le batiment au coeur du developpement durable

le batiment au coeur du developpement durable

MODICOM E10die – LI SES Le bâtiment au cœur du développement durable Printemps des entreprises 20 Mars 2015 Conférencier : Philipe CARDON Le développement durable s’inscrit dans un esprit de confort de vie, d’innovation technologique et de respect de l’environnement. Cette notion est toujours en plen développement : elle a tous les jours de nouvelles exigences, normes et réglementations.

Elle ne cesse de s’améliorer des performances én demandent moins d Il faut savoir que le d bâtiments joue sur 3 or7 éti nso constructions ans le domaine des – 1er secteur en matière de consommation d’énergie dans le ecteur du bâtiment (43%) – L’émission de gaz à effet de serre (25%) – Production de déchets (43%) 1) L’impact climatique : l’énergie Conférencier : Fabien HOSTEIN (Co-dirigeant d’entreprise, société Loy à Plouay) Enjeux lutte climatique que les autres, plus performant au niveau énergétique, il garde mieux la chaleur.

Des solutions ont été développé pour favoriser ce matériaux . parois prêts construite, prêtes à être poser. Bâtiment énergétique positive : Les normes évolue depuis les IS dernières années. Tous les 5 ans une nouvelle réglementation voit le jour, la dernière en date est e 2012 mit en application en 2013. Les bâtiments doivent à chaque

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
fois être aux nouvelles normes. En 2020, les normes seront que les bâtiments devront produire plus qu’elle ne consomme. Bâtiment passif : Ce sont des bâtiments qui ne consomment pas d’énergie, ou qui ne produisent pas de chauffage.

Les bâtiments se servent directement du soleil. Pour cela, au moment de la conception du bâtiment, l’ouverture des fenêtres doit se faire au sud, pour mieux capter l’énergie du soleil et essayer de garder au maximum la chaleur. CYoù l’intérêt de faire attention à ce que le bâtiment soit étanche à l’air. De plus, il faut bien faire attention au choix des matériaux et aux équipements utilisés. Par exemple pensé à mettre du double ou triple vitrage pour que les parois transparentes des baies vitrées ne perdent pas de l’énergie (chaleur) la nuit.

En Bretagne, sur les 17 milles logements, 1,7 millions ont été construit l’année dernière. Pour rédulre la consommation d’énergie et s’inscrire dans du développement durable à grande échelle. Il ne faut pas penser qu’aux nouvelles maisons qui vont se construire mais aussi celles déj? présentes sur le parc d’habitation. Et rofiter AGF 9 rif 7 maisons qui vont se construire mais aussi celles déj? présentes sur le parc d’habitation. Et profiter du faible coût d’énergie qu’il y a aujourd’hui pour renover. ) L’impact Environnemental : la Pollution Conférencier : Emmanuel D’HEROUVILLE (gérant de la société 45 degrés Ouest, entreprise de couverture) A) ce label HQE Ce label HQE concerne quelques bâtiments tertiaires et grosses infrastructures. Il met en avant les bâtiments performant en matière environnementale. Il y a différentes approches qui sont : la qualité de l’air, de l’eau, l’acoustique, les sanitaires, la écurité… Dans le but que les chantier ont moins d’impact sur l’environnement et qu’ils soient les plus propre possible.

Ne pas avoir d’impact sur : La faunes et la flore L’environnement qui les entoure comme les riverains Li acoustique La poussière occasionnée La pollution des sols La pollution de l’eau PAGF3C,F7 être au contact de produit toxique… B) Les déchets La gestlon des déchets se travaille principalement avec les particuliers : avec le choix des traitements des déchets emballages ou encore des déchets liées à la démolition des chantiers. Par exemple : L’amiante (fibre minérale naturelle, introduit dans de nombreux bâtiments avant 1997 (interdit cette même année).

Elle se trouve dans de nombreux bâtiments qui ont été construit avant 1997. Lors des rénovations, les entreprises sont confrontées à une masse importante et un problème d’élimination des déchets. La question se pose de savoir quoi en faire. Avant, les déchets étaient enfouit sous terre et certains brûlés ce qui avait de graves impacts environnementaux. Pour éviter ces pratiques, des solutions ont été trouves. Solution : divisé en plusieurs catégorie :

Matière inerte (béton, ardoise) = Recycler Bois : Avant enfouit, maintenant récupéré ou brûlé 1 Métaux : Zinc, inox revente pour être réutilisé 2 Carton : Ils sont valoriser en étant récupéré Petite précision : Quand on parle de brûler les déchets, ce n’est pas simplement de les brûler ? l’air libre mais plutôt de réutiliser la roduction d’énergie émisent par la combustion pour ch l’entreprise est valorisée auprès : des salariés, des clients et des collaborateurs. 3) Les Impacts Sanitaires A) La qualité de l’air Conférencier : Bertrand QUESNEL (expert ventilation, expert consultant)

Polluant air intérieur : Principalement des composants chimiques (colle, peinture, contaminant physique). Importance d’une ventilation en continue a Pintérieur des bâtiments pour éviter des problèmes comme les intoxications liées au carbone, les cancers du poumon, les problèmes asthme… Il y a environ d’air pollué à l’intérieur des bâtiments, c’est 5 fois plus qu’a l’extérieur. La déficience de ventilation dans les bâtiments sont responsables de 20 milles décès par an. Les modes de construction actuelles font attention à l’étanchéité des bâtiments pour éviter ces risques. Les différents polluants • ?? C.

O. V (composé organique volatile) Cela vient de la construction en elle même (colle, meuble… ). pour l’éviter il faut limiter les produits dangereux ou prendre des produits labellisés. • Radon (gaz radio active qui vient du sol (roche granite)) C’est un gaz qui sort de la terre et donc du dessous des maisons. Si la maison n’est pas suffisamment étanche, il y a un danger à long terme. L’accumulation de gaz amène à un risque d’intoxication pour l’homme. Pour éviter ce problème, on met l’accent sur l’importance de la gestion de la ventilation de l’habitat. Le renouvelleme égale à 50 % de la