le liseur

le liseur

‘invasion de la force policière allemande pose plusieurs difficultés aux personnes. Les forces de police envahissent le quartier du onzième arrondissement sans préavis et d’une manière féroce : « On frappe aux portes, on surprend des familles ensommeillées, on leur laisse à peine le temps de réunir quelques affaires et on les force à dévaler les escaliers, parfois à coup de pied ou de crosse, pour les entasser dans des autobus. » (l. 222-227) Durant l’invasion du quartier, les forces policières ne l’ont pas pris à la légère.

Le signe de ponctuation de nombreuses virgules démontre une accumulation et un foisonnement de gestes qui ont été posés par les Allemands aux gens. Cette accumulation met en perspective les difficultés que les juifs ont dû subir. Tania éprou succursale à Lyon : « aussi longtemps que ssi,_: „ la lenteur de l’approv contrainte à mettre I Sv. ‘ipe to miques avec sa la succursale de Lyon Ités causées par re des usines l’ont 27-132) Durant la Deuxième Guerre mondiale, l’économe était touchée très fortement et plusieurs entreprises ont dû fermer.

Cette métaphore, « mettre la clef sous la porte », montre que Tania a fermé sa succursale à cause de l’économie qui a ralenti.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
En conclusion, depuis le début de l’occupation Paris en souffre économiquement et physiologiquement. Hannah éprouve des difficultés. Elle se sent tassée de coter depuis l’arrivée de Tania : « Hannah s’efface dans l’ombre de ces deux femmes avec lesquelles elle ne peut chercher à rivaliser. Elle disparaîtrait derrière la bonne humeur et le bavardage incessant d’Esther, elle se soumet à la beauté triomphante de Tania et, aincue, se réfugie auprès de Simon. ? Depuis le retour de Tania à Paris, Hannah présentait des difficultés avec sa présence et elle se sentait appart des autres personnages. Le temps de verbe au présent, « elle se soumet cela décrit que la beauté de Tania l’éloigne des gens et elle se retirait vers son fils pour du confort. Hannah apprend que Tania a rejoint Maxime à Saint-Gaultier : « La lettre tant attendue lui tombe dans les mains : Tania vient de rejoindre ses beaux-frères, arrivée de Lyon elle s’est 2 ttendue lui tombe dans les mains : Tania vient de rejoindre ses beaux-frères, arrivée de Lyon elle s’est installée auprès d’eux depuis quelques jours. ? (l. 263-267) Hannah était bouleversée après avoir lu cette lettre, elle savait que sa relation avec Maxime était détruite et que Tania allait gagner son amour. Le signe de ponctuation des deux points, « La lettre attendue lui tombe dans les mains : Tania vient de rejoindre ses beaux-frères démontre une pause pour bien encadrer qu’est-ce qui est écrit sur la lettre que Hannah a lue.

Sans espoir, Hannah dévoile son identité et celui de son fils aux forces policières : « elles la voient fouiller dans son sac, contempler ses papiers, les poser en évidence sur la table avant d’en sortir d’autre Simon vient de sortir des toilettes d’une voix calme elle répond :  » Cest mon fils.  » » (l. 324-339) Après avoir faite face à toutes ces difficultés, être abandonnée de ses parents et Maxime, elle a commis un suicide indirect pour elle et son fils. En somme, Hannah est disparue pour des raisons insupportables. 3