonctionnement des enzymes métaboliques qui, à leur tour, sont indispensables ux voies métaboliques de l’énergie.

En fait, les enzymes ne peuvent fonctionner en l’absence de minéraux. Certains minéraux contrôlent d’importants processus biologiques, notamment en facilitant la liaison de molécules à des Sites récepteurs sur des membranes cellulaires, en altérant la structure ou la nature ionique des membranes pour empêcher ou permettre que certaines molécules entrent ou sortent d’une cellule et en induisant l’expression de gènes pour former des protéines impliquées dans les processus de la vie.

Les minéraux sont excrétés de l’organisme dans la sueur, les elles ou les urines, et doivent être remplacés quotidiennement. un apport inadéquat en minéraux est associé à un large éventail de maladies incluant l’anémie, l’hypertension, le diabète, le cancer, le déchaussement des dents ou l’ostéoporose. http://www. nutranews. org/sujet. pl? id=1028 Le premier rôle du fer est d’être indispensable à l’ élaboration du sang, processus complexe que l’on appelle l’ hématopoièse. s globules rouges ou hématies sont de petites cellules très nombreuses, de l’ordre de 3 h à 5 millions par mm3 de sang, cellules qui contiennent un pigment : Ihémoglobine, dont le taux st d’ environ 12 à 15 grammes pour 100 ml de sang , donc de 120 à 1 50 grammes par litre de sang. Ce pigment a la capacité de se charger d’oxygène lors de son passage dans les poumons au contact proche de l’ air inspiré, puis charger d’oxygène lors de son passage dans les poumons au contact proche de Il air inspiré, puis de relâcher cet oxygène dans les tissus irrigués par les vaisseaux. hémoglobine est formée de deux parties indispensables l’ hème, qui contient du fer dans sa formule chimique, et d’une protéine , la globine. Un déficit en fer est donc responsable d’un manque ‘hémoglobine : ce manque s’appelle une anémie. Lors d’un manque chronique de fer les globules sont d’ailleurs plus petits et peu chargés en pigment : on parle dl anémie microcytaire hypochrome.

Les conséquences de cette anémie sont notamment une pâleur, une fatigue chronique plus ou moins marquée, un essoufflement facile, des palpitations; parfois mêmeon recherche un manque de fer devant une chute facile des cheveux…. http://priorltesante. blogs. rfi. fr/article/2010/07/23/1e-fer-sa-place -dans-lorganisme Les fibres alimentaires ou «aliments de lest » sont les parties comestibles d’une plante qui ne peuvent être digérées ou bsorbées dans Pintestin grêle et parviennent intactes dans le gros intestin.