L’entrepreneuriat féminin et la problématique de financement : le système de micro-crédit dans le cas marocain

L’entrepreneuriat féminin et la problématique de financement : le système de micro-crédit dans le cas marocain

Sommaire GUYOT Jean-Luc & Olivier Lohest: Barrières à l’entrepreneuriat et primo-création d’entreprise : le genre est-il une variable discriminante ? Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique, NO 0802, Belgique, 2008, P 8. 35 Liste des abréviations et des acronymes AFEM ARDI BIT CEDEF l’égard Dhs FEPMC FED FENU FNAM FONDEP Associatlon des femmes chefs d’entreprise du Maroc Fondation or 148 Bureau int Sni* to Convention r l’éli Des fem criminations ? Communauté des Etats Indépendants Dirhams Fondation Banque Populaire Pour le Micro-Crédit

Femmes et développement Fonds d’Équipement des Nations IJnies Fédération des Associations de Micro Crédit Fondation pour le Développement local et le Partenariat GED GEM IKM IMF Genre et développement Global Entrepreneurship Monitor Haut Commissariat au Plan Intégration des femmes au développement Impact-Knowledge-Market Institutions de micro-finance PIB p ME RGPH TPE LJAF UNIFEM femme UPI USAID Produit Intérieur Brut Petites et moyennes entreprises Recensement Général de la Population et de PHabitat Small business administration Très petites entreprises Union de l’action féminine

Fonds de développement des Nations Unies pour la Unités de production informelles United States Agency far International Development l’exclusion sociale. Partout dans le monde, nous assistons à une prise de conscience des retombées positives des activités

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de micro-crédit sur le développement économique local, la création de sources de revenus et de la promotion de l’entrepreneuriat féminin, qui constitue l’un des principaux aspects de l’autonomisation économique des femmes.

On sait que le développement économique, politique et culturel des pays provient de l’action des entrepreneurs parmi lesquels igurent les femmes entrepreneurs. Au cours des dernières annees, on assiste à une croissance du nombre des entreprises créées par les femmes dans le monde.

Au Maroc, malgré les efforts consentis durant les années 60 et 70 pour assurer le développement économique et social du pays, malgré le programme d’ajustement structurel mis en œuvre durant les années 80 et enfin malgré les politiques pour une croissance durable adoptées pendant les années 90, on observe non seulement la persistance mais aussi la progression de poches de pauvreté surtout chez les femmes.

Néanmoins, le développement économique, social et politique d’un pays ne peut se faire sans la participation effective de toutes les couches sociales, notamment des femmes dont le poids démographique n’est pas des moindres. « Le pays où la femme n’est pas un agent actif ressemble à un corps paralysé dont on ne peut rien attendre de constructif’il . Cependant, la contribution des femmes au développement reste limitée en raison de leur marginalisation dans les secteurs porteurs de la production nationale.

En effet, la grande majorité de la population travaillant dans le onde rural ou dans le secteur informel urbain n’a pas accès aux services financiers offer le monde rural ou dans le secteur informel urbain n’a pas accès aux services financiers offerts par le système bancaire classique. La femme marocaine se trouve obligée à développer son propre système de financement basé sur l’entraide mutuelle, mals ce système a des ressources limitées et n’arrive pas à assurer le niveau optimal de financement recherché.

Par conséquent, La problématique du financement de l’entrepreneuriat féminin se trouve aujourd’hui au cœur des ébats sur le développement surtout dans le domaine informel. Si le recours au secteur bancaire est une solution pour les entreprises du secteur moderne, il n’en va pas de même pour celles du secteur informel qui sont, en permanence, confrontées aux difficultés d’accès à cette source de financement. Par ailleurs, le financement des activités d’une entreprise est un élément essentiel qui conditionne son niveau d’activité et son développement.

Cest le premier souci de tout entrepreneur, qu’il soit dans le secteur traditionnel ou dans le secteur moderne. Il se pose dès le départ avec la constitution de l’entreprise, il intervient ensuite dans le cadre de son fonctionnement courant et devient crucial dans la réalisation de nouveaux investissements destinés au développement de l’entreprise. Au niveau micro-économique, la margnalisation bancaire est considérée comme l’une des causes les plus déterminantes de la pauvreté et de l’exclusion sociale, elle est un frein considérable au développement local.

L’ampleur des besoins de financement insatisfaits a amené, au cours des années 90, les autorités et les rganisations nationales et internationales de développement, ? mettre en place une intermédiation bancaire d’un type nationales et internationales de développement, à mettre en place une intermédiation bancaire d’un type alternatif qu’est le micro-crédit. Les femmes entrepreneurs, généralement exclus du système bancaire officiel dans le passé, bénéficient actuellement, grâce à ce genre de micro-financement, de petits prêts non assortis de garantie.

Le micro-crédit est aujourd’hui un concept qui ne cesse de devenir corollaire aux actions de développement économique et ocial. Les bailleurs de fond se dirigent de plus en plus vers cette nouvelle forme de financement du développement qui semble prometteuse à bien des égards. Cet outil peut, selon certaines études, avoir des effets positifs à plusieurs niveaux: économique, social et politique. Plusieurs études sur l’entrepreneuriat ont déjà été menées, c’est un vaste domaine de recherche qui touche à la fois les hommes et les femmes entrepreneurs.

Mais notre recherche portera principalement sur les femmes entrepreneurs. L’objet de ce mémoire consiste à comprendre et à analyser le ien entre l’entrepreneuriat féminin et le micro-crédit, de même que de sonder les mesures dans lesquelles le micro-crédit peut être un outil efficace de développement de cet entrepreneuriat féminin. Au vu de tout ce qui précède, notre problématique s’articule donc autour de la question suivante: Dans quelle mesure le micro-crédit favorise-t-il le développement de l’entrepreneuriat féminin au Maroc?

En effet, en rapport avec cette problématique, il nous revient provisoirement de formuler les hypothèses suivantes Hypothèse 1 : les mesures dont lequel l’entrepreneuriat féminin eut générer une dynamique de développement économique et social se représente d féminin peut générer une dynamique de développement économique et social se représente dans la réduction des obstacles spécifiques rencontrés par les femmes entrepreneurs, notamment les obstacles financiers; Hypothèse 2 . le micro-crédit est une condition nécessaire mais pas suffisante pour favoriser l’entrepreneuriat féminin; Hypothèse 3 .

Les mesures dont lequel le micro-crédit favorise l’entrepreneuriat féminin se manifeste dans la mise en place : des ctions d’appui spécifique (L’accompagnement, L’éducation et la formation) et d’une stratégie de développement des réseaux et des partenariats. Pour mener à bien cette étude, nous nous sommes basés prlncpalement sur une approche documentaire de même que sur des données statistiques disponibles, celles-ci ont été complétées par diverses études sur le micro-crédit et l’entrepreneuriat féminin.

De nos jours, la question de la femme entrepreneur est devenue une priorité pour les programmes de développement, qu’ils soient nationaux ou internationaux. Les femmes entrepreneurs font l’objet de beaucoup d’attention et de la part des chercheurs et des médias. Cet intérêt nouveau pour les entrepreneurs est le résultat d’une prise de conscience sur le plan mondial de l’importance du rôle des femmes dans la société, de l’importance du potentiel humain qu’elles représentent et qui, pendant longtemps fut négligées.

Le choix de ce thème de mémoire se situe à la croisée de plusieurs intérêts 1 : La première est que l’autonomisation des femmes est goal number three of the Millennium Development Goals as well as a ery topical subject numéro trois de l’Objectifs du Mlllénaire pour le développement (OM D) ainsi que c’est un sujet trois de l’Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ainsi que c’est un sujet d’actualité today in developing countries like Tan que ce soit dans les pays développés ou dans les pays en voie développement comme c’est le cas du Maroc. Très peu de travaux se sont véritablement intéressés aux femmes chefs d’entreprise: c’est peut être dû à leur faible nombre tant parmi les femmes actives que parmi les chefs d’entreprise en général : Le phénomène entrepreneurial féminin s’accord avec la conjoncture économique actuelle de notre pays en effet, la libération de l’économie marocaine a poussé l’Etat à encourager toute initiative privée. 4 . Le Maroc, en mutation continue, dot nécessairement compter sur la vitalité et l’énergie de tous ses membres, sur leur esprit créatif et organisateur, éléments de base de l’activité entrepreneuriale. : Notre thème peut aussi s’inscrire dans le cadre d’actions prises pour encourager la femme entrepreneur potentielle dans la mesure où nous tenterions de vulgariser la réalité des femmes ntrepreneurs et la rendre plus visible. 6 : L’étude de la contribution du micro-crédit au renforcement des capacités des femmes entrepreneurs revêt une importance capitale du fait qu’au Maroc l’activité du micro-crédit a connu un essor remarquable, de même que la population la plus ciblée par ce système est la femme.

Et ce afin de l’intégrer dans le développement économique De ce fait, notre travail portera autour de deux parties à savoir : l’entrepreneuriat féminin et les sources de son financement ? l’échelle international; qui à son tour englobera deux chapitres ondamentaux: Le premier chapitre porte sur l’entrepreneuriat féminin , il comprend chapitres fondamentaux: Le premier chapitre porte sur l’entrepreneuriat féminin ; il comprend la définition des différents concepts de base, la situation socio-économique de la femme et les différentes approches de son intégration dans le développement, les obstacles de l’entrepreneuriat féminin surtout financiers et Les différentes politiques spécifiques mises en œuvre dans des différents pays en faveur de cet entrepreneuriat féminin. Ensuite, un deuxième chapitre sera onsacré aux sources de financement de l’entrepreneuriat féminin, où nous mettrons l’accent sur l’importance de la micro- finance comme moyen de financement efficace.

Quant à la deuxième partie, intitulée l’entrepreneuriat féminin au Maroc et son financement par le micro-crédit ; abordera, elle aussi, deux chapitres d’une importance magistrale : Le premier chapitre présentera la situation socio- économique des femmes au Maroc, les différentes dispositions de son intégration dans la société et l’importance de l’entrepreneuriat féminin au niveau du développement socio- économique. Enfin, le dernier chapitre traitera le secteur du micro-crédit et ses effets sur les femmes entrepreneurs, ainsi que les mesures de promotion de l’entrepreneuriat féminin au Maroc. d’entreprises de grande envergure. Le nombre d’entreprises créées par les femmes a certes augmenté. Mais, si certaines femmes tirent une fierté bien compréhensible de leur réussite, tout n’est pas devenu simple pour autant. Car la plupart d’entre elles continuent à rencontrer des difficultés énormes qui, souvent, précarisent leurs projets les plus ambitieux ou tempèrent leurs initiatives les plus audacieuses.

L’analyse de l’entreprenariat féminin est intiment liée à la place qu’occupe la femme au sein de la société. Si le travail est au cœur de la construction de la société, il est particulièrement au centre de la consolidation de l’autonomie de la femme, notamment de la promotion de sa situation en tant que personne et en tant que cltoyen. Cette première partie vise à dresser l’entrepreneuriat féminin et les sources de son financement à Péchelle international. Le premier chapitre portera sur L’entrepreneuriat féminin . Définitions et obstacles à son épanouissement. Le deuxième chapitre quant à lui va porter sur les sources de financement de l’entrepreneuriat féminin. Chapitre : L’entrepreneuriat féminin .

Définitions et obstacles ? son épanouissement Les femmes ont toujours travaillé d’une façon ou d’une autre, elles n’ont cependant ni exercé les mêmes emplois, ni travaillé de la même façon que les hommes. Du travail domestique ? l’aide familiale dans l’agriculture, le commerce ou l’artisanat (où les intéressées n’étaient pas comptées dans les actifs), leur contribution économique, pourtant très importante, est largement restée invisible. Les femmes parviennent dans la plupart des cas à changer complètement leurs conditions de vie ace aux revenus tir plupart des cas a changer complètement leurs conditions de vie grâce aux revenus tirés de leurs activités rémunératrices surtout dans le secteur privé.

Or, l’exercice d’une activité indépendante ou la création d’une entreprise sont les moyens auxquels les femmes ont recours pour générer un revenu assurant leur subsistance et celle de leurs enfants. Cependant, il arrive souvent que la femme entrepreneurs rencontre des obstacles qui se situent à plusieurs niveaux notamment financiers. Dans ce contexte, il convient donc d’identifier les facteurs de blocage dont certains se renforcent d’ailleurs mutuellement. Ils contribuent en effet, de manière plus ou moins insidieuse, au maintien d’un climat qui ne favorise ni la reconnaissance de la légitlmlté, ni a fortlori l’expansion de l’entrepreneurlat au Sectlon 1: Définitions de fentrepreneuriat féminin La problématique de la condition féminine a suscité un regain d’intérêt ces dernières années.

Plusieurs conférences internationales, régionales, séminaires et ateliers autour de la composante « femme» se sont tenus à travers le monde. Egalement, plusieurs auteurs ont mené des recherches dans ce domaine, traduisant ainsi leur intérêt pour la question de la femme. La remarque qui sy est dégagée est qu’il y a une différence, établie par la société, entre les statuts et les rôles des hommes et des femmes. Ces dernières arrivent aujourd’hui à s’extraire de plus en plus de la sphère domestique pour s’impliquer dans la sphère économique. Parallèlement à ces conférences, des auteurs, particulièrement des féministes, ont fait entendre leurs voix par leurs écrits ou des rencontres. C’est ainsi qu 1990), 28