Le March

Le March

Chapitre 2 : L’état et le fonctionnement des marchés : Le marché est une institution qui permet en principe l’auto régulation des différentes activités économique. Pour que les échanges se fassent dans un environnement favorable, il faut que l’état mette en place des institutions adéquates. Cela n’empêche que d’une part le marché connaisse des dysfonctionnements qui ne lui permette pas de d’assurer convenablement sa régulation spontanée ; et d’autre part que la satisfaction de certains besoins nécessite l’utilisation de biens que le marché est dans ‘impossibilité de fournir.

L’état est donc obligé d’intervenir pour corriger et suppléer I org Sni* to View De quelles institution e A quel dysfonctionne Quels types de biens l. l’État instaure un cadre institutionnel : pour fonctlonner ? oit-il remédier ? mesure de fournir ? Le marché est l’institution principal des économies de marché a besoin d’institutions pour le régler. L’une est la monnaie, l’autre indispensable est le cadre juridique avec le droit de propriété ou d’institution (qui forment le cœur du droit civil), le droit fiscal, le droit juridique Il. La réalité des marchés 2. 1.

La concurrence pure et parfaite : totalement une économie de marché, il est nécessaire que les conditions de la concurrence soie

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
pure et parfaite. Les conditions :-l’atomicité multitude d’offreurs et de demandeurs -homogénéité des prodults ceux-cl sont semblables afin d’être comparables -libre entrée et libre sortie du marché – transparence du marché permet à tous les agents d’obtenir les infos nécessaires. -mobilité des facteurs de production les facteurs de production affectée à une activité doivent pouvoir être transférés ers une autre activité plus florissante 22.

Imperfection des marchés La concurrence pure et parfaite est un fait théorique dont les principales hypothèses sont très souvent démenties dans les faits, les 5 critères de la concurrence pure et parfaite demeurent un modèle théorique. L’atomicité n’est pas remplie: le marché livré à lui-même amène les entreprises les plus faibles à disparaître ou être rachetée, le libre fonctionnent du marché conduit à des monopoles ou des oligopoles. Il existe des barrières à l’entrée sur de nombreux marchés ou eules les grandes entreprises ont les moyens de réaliser les investissements nécessaires.

L’asymétrie de l’information est la situation dans laquelle se trouve deux agents ou plusieurs qui ne disposent pas la même information au moment de la transaction. Le phénomène d’anti sélection (ou sélection adverse) signifie qu’en présence d’asymétrie d’information les biens de qualité sont chassés du marché par les biens de moins bonne qualité puisque le prix moyens du marché est inférieur au prix des bonnes voitures, les vendeurs de bonnes voitures se *AGF 9 rif q arché est inférieur au prix des bonnes voitures, les vendeurs de bonnes voitures se retirent..

Seule les mauvaises restent. En asymétrie d’information le marché ne conduit pas à la confrontation de l’offre et de la demande. D’une part l’offre ne s’exprime pas et d’autre part les demandeurs en déduisent qu’ils ne trouveront que des véhicules de mauvaise qualité pour un prix trop élevé et ils réfèrent se retirer eux aussi du marché. Un des principaux représentant de la théorie keynésienne est G. Akerlov, il a reçu le prix Nobel en 2011 pour ses contributions ? l’économie de l’information.

Il utilise l’exemple du marché des voitures d’occasion pour mettre en évidence l’impact des asymétries d’information sur le marché dans son article The Market for « Lemons ». Ill. L’État face à l’insuffisance d’information et au respect de la concurrence : Aa) Les solutions aux problèmes de l’asymétrie d’information . ‘information sur les produits vendus peut être apportée par les offreurs eux-mêmes pour envoyer un signal de qualité de leur production aux acheteurs potentiels. (ex : la garantie au moment de l’achat d’un véhicule neuf, mais là encore l’information n’est as garantie).

Pour résoudre le problème, les pouvoirs publiques peuvent exiger par le biais d’une réglementation que l’agent révèle l’information cachée (ex : le contrôle technique). La DGCCRF (direction générale de la concurrence de la consommation met en place en France un cadre institutionnel pour assurer l’information des consommateurs. Outre l’affichage des prix, la réglementation encadre aussi l’étiquetage des produits. l’affichage des prix, la réglementation encadre aussi l’étiquetage des produits. BO) Le paradoxe de la concurrence : La concurrence conduit à la disparition de la concurrence.

Un régime de concurrence conduit en effet à la disparition des entreprises les moins rentables jusqu’à ce qu’il ne reste que quelques-unes et que le marché devienne un monopole au oligopole. Le problème est que la situation de monopole est peu enviable pour les consommateurs. Le prix pratiqué est plus élevé qu’en présence de concurrents Florlan la pute, et le choix est restreint. co) L’encadrement de la concurrence : Cest l’autorité de la concurrence qui est en charge de la régulation de la concurrence en France en appliquant les égislations nationales et communautaire.

Au niveau européen, c’est la commission européenne qui surveille les ententes entre entreprlses sur les prix ou sur la répartition des marchés, les abus de position dominante et les prix abusivement bas qui visent ? faire disparaître la concurrence. Cependant, l’Etat autorise le monopole d’une entreprise sous certaines conditions : lorsqu’il est bénéfique au marché : les ententes favorisant le progrès technique. Lorsque l’activité concernee nécessite des infrastructures coûteuses, on appel ca des monopoles naturels. Lorsqu’il est important de d’assurer un service publique. IV.

Comment instaurer la confiance sur les marchés : AD) Assurer la stabilité de bien A contre un bien B, les individus échanges le bien A contre de la monnaie puis la monnaie contre le bien B. Mais dans le troc, l’échange du bien A contre le bien B est immédiat alors qu’avec la monnaie il peut s’opérer une rupture dans le temps. Les individus conservent alors de la monnaie pendant un certain temps avant de l’échanger à nouveau contre le bien B. Il faut donc que cette monnaie conserve son pouvoir d’achat ce qui conduit es autorités monétaire à afficher un objectif de lutte contre l’inflation.

En cas d’hyper inflation, il devient préférable de revenir au troc qui réduit considérablement les possibilités d’échange. BO) sécuriser les transactions • La sécurisation des transactions agit aussi sur la confiance des intervenants sur les marchés (c’est le cas des transactions en ligne, problème d’information sur le produit vendu, inquiétude relative par les paiements par carte bancaire qui font l’objet d’une surveillance accrue de la DGCCRF). Par ailleurs, l’Etat garantie les ontants que les ménages détiennent sur leur compte auprès de banques.

V. L’Etat palie les défaillances du marché • Comment résoudre les externalités AO) Le problème des externalités : Une externalité se définie comme l’effet positif ou négatif de l’action d’un agent économique sur le bien être d’autres agents économiques sans qu’il y ait pour autant une compensation monétaire. Dans le cas d’une externalité négative (la pollution par une usine), le coût privé sup orté ar l’agent qui en est à l’origine (ex : l’entreprise propriétai Florian la pute, est