le jeu de l’amour et du hasard acte 1 sc 6

le jeu de l’amour et du hasard acte 1 sc 6

Le Jeu de IAmour et du Hasard Introduction Ce texte est un extrait de la scène 7 de l’acte I du Jeu de l’amour et du Hasard , Comédie en trois acte ecrite par Marivaux en 1730, dans le contexte de la régence marqué par la légerté et la gaité en art. Marivaux a qualifié le Jeu de l’amour et du hasard de « Comédie de sentiments », « comédie d’amour Dans cette scène, Silvia et Dorante, tous deux déguisés en leur valet respectif. Bourguignon et Lisette tombent sous le charme l’un de l’autre.

En quoi cette scène qui repose sur un quiproquo montre tielle la naissance de l’amour r 3 Sni* to View 1) Un quiproquo 1. La situation socia – Dorante et Silvia ont tous les deux les habits de leur servants. Dorante devient « le fils d’honnetes gens qui n’étaient pas riches h, Silvia dupé lui dit : « La fortune a tort avec toi • Cependant ils se font la cour comme deux personnes de leur rang, en « conversation réglée » et ne parlent pas du tout comme il convient à des domestiques, avec un langage complexe et raffiné.

Leur maitrise du langage correspond à l’acquisition d’une classe

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
sociale. • Ainsi cela plonge également le lecteur dans le trouble, comme out au long du récit, Sivia, lorsqu’elle parle a Dorante le surnomme Bourguignon, alnsl il y a une différence entre le nom affiché et le nom emprunté par le personnage ce qui peut troubler le lecteur. plus les deux personnages gardent leur préoccupations.

Ils veulent tous deux de renseigner sur leur maitre réspectifs. « Venons à ton Maître b, « Je me rappelle t’avoir demandé si ta maitresse te valait 1) Une raison qui semble primer sur l’amour 1. Silvia ne s’autorise pas à tomber amoureuse d’un valet Sivia semble accorder énormement d’importance à sa classe sociale et ne pas envisagé le mariage avec un valet. ?? Je te souhaite une meilleure situation que la tienne « La fortune a tort avec toi » 1 Silvia repousse Dorante/ Rapport inégal entre Dorante et Silvia pour respecter ses esperance (ne pas tomber amoureuse d’un valet), et pour garder la superiorité qu’elle pense avoir envers Dorante, Extremement cassante envers le jeune homme. « Va « Tu peux te passre d’amour je pense « Encore une fois, laisse la ton amour « faudra-t’il que je te quitte » 1. Différence entre aparté et ce qu’elle dit Silvia ne se laisse pas aller à ses sentiments, elle met un masque pour ne pas succomber.

L’amour joué- L’amour comme émotlon. ) La naissance de l’amour Le trouble des personnages Pour Silvia le trouble transparait essentiellement dans ses apartés : « mais en verité voilà un jeune homme qui me surprend malgré que j’ai « à la fin je crois qu’il m’amuse « malgré tout ce qu’il m’a dit, me voilà encore et je repond Ces aparté témolgnent de la lutte se jouant dans la jeune femme tlralllée entre ses aprioris sociaux et son am témoignent de la lutte se jouant dans la jeune femme tiraillée entre ses aprioris sociaux et son amour naissant.

Les deux jeunes gens sont troublés à tel point qu’ils en perdent eur mots : « attend Lisette, je voulais moi-même te parler d’autre chose mais je ne sais plus ce que c’est « javais de mon coté quelque chose à te dire mais tu mias fait perdre mes idees à moi aussi 1. Le Marivaudage Champs lexical de l’amour extremement présent dans ce texte, « l’amour « coeur « attachement « aimable D. Ce langage de courtoisie est surtout manipulé par Dorante.

Elle dit « nous voil? grace au ciel en conversation réglée permet de voir la naissance du sentiment amoureux. 1. Le dépassement de la classe sociale On comprend que Dorante ne s’interesse pas du tout à la classe ociale et préfère l’amour « j’aimerais mieux qu’il me fut permis de te demander ton cœur que d’avoir toutes la fortune du monde » Pour Silvia, on peut supposé grâce aux aparté qu’elle tombe amoureuse de Dorante Conclusion : pour Marivaux, l’être est toujours ancré dans sa condition sociale.

On peut voir par exemple que meme lorsque Arlequin se déguise en Dorante, il ne possède pas ses manières et sont langage. Ainsi il ne plait pas du tout a Silvia. Au contraire, Lisette est attiré non pas par baugugnon mais par quelqu’un s’exprimant comme elle, qqun de sa classe sociale.