l’église

l’église

LA SOCIÉTÉ ET CULTURE DE L’EUROPE MÉDIÉVALE AU SIÈCLE 1/ Chrétienté médiévale au XI – XIIIe siècle XI – XIIIe l- l’Église domine les cadres materiels de la société médiévale Al puissance sociale : sépare les Clers et les laïcs mais contrôle aussi l’espace et le temps calendriers journaliers hebdomadaires fêtes réel (pâq B/ puissance économ ue : or 3 terres impôts sei to View dîme Avec l’augmentation augmente profit de l’Eglise C/ puissance politique esses aussl supériorité du pape (successeur de Pierre) infaillibilité pontifical rôle spirituelle, prend des décisions omme 1 empereur conflit pâpe-empereur réforme AU MOYEN-ÂGE L’ÉGLISE EST CRITIQUÉE LIBERTÉ DANS LE DOGME RÉFORME GRÉGORIENNE : AMÉLIORER L’IMAGE DU MOINE (argent, sexe, nourriture) ordres mendiants Il-L’Église impose les cadres de la pensée/ croyances A] Chrétienté christianisme : croyance fondamental, l’Église impose un contestée, une christianisation imparfaite -persistance des superstitions présence matérielle du Diable -développement des hérésies – tribunal de l’inquisition ‘église cherche à unifier et à étendre la chrétienté Ill- L A/ Unifier imposer même croyance orthodoxie tribunal religieux : inquisition ex : sorcière – croisade interne : contre les albigeoise B/ Étendue croisade Jérusalem États christianias d’orient C/ Les Juifs globalement exclus tenue en marge de la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
société D/ Espagne musulmane entende mais Reconquista L’église forte contestation intérieur que la réforme grégorienne n’a pas réussi à résoudre 2/ société et culture urbaine dans l’Europe médiévale (Xl-Xllle s. ) – Les villes s’enrichissent et s’agrandissent augmentation démographique et Al augmentation urbaine agricole domeday book Angleterre + 100 % pop. -40 m 55-60 m augmentation économique essor grands commerces internes et monétarisation urbaine — ++ villes existantes (Paris) apparition de new villes Villeneuve Bastides charte de franchise la ville devient aussi puissante que le seigneur B/ émancipation Les viles négocient des chartes de franchise auprès des seigneurs et obtiennent le droit de fondée des communes désigner 1 représentation et de prononcer le règlement qui la concerne. Les villes sont dirigées par le Les villes sont dirigées par les Échevins et les consuls et sont indépendantes des seigneurs. l- vivre en ville Al activités diverses organisées Au moyen-age, les villes sont les lieux où se concentre l’activité économique -petit/grand commerce -activité du change de monnaie -artisans Elles sont organisées sous forme de guildes et compagnonnages. En effet les métiers se regroupent et s’organisent pour ne pas avoir de la concurrence et d’assurer a survie des métiers.

Les société urbaines sont hiérarchisée très contrastée ; les bourgeois contrôle les richesses charité/ confrérie (religieuse) villes lieu des grandes universités qui sont sous l’autorité eligieuse et indépendante de l’autorité judiciaire. La ville se soustrait du pouvoir seigneuriale. B/ conquête d’indépendance Au moyen-age, l’autorité est différente eveque — seigneurs laïcs Les villes doivent payer des impôts très lourdes qui entrave le commerce à chaque seigneurs. Au XIIIe siècle, les villes obtiennent des chartes de franchise (Laon), qui garantissent des privilèges fiscaux et les échevins/ consuls administrent eux-même la ville. Les villes obtiennent des libertés alre de la VIIIes rend donc libre les habitants (fiscaux)