l’architecture et la sculpture

l’architecture et la sculpture

La civilisation Carthaginoise ou civilisation punique est une ancienne civilisation située dans le bassin méditerranéen; elle est à l’origine de l’une des plus grandes puissances commerciales et militaires de cette région dans l’Antiquité. Fondée par des phéniciens sur les rives du golfe de Tunis en 814 av. J. -C. selon la tradition la plus couramment admise, Carthage a pris peu à peu fascendant sur les cités phéniciennes de la Méditerranée occidentale, avant d’essaimer à son tour et de développer sa propre civilisation.

Les monuments : Les tombeaux : Les tombes sont des roc ; bordées quelqu r 3 Sni* to View creusées dans le de cellules ou se logent les cercueils, et surmontees soit de cippes, soit d’édicules en forme de prisme ou de tours. Les temples : Le temple phénicien était un sanctuaire dressé sur une plate- forme qu’entourait une monumentale enceinte. Le temple de Paphos : l’édifice est précédé d’un parvis demi- circulaire ; et présente la silhouette générale d’un temple Égyptien mais avec une autre proportion.

Il se compose d’une nef principale accompagnée de deux portiques latéraux, la nef, dont la toiture est indiquée par un trait infléchi, parait abritée sous une anne et prend ses jours au dessus des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
portiques. A l’avant du temple se dressent deux pylônes en forme de tours élancées. civiles et militaires : L’ouvrage de défense le mieux conservé est le rempart. Le mur était de pierres, le tracé suivait les reliefs du terrain, et l’on s’était attaché a donner aux portes une position telle qu’elles ne fussent accessibles qu’au prix d’un dangereux parcours au pied même des murailles.

Les ruines qui restent des maisons phéniciennes d’Amrith nous révèlent : la partie existante consiste en une enceinte carrée ‘environ 30m de coté, et parait indiquer un édifice ou les pièces d’habitation se rangeaient autour d’une cour sans prendre de vues vers l’extérieur. Carthage Le grand entrepôt du commerce phénicien était Carthage : sa position la désigne comme une étape entre la métropole ; Sicile et l’Espagne Architecture : Avant tout ; l’architecture carthaginoise visait a l’utile.

Les routes dallées ; au témoignage des romains ; était en usage sur la cote d’Afrique avant d’entrer dans la pratique romaine. Les Carthaginois s’attachaient a Paménagement des eaux . on rencontre des citernes a bassins multiples et de forme olygonales, combinées en vue d’une décantation progressive, leurs maçonnerie est en cailloux et mortiers. Les carthaginois ont surtout construit des ports et des forteresses.

Carthage possédait une enceinte com défense, enceinte analogu osée de trois lignes de tions asiatiques avec les partage en deux salles : une nef principale et un sanctuaire. Sur chaque flanc règne une galerie a trois étages subdivisées en cellules. Comme au temple de PAPHOS la cella prend ses jours au dessus des galeries qui la bordent et la façade est ornée de deux pylônes en forme de tours. Le palais : Les documents relatifs aux palais ont permis d’entrevoir l’existence d’une salle hypostyle a colonnes de cèdre. Les maisons .

L’organisation de la maison punique est désormais bien connue. L’entrée des habitations est très étroite, un long couloir menant à une cour possédant un puisard et autour de laquelle s’ordonne la bâtisse. À l’avant se situait un espace consacré, selon certaines interprétations, au commerce ; un escalier conduisait à l’étage. Différentes sources, en particulier Appien, affirment que les bâtisses possédaient six étages, les traces archéologiques yant confirmé la présence de plusieurs étages mais avec une interrogatlon sur leur nombre.

Certalnes demeures apparaissent plus somptueuses que les autres, en particulier une villa ? péristyle dans le quartier de Magon. La cité : L’espace public s’organisait autour de l’agora : centre de la cité, la place était bordée par la bâtisse du Sénat et également par des bâtiments aux fonctions religieuses. Les fouilles de Kerkouane et des deux quartiers puniques de Carthage, ceux de Magon et d’Hannibal, ont mis en évidence des quartiers organisés selon un plan en damier et disposant de larges rues.