La technique trouble-t-elle l’ordre des choses ?

La technique trouble-t-elle l’ordre des choses ?

La technique trouble-t-elle l’ordre des choses ? Aristote définit la technique comme « une disposition permanente acquise, créatrice, accompagnée de raison Cest à dire que la technique est une façon rationnelle d’ordonner des éléments matériels pour atteindre un objectif voulu : la réalisation d’une œuvre. C’est en cela que la technique est indéniablement humaine, elle a toujours été inhérente à l’homme et son humanité reste sa caractéristique première.

Cest l’outil qui sépare l’homme de l’animal. Cependant il n’en a p a souvent considéré I La technique trouble La technique science r 11 e Sni* to View a pensée commune qu’à sa juste valeur. Elle modifie l’homme dans sa nature TEXTE DE PLATON 2. Elle bouleverse l’homme et son rapport au monde La technique ne trouble pas l’ordre des choses Les origines de la technique (RÉPONSE AU BESOIN) Lhomme est doué par nature de la technique TEXTE DE BERGSON 4.

La technique, prouesse humaine au cœur du cosmos La technique permet à l’homme d’évoluer dans l’ordre des choses La technique est Inhérente à la raison (freestyle) L’homme maîtrise mais doit rester maître de la La technique : une compétence pour le bien être de l’homme TEXTE DE DESCARTES gamins dans les Jeep

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
qui sans esprit critique utilisent la technique Vendredi 13 Février 2015 BARONNET-FRUGES Antoine TL3 PHILOSOPHIE permanente acquise, créatrice, accompagnée de raison ». Cest à dire que la technique est une façon rationnelle d’ordonner des éléments matériels pour atteindre un objectif voulu : la réallsatlon d’une œuvre.

Au contraire, chez l’animal, l’organe et l’outil se confondent : le crabe, par exemple, se sert de ses pinces pour s’enterrer. Cest en cela que la technique est indéniablement humaine, elle a toujours été inhérente à l’homme et son umanité reste sa caractéristique première. C’est l’outil qui sépare Ihomme de l’animal. L’ordre des choses, c’est le cosmos, du terme grec kosmos, c’est à dire le monde en tant que totalité harmonieuse ordonnée et close. Autrement dit l’arde des choses est l’univers considéré comme un système organisé.

De cette façon, le cosmos s’oppose au chaos (le désordre et, littéralement, la profondeur béante). Le cosmos est un principe philosophique datant de la Grèce Antique, Aristote et son disciple Platon ont beaucoup exploité ce sujet. Quant au verbe troubler, il t à lui un chaneement, 1 l’homme. Mais, le cosmos peut-il être troublé, perturbé par une production humaine : la technique? On peut alors se demander ce que la technique apporte ? l’homme, quels sont ses rôles et de quelle manière influe-t- elle sur la vie de l’homme ?

N’apporte-t-elle que bonheur et prospérité à l’homme naissant démuni face à la nature ? Par son essence même, la technique va pousser l’homme ? certains excès puisqu’elle suscite le désir et va alors perturber l’ordre des choses. La technique est une science que l’on appelle « poétique » (du grec poiein : produire fabriquer). En effet, les sciences poétiques permettent la création dioeuvres tout comme le permet la technique. La technique peut alors engendrer des réalités différentes de celles du mande réel et devient alors capable de produire du vrai comme du faux.

C’est en produisant du faux, en créant l’illusion que la technique se voit attribué un caractère ambivalent et une puissance que l’homme (seul maitre de la technique) doit savoir maîtriser. Aussi cette science poétique doit être utilisée par et pour la science et non à des fins dangereuses. Les exemples sont nombreux : les missiles, les bombes, les roduits chimiques nocifs etc. tout cela est dû aux « progrès » de la technique. Mais peut-on alors réellement parler de progrès ?

Quand la technique, une science de la plus haute importance pour l’humanité va desservir les désirs fous de quelques êtres humains, beaucoup de questions se soulevent. La technique peut naturellement faire le bien mais elle peut a PAGF30F11 de questions se soulèvent. La technique peut naturellement faire le bien mais elle peut aussi être source de tremblement et de bouleversement complet de l’ordre des choses et parvient alors à nuire à l’être humain. Au-delà de ses aspects dévastateurs, la technique va influer directement sur l’homme en notamment sur son mode de vie.

L’homme nait nu, il n’a ni cornes, ni carapaces ni tout autre aspect qu’un animal peut avoir pour se défendre ou attaquer naturellement. Lhomme, dans cet état fort dépourvu face ? son environnement va devoir ruser et user de sa raison pour s’en sortir dignement. Les outils, instruments de la technique, apparurent dès les premiers homo sapiens et furent développés sans cesse depuls lors. Les outils sont eux aussi propres ? l’homme, c’est la manière qu’il a trouvé pour subsister dans son nvironnement. Cependant, l’homme a développé la technique et ne s’est pas réveillé un beau matin en la possédant.

Cest de cette façon que l’on peut considérer qu la technique va à l’encontre de la nature des choses et donc du cosmos. Platan explique cela à travers un récit mythique relatant les évènements de la vie d’Épiméthée et Prométhée dans le livre Protagoras. Avec l’aide d’un récit mythologique et l’appui des Dieux grecs, Platon va expliquer de quelle manière l’homme est privilégié face aux autres êtres peuplant la planète. Cette histoire ermet de comprendre jusqu’ou l’homme est démuni sans la technique et comment celle-ci peut lui changer la vie.

IJtilisant une interprétation religieuse (Pro PAGFd0F11 technique et comment celle-ci peut lui changer la vie. Utilisant une interprétation religieuse (Prométhée volant le feu et les arts aux Dieux), Platon montre bien que l’homme a su s’emparer de cette dite technique et qu’il est parvenu à l’utiliser pour répondre à ses besoins. Mais tout ceci aurait été impossible sans le vol de Prométhée aux Dieux c’est à dire la définition même du ouleversement du cosmos : une dérogation à la règle divine est nécessaire à l’homme pour accéder à la technique.

De plus la Bible, après Platon se rapprochera de cette idée de technique « défendue par Dieu » aux hommes mais Adam croquera dans la pomme et accèdera alors à la technique. Cependant, il faut remarquer qu’Adam agit en désobéissant ? Dieu ; lul aussi trouble l’ordre des choses établl. De ces deux histoires, une conclusion en découle • l’homme accède à la technique par des voies qui ne sont pas celles de la Nature mais bien celles de son esprit qui le pousse à trouver des ayens pour initialement répondre à ses besoins mais qui vont dériver et devenir instruments de désir pour l’homme.

Cest de cette manière que peut être formulé l’affirmation suivante : la technique bouleverse l’homme et son rapport au monde. En effet, la technique n’exerce pas seulement une force sur l’environnement naturel de l’homme, elle change aussi les manières de vivre, de travailler et de penser des hommes. Inventée par l’homme et preuve de la force de sa raison, elle finit par transformer ceux qui pensent sien sepu’ir uniquement comme un moyen. s 1