Le plein du vide Texte

Le plein du vide Texte

Le plein du vide Œuvre musicale; musique spectrale (apparue fin XXème s. / développé années 1970-1980 grâce aux progrès de l’informatique musicale/terme inventé par compositeur Hugues Dufour dans un article en 1979/c’est travailler dans le son plutôt qu’avec le son) 1997 par xu Yi Née le 4 octobre 1963 à Nankin en Chine. Xu Yi est une jeune c chinoise qui étudia la m or 3 compositeur spectral Snipe to View 2 e Paris auprès du Xu Yi est née peu avant la Revolution culturelle en Chine de 1966. annonce du plan CLIC Le plein du vide dure environs 14 minutes.

Composée de: (Les montrer à chaque fois) -14 instrumentistes (certains jouent plusieurs bois (flûte, cor anglais, clarinette, basson), des cuivres (cor, trompette, trombone), des cordes (un violon 1, un violon 2, un alto, un violoncelle, une contrebasse). Et d’un dispositif électronique spatialisé qui comprend: -4 microphones -10 haut-parleurs dispositif de diffusion est disposé autour du public, il est utilisé pour des relais, des doublures différées ou simultanées, ou pour des sons préalablement traités qui assurent la circulation du son qu’on appelle: spatialisation. démultiplication des instruments ou effet de masse).

La trompette acousmatique, placée derrière un rideau pour un léger effet de filtrage

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et réalise une dissociation entre le sonore et le geste instrumental, ajoutant à la sonorisation une part de surprise et pour donner un son plus lointain et plus mystérieux. Les percussions: font penser à la musique chinoise (marimba glockenspiel timbales gosse caisse bongos tambours de bois crotale bol tibétain… ) LA DISPOSITION DES INSTRUMENTS ET DU DISPOSITIF ELECTRONIQUE(iI y en a plusieurs mais c’est le traditionnel) oublant les trigrammes (en les superposant l’un sur l’autre) on obtient des hexagrammes.

Il y a 64 combinaisons possibles et chaque hexagramme 3 notes. 64 x 192 Donc 192 hauteurs de notes utilisées. Esquisse de XuYi pour l’élaboration rythmique du plein de vide. Les 64 hexagrammes du YiKing représentées sur des portées. Xu Yi a voulu montrer l’importance du silence et des percussions. Dans cette œuvre le plein et le vide s’opposent et se complètent comme le yin et le yang. Le yang est une force active et le yin est vide. Chez les TaoÉtes, le vide permet d’atteindre la vrai lénitude.

Le vide est à l’origine de tout : c’est la structure du plein. En musique c’est le silence qui est à l’origine de la partition. Les notes et les rythmes appartiennent au plein. 4 je trouve cette œuvre stressante, oppressante mais surtout mystérieuse et surnaturelle. J’aime bien cette œuvre car il y a toujours un effet de surprise. On ne s’attend pas à ce que certains événements sonores arrivent. ‘gauche’ Tristan Murail: Désintégrations 1982-1983 ‘droite’ ET Gérard Grisey: Vortex tem orum 1994-1996 ET Gérard Grisey: Vortex temporum 1994-1996