La Ple iade

La Ple iade

La Pléiade Au milieu du 16e siècle, le premier mouvement littéraire européen apparait, il s’agit de la Pléiade. Un mouvement littéraire est limité dans le temps et concerne plusieurs auteurs ayant des points communs. Cela peut toucher un ou plusieurs domaine(s). Il peut être issu d’un texte fondateur qu’on appelle manifeste (qui explique les bases du mouvement). I-Histoire de la Pléiade 1/ Le mot « Pléiade » Ce mot possède trois ‘En Mythologie, les pl condamné à porter transformées en colo ns or 2 . ‘Atlas (un titan to View nextÇEge ) qui sont ??La pléiade est un groupe de po tes a Alexandrie en -300 av JC. ??La pléiade est un groupe de poètes en France au 16e siècle. 2/Qui sont-ils ? Le groupe de la Pléiade est composé de 7 auteurs. •Le leader est Ronsard (1524- 1585) : un homme qui aurait voulu être militaire mais qui était sourd (et donc interdit aux armes), il se dirigea ainsi vers la poésie et est devenu Prince des poètes. Il était essentiellement lyrique sur le thème de l’amour. ‘Joachim du Bellay (1522-1560) est également très connu. Il entreprend de faire un voyage ? Rome (ville où à commencé la Renaissance).

Au début

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
il est très excité à l’idée de ce voyage mais une fois qu’il y est il a très vite le mal du pays. Les autres auteurs : De Baïf, Pelletier du Mans, Jodelle, Belleau, Pontus de Tyard. Ils se sont connus au collège (=université) dans la classe de Jean Porat. Il-Qu’est ce qui les unit? (=leurs points communs au passé) -Ils sont tous passionnés de langues/littératures grecs et latines (Zhumanistes) -IJne ambition commune : donner à la France une littérature aussi prestigieuse que celle de l’Antiquité Unis par le manifeste de Du Bellay Défense et illustration de la langue française, 1459. Rappel : l’imprimerie n’existe que depuis Isiecle, la langue française n’était pas unifié : c’est la raison pour laquelle ils ont écrit ca). III-Leur doctrine (=leurs espoirs communs pour le futur) •Transfère du pouvoir et du savoir (de la Grèce à Rome puis à la France) •lmiter les auteurs latins/grecs (Imiter copier) •Enrichir la langue française (par exemple en réactualisant des vieux mots, en créant des mots composés ou encore en rajoutant des préfixe ou suffixe à des mots déjà existants)