l’enfant de noé

l’enfant de noé

‘et si c’était vraie’ de Marc Levy. 1. Genre de l’œuvre. Le livre ‘et si c’était vraie’ est un roman, c’est une histoire fictive. Arthur voit le fantôme d’une jeune femme très belle, nommée Lauren. 2. Explication du titre + extrait Arthur voit le fantôme de Lauren et ny crois pas. Il voit un de corps de femme, il l’entend…. N’y croyant pas il va à l’hôpital avec Lauren pour voir si son corps est réellement là. En route, il se dit et si c’était vraie’. « vous êtes, sans le s au monde avec qui je puisse partager ce cr. = • S. wp page 3.

Les personnages principaux. Lauren : La femme médecin urgentiste en coma stade 4. Arthur : Va s’installer dans rappartement de Lauren. Arthur est un architecte et a eu une relation avec Carole-Ann il n’ya pas si longtemps. C’est le seul qui peut voir et entendre Lauren. Il roule dans un cabriolet, une Saab. Kline : la mère de Lauren, elle a loué l’appartement à Arthur. Lilian : la mère d’Arthur, décédée d’un cancer quand il avait dix ans. Ils avaient une bonne relation et pouvaient bien s’entendre. Avant de mourir, elle a fait en sorte

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
que tout soit réglé pour Arthur.

Ses étu études étalent payées et il a reçu les clés de la maison à Carmel par la directrice de son institution. Le résumé du livre. Chistoire commence avec Lauren, une assistante dans un hôpital, qui, en plein matin, a eu un accident à cause de sa voiture qui a glissé. La voiture fait un tonneau et el se fait percuté de la voiture. Les infirmiers de l’ambulance n’arrivent pas à la réanimer et elle se fait jugé comme décédée. Un docteur(Fernstein) qui a apprit le métier à Lauren, décide de l’opérer à l’insu de tous.

Il se dit qu’il y’a toujours une chance, vu qu’il l’a vu respirer dans l’ambulance. Il réussit à enlever l’hématome qui était dans sa tête et à partir de ce moment là elle se retrouve dans un coma auquel pas eaucoup de gens s’en sont sortis. L’histoire continue avec Arthur, un architecte qui s’installe dans l’appartement de Lauren 6 mois après l’accident. Arthur décide de prendre un bain en écoutant de la musique. Peu de temps après il entend des chants qui sortent du placard. Il ouvre le placard, et là, il est stupéfait, il voit une femme très belle.

Il a eu un coup de peur et en est certains que c’est une plaisanterie. Il lui demande de quitter son appartement, sur lequel elle lui répond : ‘ c’est un miracle que tu peux me voir. Cette femme 2 OF s appartement, sur lequel elle lui répond : ‘ c’est un miracle que tu eux me vor. Cette femme est le fantôme de Lauren, elle lui demande de l’écouter. Elle lui raconte qu’elle a remarqué qu’elle peut séparer son esprit de son corps et en pensant à un endroit elle pouvait s’y déplacer. Arthur est le premier qui l’a vu, entendu et touché.

Il ne la croyait pas, et elle a réussi à le convaincre pour aller voir son corps à l’hôpital. Une fois qu’il l’a vu là, il a cru son histoire. Il décida de l’aider et apporter son esprit à son corps. Il cherche pendant trois semaines intensivement sur l’état de Lauren. Il ne trouve rien, mais commence à ressentir quelque chose pour Lauren. Après une longue journée à la bibliothèque, il trouve Lauren entrain de pleurer. Sa mère a décidé de l’euthanasié, car ses chances pour sortir du coma sont minimes. Ne voulant pas tout ça, il décide d’enlever son corps du lit d’hôpital.

Il établi un plan et réussit, grâce à l’aide d’un de ses amis qui le déclare fou. II met le corps dans la maison de sa mère. À partir de ce moment, il fa trois histoires entrelacées. La première histoire est celle de l’amour qui naît entre Lauren et Arthur. La deuxième histoire est celle de la relation qu’Arthur avait avec sa mère décédée, et la troisième sur le tr OF s histoire est celle de la relation qu’Arthur avait avec sa mère décédée, et la troisième sur le traitement du dossier de l’enlèvement que le détective tente de résoudre. Cest son dernier cas avant sa retraite.

Le détective a vite compris que le kidnappeur est Arthur, mais il n’a pas de preuves tangibles. Arthur aussi joue afin qu’il ne les reçoive pas. Pendant Penquête, le détective commence à avoir pitié d’Arthur. Lauren décide qu’Arthur ne doit plus mentir pour elle, car il risque 4 à 5 ans de prison. Elle le dévoile en ouvrant la porte de la chambre où il a mis son corps. Arthur, se sentant pris la main dans le sac, décide d’avouer. Le détective décide d’épargner Arthur après avoir entendu son histoire et mets dans le rapport qu’il a trouvé que le corps et non le kidnappeur.

Arthur et Lauren retournent à ‘leur appartement pour profiter du temps qu’ils leur restent. Après trois mois, Lauren est retirée. Ils s’embrassent intimement et elle se dissout dans ses bras. Arthur n’en peut plus et s’isole complètement. Il pleure, écrit des lettres, mange, boit et dort très peu et il a débranché le téléphone. Dix jours plus tard, l’ami d’Arthur qui a aidé avec son plan, lui rend visite. Il branche le téléphone et le détective appelle immédiatement. Il est furieux, car ça fait déj 4 OF S branche le téléphone et le détective appelle immédiatement.

Il est furieux, car ça fait déjà dix jours que Lauren s’est réveillé du coma et qu’il essaie de le joindre. Arthur se précipite à l’hôpital et Lauren le reconnait direct. Arthur et la mère de Lauren lui gardent compagnie en tour de rôle. Après deux semaines, elle a partiellement repris ses capacités de parler. Selon les médecins, elle se rétablira complètement. 5. Le lieu de l’action. Le lieu principal de l’action est à San Francisco, aux États-Unis. 6. L’époque d’action. L’histoire se déroule en 1966 7. Opinion personnelle et justification de la lecture.

Opinion personnelle J’ai très bien apprécié ce livre, c’est un livre avec une histoire touchante. Marc Lévy a su m’impressionné sur ce coup là. De temps en temps on est un peu perdu durant la lecture, mais ça se rattrape au fur et à mesure. Le vocabulaire du livre n’est pas si complexe, ici et là j’ai quelque mots difficiles, mais ça devient clair grâce au contexte. Le livre même est cohérent, avec une bonne histoire et les personnages jouaient bien leur rôle. Je n’ai pas pu trouver un point négatif sur le livre S OF s