Les archives

Les archives

Il est un truisme aujourd’hui d’affirmer que les organismes quelque soit leurs tailles, les moyens financiers et les compétences humaines dont ils disposent ne peuvent se permettre le luxe d’archiver l’intégrité de leurs productions documentaires. Lesquelles nécessitent des moyens énormes, notamment d’ordre financier, pour assurer leur bonne gestion. Dans cette optique, et dans un souci légitime de préserver leur patrimoine informationnel ; levier de développement et ciment de l’identité nationale, les organismes sont appelés ? minutieusement repenser leurs démarches de gestion des archives.

Alors que sont les archives ? Pourquoi est-il si important d’y investir pour assurer leur bonne gestion ? Et quelle relation ont-elles avec le dév Les réponses à ces q dissertation. Avant de commence définition sommaire p g la suivante d’esquisser une s sont tous documents quelque soit leur date, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale dans l’exercice de ses activités.

Elles découlent des activités des administrations et constituent des sources d’informations sur les organismes qui les ont produites et en ont fait futilisation pour des fins administratives. Elles se présentent donc comme ?tant un miroir reflétant la réalité d’un organisme, son domaine d’activités, la période de l’exercice de ses activités et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
son production informationnelle. Laquelle présente un instrument de transmission des savoirs pour les générations à venir Swige to vie' » next page venir.

La naissance de la société du savoir a largement changé les critères et les conditions du développement des nations. En fait, l’information est devenue un élément clé à prendre en compte dans toute tentative de mesure de la valeur d’un pays. En effet, le développement des pays est intimement lié à son patrimoine informationnel. Lequel, utilisé à bon escient, constitue un pilier de développement social, économique et culturel.

A fissue de leur durée d’utilité administrative, les archives requièrent un caractère patrimonial à forte valeur ajoutée dans la mesure ù elles contribuent à forger l’identité nationale et témoignent de l’évolution des nations, et par conséquent construire I’Histoire et pérenniser la culture de toute une communaute. Qu’il soit pour des fins administratives, historiques ou de la recherche, les archives revêtent d’un intérêt primordial conditionnant foncièrement le développement de tout un pays, à plusieurs échelles.

Elles constituent un instrument de transmission des savoirs, un levier de développement, un garant de l’identité nationale et un forgeron de l’histoire. Pour toutes ces raisons, et dans une optique de modernisation de l’administration et de la promotion de la démocratie et d’accès à l’information, les organismes se trouvent dans l’obligation de repenser leurs démarches de gestion des archives, d’examiner les choix opérés à cet effet et d’être incontestablement méthodique dans la gestion de leurs productions informationnelles, et ce dans un objectif d’optimiser, de maitriser et de rationnaliser la gestion des archives. 2