Le juste-a-temps / Eco-droit

Le juste-a-temps / Eco-droit

La notion du juste-à-temps a) Provenance et objectifs de celui-ci Le juste-à-temps a été inventé au japon au sein de Pusine Toyota dans les années 50 par Taiichi Ohno et avalt comme motivation principale une élimination des gaspillages. Le juste-à-temps est issu d’une simple étude comparative entre travailleurs américains et japonais dans l’industrie automobile.

Constatant que ces derniers étaient nettement moins productifs que les ouvriers américains, Ohno conclu que les employés de chez Toyota devaient gaspiller beaucoup de temps dans des manœuvres inutiles pour perdre onsiste à acheter et l’entreprise a besoin temps vise plusieurs o ors to View e juste-à-temps s quantités dont soin.

Le juste-à- • Production déclench e au moment de la commande; • Stocks réduits au minimum et réapprovisionnements • Effectués au moment de la commande; Les produits finis juste ? temps pour qu’ils soient vendus, • Les pièces fabriquées juste-à-temps pour être assemblées en sous-ensembles, • Les matières premières juste-à-temps pour être transformées en pièces fabriquées. ?? L’objectif du Juste-à-temps n’est pas simplement de réduire les tocks ; le Juste-à-temps est une philosophie industrielle globale d Swipe to vlew next page dont la réduction des stocks n’est que Hun des effets. • Avoir des délais de fabrication très

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
courts et une grande souplesse pour pouvoir répondre aux souhaits de la clientèle. • Savoir ne fabriquer, lorsque c’est nécessaire, que de très petites quantités d’un type de pièce donné.

Il faut pour cela s’affranchir de la fabrication par lots importants et de la notion de i’ quantité économique Ceci impose des changements rapides d’outils et une disposition des usines qui permette l’enchaînement des pérations concernant une même pièce ou un même produit • Apporter les matières, les pièces, les produits à l’endroit où ils sont nécessaires au lieu de les stocker dans les entrepôts où ils ne servent à personne et où on ne peut les utiliser. • Ne produire ou acheter strictement que les quantités immédiatement nécessaires. ?? Maîtriser la qualité de la production. Si les pièces arrivent juste ? temps et dans le nombre voulu, mais si elles ne sont pas bonnes, on ne peut que les rejeter et arrêter la production des étapes suivantes du processus. ?? Acheter seulement des produits ou des matières de qualité garantie pour qu’ils n’arrêtent pas la production. • Avoir un personnel polyvalent, capable de s’adapter rapidement et comprenant les nouveaux objectifs de l’entreprise. b) Méthode dutilisation (smart… La mise en pratique de la méthode juste à temps ne se décide pas par une seule partie. C’est le résul mise en pratique de la méthode juste à temps ne se décide pas par une seule partie. Cest le résultat d’un accord préalablement passé entre partenaires d’une même filière. Une fois les écanismes d’échange définis et structurés entre le fournisseur et le client, il revient à chacun d’obéir à certaines exigences : Le client, initiateur du processus doit : o Faire une estimation appropriée des besoins futurs et effectuer un calibrage juste des lots de commande.

Les quantités reçues lors d’une livraison doivent impérativement couvrir la période d’attente de la prochaine livraison ; o Choisir des sources d’approvislonnement géographiquement peu éloignées. Les incertitudes et les coûts d’approvisionnement s’en trouvent réduits ; Définir et choisir un réseau de transport fiable, flexible et peu onéreux. Il faut avoir à ce niveau, une vision globale de ce que chaque combinaison des moyens de transport représente en termes de coût ; o Transmettre des données fiables aux fournisseurs.

Dès réception, ces dernières sont intégrées dans le planning de production. C’est une garantie de vente pour le fournisseur qu’il serait inapproprié de modifier car l’impact sur son activité serait important. Le fournisseur garant de la régularité du processus doit • o Respecter strictement le programme des livraisons. Si les délais ne sont pas respectés, l’activité du client, mais aussi de celle des clients d livraisons. Si les délais ne sont pas respectés, l’activité du client, mais aussi de celle des clients du client peut en souffrir.

Cest donc plusieurs maillons d’une chaîne en aval qui sont exposés ; o Avoir des horaires de travail assez flexibles. Malgré les prévisions et le programme des livraisons préétablis, il doit se maintenir dans des conditions qui permettent de surmonter toute variation d’activité , o Assurer le fonctionnement régulier de ses unités de production n appliquant une gestion rigoureuse de la maintenance préventive. Le risque qu’un arrêt de la production bouleverse tout le programme des livraisons est à prévoir. http://wvm. ogistiqueconseil. org L’impact du juste-à-temps a) Avantages La méthode du juste à temps est exigeante, mais possède de nombreux avantages puisqu’elle permet de : • réduire les coûts de stockage , • limiter le gaspillage ; • augmenter la qualité des produits finis. b) Inconvénients La méthode du juste-à-temps possède également quelques inconvénients : ?? Les fournisseurs doivent pouvoir répondre aux entreprises qui pratiquent le juste à temps et accumuler les stocks à leur place : ils sont donc peu nombreux à accepter. ?? Les entreprises qui pratiquent le juste à temps prennent des risques. pour les minimiser, elles doivent bien s’entourer. • La méthode de juste-à-temps est difficile à appliquer pour les entreprises qui n’ont pas de c PAGF de juste-à-temps est difficile à appliquer pour les entreprises qui n’ont pas de commandes régulières. Il est rare que dans une chaine d’activité, le juste à temps profite ? tous les acteurs.

Le stock diminué en aval se retrouve concentré chez un des acteurs en amont de la chaîne logistique. pour qu’un fournisseur respecte scrupuleusement les dates de livraison prévues, il se trouve parfois obligé de constituer un stock. Il est en effet difficile qu’à son tour, il se fasse livrer par la méthode du juste à temps. L’incidence sur les délais serait immédiate ; ces derniers pourraient se voir prolongés. Et le client final n’est pas toujours prêt à supporter les longs délais.

L’entreprise qui pratique du juste à temps est fortement épendante de ses fournisseurs et se trouve exposée ? des risques (gonflement des stocks en amont/rupture de stock en aval) en cas d’une baisse ou d’une accélération des consommations par rapport aux prévisions ; Le juste à temps impose un nombre élevé de commandes en lots de petite quantité. Si d’une manière cela réduit les coûts de stockage, il ne faut pas perdre de vue que les coûts d’acquisition des stocks évoluent de façon croissante avec le nombre de commandes. Il faut dont faire un calcul juste de la taille du lot optimal pour chaque référence. Juste-à-temps