Le Fitness

Le Fitness

Le fitness Sommaire . . préface 2 2. ntroduction . Mes débuts dans le fitness 4 4. Les changements 4. 1 L’alimentation et 4. 2 L’entraînement 4. 3 Changement soci or21 Sni* to View taires 5. La quête du physique parfait 6. Les problèmes liés au fitness 6. 1 Les produits anabolisants 6. 2 Les problèmes sociaux 7. Conclusion 16 8. Bilan personnel 17 9 11 13 soit dans l’alimentation, le repos, ou l’entraînement. Souvent, les gens ne le considèrent pas comme un sport. Et c’est vrai, car c’est un style de vie !

Ce sujet me motive car c’est une discipline qui nécessite de ombreuses connaissances si l’on veut développer sa masse musculaire correctement. Cest aussi malheureusement un sport qui incite facilement les pratiquants à se doper afin de prendre de la masse plus rapidement, créant de nombreuses polémiques et collant une mauvaise étiquette sur la pratique de la musculation. C’est aussi pour cela que j’ai choisi ce sujet, afin de démontrer que l’on peut pratiquer ce sport sans pour autant être un drogué ou bien un simple Idiot sans cerveau.

En réalisant ce travail, j’espère réussir à approfondir et partager mon intérêt et mes connaissances pour ce sport qui occupe une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
rande partie de mon quotidien et tenter de montrer que ce n’est pas une perte de temps ou un sport, souvent critiqué alors qu’il peut être très bénéfique pour les pratiquants. 2. Introduction Le fitness est pour mol un sport qui m’apporte beaucoup. Non seulement il me permet de garder une bonne forme physique en faisant des entraînements cardiovasculaires (tapis roulant, vélo, rameur etc. , d’augmenter ma masse musculaire, mais aussi de me sentir mieux dans mon ca s et d’avoir plus confiance en moi. En effet, en deux ans i’ai p PAGF 91 à 731<2. Cest un sport environ une année que je le prends vraiment au sérieux. Car il faut savoir que pour obtenir de réels résultats, il ne suffit pas de bien s'entraîner mais il faut aussi avoir une alimentation adaptée ainsi que beaucoup de repos. C'est pour cela que les pratlquants du culturisme le considèrent souvent comme un « style de vie » et non uniquement comme un sport.

On parle aussi souvent d’addiction lorsque Pon évoque ce sport Et cela n’est pas totalement faux. Le fait de se voir progresser et de toujours vouloir daméliorer, de ne jamais être satisfait du résultat peut parfois se transformer en une passion addictive, une recherche du corps parfait. C’est souvent cela qui incite les pratiquants à prendre des produits dopants illégaux tels que les stéroïdes anabolisants ou la testostérone. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’image de ce sport auprès du public est très souvent mauvaise.

C’est un sport auquel on colle aussi souvent une étiquette de « gros bras bêtes comme leurs pieds Alors que c’est un sport qui nécessite de nombreuses connaissances et qui ne pourrait tout simplement pas être pratiqué par une personne stupide. pourtant c’est un sport qui demande un mode de vie très sain, souvent très éloigné de tous les clichés qui lui sont associés. La discipline au niveau de l’alimentation et de l’entraînement doit être irréprochable.

Et c’est un sport qui permet aussi à de nombreux adeptes de se sentir mieux dans leur peau et d’avoir une plus grande confiance en eux. Pour moi c’est un sport qui, je trouve a beaucoup à offrir, et qui m’apporte beaucou 3 1 en eux. Pour moi c’est un sport qui, je trouve a beaucoup à offrir, et qui m’apporte beaucoup. Je vais donc essayer de vous expliquer mes débuts dans le fitness ainsi que tous les changements que ce sport a apportés dans ma vie de tous les jours, sans oublier les différents roblèmes liés à cette discipline. 3.

Mes débuts dans le fitness Depuis l’âge de IO ans, j’ai toujours été un garçon sportif. J’ai joué durant 6 années au basketball. C’est un sport que j’appréciais car il était à la fois physique et tactique et qul m’a appris l’esprit d’équipe. Je m’entraînais à raison de trois fois par semaine ainsi qu’un match. Mais à la fin de mon école obligatoire, j’ai perdu ma motivation pour ce sport et ne prenais plus assez de plaisir ? en faire. Je décidais alors d’arrêter. Et puis, étant un peu saturé de sport, je décidai de faire une pause qui dura environ 6 mois.

Puis, ayant eu envie de reprendre une activité physique régulière, je décidai alors de m’inscrire dans un fitness où deux amis s’entraînaient déjà. je commençai alors à me rendre à la salle de fitness à raison de 3 entraînements hebdomadaires d’environ 1 h30 chacun. Au début, je n’avais pas encore connaissance des nombreuses exigences du bodybuilding et allais m’entrainer principalement dans le but de garder une bonne forme physique comme la plupart des pratiquants, sans vouloir forcément prendre le plus possible de masse musculaire.

Mais je voyais aussi que mon physique se transformalt et que je commençais ? rendre du muscle. Et j’ai ressenti beaucoup de plaisir lorsque les premiers résultats 1 commençais à prendre du muscle. Et j’ai ressenti beaucoup de plaisir lorsque les premiers résultats sont apparus. Et puis, le fait de retrouver une activité physique régulière et de me dépenser à nouveau à la salle de sport me faisalt beaucoup de bien. Puis, j’ai revu certains amis plus âgés, eux-mêmes adeptes de musculation depuis plusieurs années. Leur transformation était impressionnante.

C’est en les voyant que renvie m’a pris de me forger un physique semblable au leur. C’est à ce moment-là que mes objectifs furent fixés. Je commençais à m’intéresser petit à petit au monde du fitness. J’ai alors pris le temps de me renseigner sur toutes les exigences liées à ce sport afin de gagner le plus de masse musculaire possible, ce qui bien sûr a entraîné de nombreux changements dans ma vie. Car une fois que ron « croche » vraiment dans la musculation, qu’on la prend vraiment au sérieux et que les résultats sont là, cela se transforme presque en un style de vie.

Voilà maintenant près de 3 ans que je pratique ce sport qui me comble vraiment et je ne me verrais pas pratiquer une autre activité physique pour l’instant. . Les changements dans ma vie quotidienne 4. 1 L’alimentation et les compléments alimentaires La plupart des gens pensent que la musculation s’arrête à la salle de sport, mais c’est faux. En réalité, il faut savoir que peu importe l’objectif, que ce soit la prise de muscle ou la perte de graisses, avoir une bonne alimentation est primordial.

L’hygiène alimentaire représente à e on 60% des résultats. PAGF s 1 L’hygiène alimentaire représente à elle seule environ des résultats. Sans une alimentation adéquate, on aura beau se démener comme une beau diable à Pentraînement, les résultats e se manifesteront presque pas, voire pas du tout. C’est l’un des points qui fait que le fitness est très différent de tous les autres sports. Il ne s’arrête pas à la salle de sport mais modifie tout votre quotidien. Au départ, je ne faisais pas attention à mon alimentation.

Je mangeais sainement mais pas les aliments adéquats et les bonnes proportions qui permettent de développer une musculature esthétique. Mais après quelques temps, lorsque j’ai commencé à obtenir de bons résultats, cela m’a encouragé à me renseigner sur la diététique qui me permettrait d’optimiser mes ésultats. C’est à partir de ce moment, qu’avec l’aide d’un coach, j’ai pris le temps de me construire une diète selon mes objectifs. Mon programme alimentaire consiste à faire un régime de « prise de masse » en hiver d’une durée de 9 mois ainsi qu’un régime de « sèche » de 3 mois avant rété.

L’essentiel dans l’alimentation pour le culturisme, que ce soit pour la sèche ou la prise de masse, est de connaître et de savolr gérer les quantités de lipides (corps gras), glucides (sucres) et protéines qui sont les 3 nutriments énergétiques qui forment la classe des acronutriments. Les principales sources de protéines pour le culturisme sont: le blanc de poulet, les poissons, les œufs, la viande rouge maigre, le fromage blanc… Principales sources de glucides : riz complet, patates douces, pâtes complètes, fruit PAGF 1 fromage blanc. âtes complètes, fruit et légumes, flocons d’avoine, pain complet… Principales sources de lipides : huile d’olive, avocat, jaune d’œuf, amandes, beurre de cacahuete. La prise de masse : Elle consiste à consommer un nombre élevé de calories, c’est- à-dire plus que ce l’on en dépense, afin de prendre le plus de asse musculaire possible en un court laps de temps tout en évitant la prise de masse grasse. C’est pour cela qu’il faut faire une prise de masse dite « contrôlée c’est-à-dire en augmentant les calories petit à petit, et bien sûr éviter de manger trop gras.

Cela permettra évidemment de devoir éliminer moins de graisse lors de la période sèche. Mon régime prise de masse consiste ? faire 7 repas par jour, chacun espacé de trois heures, afin que le muscle soit constamment nourrit durant la journée. Chaque repas doit contenir environ 40% de glucides, 40% de protéines et 2096 de lipides. II est important de mesurer les quantités, surtout les protéines, afin de ne pas les consommer en excès, ce qui aurait des effets négatlfs sur les reins et le foie.

En effet, il faut savoir que le corps peut absorber un maximum 35g de protéines par prise, et qu’il ne faut pas dépasser les 2,5g par kilo de poids corporel en une journée. Pesant 75kg cela veut dire que je dois consommer environ 185g de protéines par jour. La prise de masse est la partie de l’année que je préfère, car comme je suis un gros mangeur, je peux me permettre quelques repas un peu plus riches en lipides et consommer plu PAGF 7 1 angeur, je peux me permettre quelques repas un peu plus riches en lipides et consommer plus de glucides que lors de la période de sèche.

Il est donc plus facile pour moi de suivre mon réglme prise de masse que le régime de sèche. La sèche : Elle s’effectue après une prise de masse, afin de réduire au maximum le taux de graisse corporelle, tout en préservant ses muscles, afin d’obtenir une meilleure définition musculaire. pour cela, il faut donc consommer moins de calories que l’on en dépense. La sèche est une diète qui s’effectue sur une durée d’environ 3 mois, généralement avant l’été et qui consiste ? éduire peu à peu le nombre de calories consommées par jour.

Le but est de réduire la quantité de glucides tout en conservant certains bons lipides et en gardant un taux élevé de protéines afin d’éviter la perte de tissus musculaire. C’est un régime plus strict que la prise de masse car en genéral aucun repas gras n’est permis. Le sucre doit être diminué au maximum et les quantités ne permettent souvent pas de manger à sa faim. J’ai fait ma première sèche cet été. Cela n’a pas été facile car je suis plutôt un gros mangeur et un peu gourmand. Le plus dur a été de se river de tous les repas gras type fast-food.

Car lorsque l’on est en sèche, une sorte de frustration apparaît et l’envie de manger un repas calorique est bien plus forte que lorsque l’on est en prise de masse est que le régime est moins strict. C’est pour cela que la sèche se joue aussi beaucoup sur le mental si fon veut bien la réussir. CYailleurs, il arrive souvent que pendant cette pério 91 le mental si l’on veut bien la réussir. D’ailleurs, il arrive souvent que pendant cette période l’on soit de mauvaise humeur et fatigué, surtout durant les entraînements. Le fait de réduire les lucides provoque une perte d’énergie et joue une influence au niveau du mental.

La sèche est donc un régime qui peut s’avérer très éprouvant autant mentalement que physiquement. Toutefois, les changements obtenus petit à petit lors du régime permettent de garder la motivation, car si la sèche est bien faite les résultats peuvent être impressionnants. Et le fait d’avoir effectué ce régime et d’être parvenu à le tenir jusqu’au bout m’a procuré une certaine fierté. De plus, cela m’a permis de tester mon mental en tentant de pousser mon corps à ses limites. Cela m’a appris à être persévérant. Lorsque fon parle musculation, on évoque souvent le fait de prendre des compléments alimentaires.

Alors que sont ces compléments alimentaires et est-on obligé d’en prendre pour progresser ? Les compléments alimentaires sont utilisés par des personnes voulant compléter une alimentation qui n’est pas optimale par rapport à l’objectif visé. Il faut savolr qu’il existe des centaines de compléments alimentaires différents (acides aminés, créatine, vitamines etc. ). Mais celui qui est le plus fréquemment utilisé et qui fait le plus parler de lui est certainement la protéine en oudre. La protéine en poudre est sans aucun doute le complément alimentaire le plus répandu dans le domaine de la musculation.

C’est un complément qui permet d’avoir une dose de protéine qui nourrit presque in la musculation. C’est un complément qui permet d’avoir une dose de protéine qui nourrit presque instantanément le muscle. Bien sûr, une protéine en poudre ne sera jamais autant bénéfique que du blanc de poulet. Mais il est effectivement beaucoup plus pratique d’emporter avec soi son shaker de protéine ? l’entraînement plutôt que ses tranches de blanc de poulet. Il e faut pas voir les protéines en poudre comme un produit dangereux ou les considérer comme du dopage.

La plupart des protéines en poudre proviennent simplement du lait dont on a enlevé l’eau, la graisse et les sucres afin de le transformer en poudre. Par contre, les dosages doivent bien entendu être respectés. En conclusion, il est important de savoir qu’un complément alimentaire ne remplacera jamais un repas solide. Il n’est donc pas obligatoire d’en consommer lorsque l’on pratique la musculation. Certains compléments restent tout de même très intéressants si l’on veut atteindre un résultat optimal mais aucun omplément n’est un remède miracle.

En musculation, avoir un bon programme d’entraînement complet et structuré est primordial afin d’optimiser le gain de masse musculaire au maximum ou ne serait-ce que pour éviter de se blesser. Lorsque j’ai commencé le fitness, je n’ai pas tout de suite suivi un programme structuré. Je travaillais à peu près tous les muscles à chaque entraînement et cela me permettait dans un premier temps d’apprendre à bien exécuter les différents exercices tout en obtenant de bons résultats. Car lorsque l’on commence la musculatio