le recrutement

le recrutement

CHAP 8 : LA REDISTRIBUTION DES REVENUS Un des gros apport de l’Etat providence a été la MEP de la redistribution pr réduire c ecarts de revenus. 1-1 Du revenu primaire au revenu disponible Cf fiche redistribution La redistribution c l’e passer du revenu pri Le revenu disponible (impots – cotisations ors permettant de • le des ménages. bligatoires * prestations sociales (=env 1 /3 des ressources des ménages modestes) Le revenu dispo est soit consommé soit épargné (taux d’épargne Il -l Objectifs de la redistribution objectif d’assurance ssurance contre la maladie,le chomage, les accidents du W correction des inégalités revenu moyen des ménages 100 revenu moyen revenu disponible logique d’assistance (2) (1) : il faut avoir cotiser pour bénéficier de certaines prestations (assurance maladie, vieillesse, chomage) (2) : pris en charge par collectivités locales (Etat) ex : allocation fin de droits après rallocation chômage, RMI.

IV-/ Financement de la redistribution financement par IE-tat à travers le budget de l’Etat = impôts sur le revenu collectivités locales = RMI ssentiel financé par prélèvement sur le revenu, par cotisations sociales (salaires) cotisations sociales : une part employeurs, une part salarié. C’est l’URSAFF qui prélève ces cotisations pour financer la sécu. L’ASSEDIC verse les

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
allocations sociales. En France, la part prélèvement des cotisations sociales > prélèvmts par impots sur revenu. V-/ es problèmes de financement de la redistribution Sécurité sociale Déficitaire depuis des années (dernier excédent en 85).

En 2005 -11,6 Milliards d’E et 2006 : – milliards d’E. Elle se décompose en 4 branches : maladie (-6 milliards en 2006) . Vlelllesse (-2,4 mllliards) . famille (-1,3 milliards) . accident du W 1991 : création Contribution Sociale Généralisée pr essayer de combler le déficit de la séc médication (trop de médicaments) La branche maladie représente 29% des dépenses de sécu La branche vieillesse : 37% famllle : (les aides sociales ont augmentés) accidents W Les régimes dits spéciaux sont largements déficitaires et c l’Etats qui paye c déficit (SNCF,edf… L’Etat doit sans cesse trouver de nouvelles sources de inancement pour financer le déficit actuel (augmentation des cotisations, création de nouveaux prélèvements… ). De l’autre coté, l’Etat essaye de réguler les dépenses sociales (ex : la SECLI avec les déremboursements des médicaments + MEP du dossier médical en ligne + retraite par capitalisation comme aux EU (on économise pour nous même) ou par répartition (les actifs cotisent pour les retraités)).

CONCLUSION : Evaluation de la redistribution effet positif sur population au niveau de la santé (augmentation spérance de vie,diminution de la mortalité infantile),de ka vieillesse, retraite, mais il subsiste des inégalités : le versement de certaines prestations ne diminue pas les inégalités ex : retraites et allocations chomage versées en fonction des salaires anterieurs les classes les plus aisées ont plus accès à l’éducation, à la santé et vivent plus longtemps donc ils ont une meilleure retraite plus longtemps. Cette redistributlon n’a pas pu empêcher le développement de l’exclusion et de la pauvreté.