La religion dans le monde

La religion dans le monde

La religion, que nous soyons pratiquants ou que nous ne le soyons pas, que nous le voulions ou que nous ne le voulions pas, fait partie de notre quotidien. Affiche, tract distribué à la sortie du métro, église, mosquée, synagogue, se répandent de plus en plus dans le monde entier. Mais qu’est-ce qui a contribué à cette diversité religieuse ? Qu’est-ce qui a fait que plus de de la population mondiale soit attachée à une religion ? Mais surtout, quelles sont les conséquences ?

Nous répondront à ces questions à l’aide d’un document iconographique qui est un planisphère ? projection polaire basé sur les religions dans le monde, extrait de l’Atlas des religions de l’Université Laval-Québec. Nous commencerons par montrer que la diversité religieuse est étroitement liée second temps que la on PACE 1 or4 diffusion des religion t les liens entre les dy elle puis dans un important dans la rons en évidence a géopolitique. Étudions, dans un premier temps, la diversité religieuse et la complexité géoculturelle du monde actuel. l/ La diversité religieuse et la complexité géoculturelle.

Les religions sont variées, en effet, ils existent des sous-religions, ainsi que des religions donnant naissance à d’autre. Mais ce sont celles qui sont

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
monothéistes, dotées d’un livre sacré, que l’on appelle plus couramment « religion du Livre qui sont majoritairement pratiqué dans le monde, c’est à dire, Swipe to vlew next page dire, le Christianisme, l’Islam et le JudaiSme. Le Christianisme est la première religion dans le monde avec plus de 2,6 milliards de pratiquants, regroupant les Catholiques (1 ,2 milliard), les protestants (1 milliard) et les Orthodoxes (300 millions).

Elle est majoritairement présente dans le monde Occidental : en Amérique du Nord et du Sud, en Europe de l’Ouest, en Australie, et en Afrique du Sud. L’Islam l’a seconde, avec 1,3 milliard de pratiquants, soit la moitié du Christianisme, scindée entre les Sunnites et les Chiites, on trouvent ses pratiquants précisément en Afrique-Du-Nord, dans le moyen et proche- orient. Le Judaïsme cependant, regroupe peu de pratiquants, mais est concentrés dans une plus petite zone, l’Israël, étant la religion principale du pays.

L’HIndouisme, située prlncpalement n Inde, a permis de donner naissance à une autre religion, le Bouddhisme, grâce à certaines traditions propre aux Hindouistes qui se sont transmises ; ses pratiquants se situent en Asie de l’Est. D’autres religions, sont propres à certaines régions comme le confucianisme en Asie de l’Est, mais aussi l’Animisme, en Afrique du Sud. Ainsi, c’est cette diversité religieuse qui créer une complexité géoculturelle, notamment avec le mélange des cultures dans certaines régions (exemple de la France . regroupant de nombreux Catholiques mais aussi de nombreux Musulmans. ).

Tout cela étant possible grâce à la mondialisation, propageant les principes religieux dans le monde entier. Il/ La mondialisation, cause de la diversité religieuse. En effet, les religions ne s’arrêtent p PAG » OF d mondialisation, cause de la diversité religieuse. En effet, les religions ne s’arrêtent plus aux frontières, chaque religion se développe aux quatre coins du monde aujourd’hui, et ceux grâce à la mondialisation. Une augmentation des églises évangéliques (Protestantisme) s’exercent en Amérique du Sud, insi qu’en Afrique du Sud se mêlant parmi l’Islam, ce qui augmente considérablement le nombre de pratiquants.

Dans le bouddhisme,la dispersion de son peuple vers le monde occidental permet ainsi une croissance de ses pratiquants, notamment en Europe, la religion attirant de nombreuses personnes pour son côté philosophique à considérer non pas comme une religion mais plutôt comme une façon de vivre. un fort taux d’accroissement de la diversité religieuse en Europe de l’Ouest est visible, probablement due à la décolonisation des peuples Musulmans vers les années 60. De plus, les technologies de nos jours tel qu’Internet permettent une propagation de la religion.

La mondialisation permet, le développement des religions et donc, des dynamiques religieuses. Ce n’est donc pas la diversité religieuse qui cause la mondialisation mais la mondialisation qui la provoque. Des dynamiques religieuses qui peuvent être créatrice et source de conflit géopolitique. Ill/ Les dynamiques religieuses et la géopolique Effectivement, la diversité religieuse peut être une source de conflit quand elle est présente au sein d’une même région.

Les conflits religieux sont très concentrés au Moyen-orient, notamment avec l’Islam, entre les Sunnites et les Chiites, le peuple Chiite étant Moyen-orient, notamment avec l’Islam, entre les Sunnites et les Chiites, le peuple Chiite étant isolé des Sunnites avec le clivage sunnisme/chiisme. La montée du militantisme islamique et des Djihads est aussi créatrice de conflit, l’exemple le plus anciens étant le conflit Israélo-palestinien de nature religieuse, l’Israël se trouvant au milieu des Sunnites, est source de tension depuis es décennies, toujours présent de nos jours.

D’autres conflits existent, comme en Inde avec le Pakistan, qui ont donnés suite ? des guerres Indo-pakistanaises. En Indonésie sur l’ile de Sulawesi, des vagues de violences par Al-Qaida ont eu lieu. Des conflits présents également en Afrique de l’Ouest, probablement causé par la poussée d’église évangélique au Niger sur un territoires majoritairement Islamque. La diversité rellgieuse n’est donc pas de tout repos, les sources de conflits font que les dynamiques religieuses et la géopolitique, sont étroitement lié.

En conclusion, la mondialisation est la source de la diversité religieuse dans le monde ; une tel diversité qui n’est pas à l’abri de conflit géopolitique, notamment avec des régions abritant différentes religions, et donc différents avis religieux. Des conflits néanmoins beaucoup plus présent dans le Proche-orient et Moyen-Orient. La religion est donc l’un des sujets principales de notre monde, qui est à considérer comme un bien, une nécessite pour certaines personnes et pour d’autre, une source de problème et de conflit.