la parure

la parure

Fiche de lecture de La parure de Maupassant l) L’auteur Guy de Maupassant naît le 5 août 1850 en seine et marne et meut enl 83 dans un asile. II fut formé par Flaubert, un ami de sa mère. Participe aux soirées de Médan chez Zola. Après des débuts laborieux, Guy de Maupassant a réussl à s’imposer comme l’un des écrivains majeurs du XIXème siècle, au même titre que ses camarades Zola et Flaubert. Auteur de contes, de romans et de nouvelles, son écriture le situe dans le mouvement réaliste et naturaliste. Il est également connu pour avoir su ntroduire une dimension fantastique à plusieurs de ses récits.

Il connut un succès avec sa nouvelle réaliste « Boule de Suif » et mena une vie monda- Il) Résumé Mathilde Loisel rêvait or 5 Sni* to View parure en 1885. ari travaille au ministère de l’Instruction publique mais ils ne sont pas riches. LJn jour, l’opportunité se présente de participer à une réception mondaine. M. Loisel accepte de dépenser ses économies pour que sa femme dachète une belle robe. Celle-ci veut encore un bijou, pour ne pas sembler pauvre au milieu des personnes de haut rang. Son amie, Mme Forestier, lui prête une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
rivière de diamants. Alnsl parée, Mme Loisel obtient un grand succès, le soir venu.

En rentrant, elle perd le bijou. Son mari le cherche en vain. pour le remplacer a Swipe to nex: page avant d’être accusé de vol, le couple emprunte beaucoup d’argent et achète une autre rivière de diamants. Mme Forestier ne s’aperçoit de rien. Dès lors, les Loisel s’infligent les pires prlvations pour rembourser leurs crédits. Mathilde est devenue une véritable femme du peuple lorsqu’elle rencontre à nouveau Mme Forestier, dix ans plus tard. Quand elle s’est fait reconnaître, elle lui explique la perte du bijou et parle des dettes qui viennent enfin d’être remboursées.

Mme Forestier, très émue, avoue à son ancienne amie que la rivière de diamants était une fausse. III) Personnages principaux Madame Loisel est une jeune et belle femme mariée mais guère riche, qui rêve d’une existence au-dessus de ses moyens. C’est une femme insatisfaite. Elle souffre d’une contradiction entre son raffinement et sa condition sociale modeste. Sa naissance dans une famille d’employés est une « erreur du destin ». La naissance étermine la place dans la société. Pour une femme, le seul moyen d’ascension serait le mariage, mais comme elle n’avait pas de dot, elle n’a pas pu épouser un homme riche et distingué.

Elle souffre de la misère dans laquelle elle vit. Elle rêve d’échapper ? sa vie ordinaire. Elle rêve des petites vanités qui forment le « grand monde », de tout ce qui est vain et superficiel. Elle désire « plaire, être enviée, .. « Elle veut être enviée par les femmes, désirée par les hommes, admirée par tous. Elle est envieuse (les autres être enviée par les femmes, désirée par les hommes, admirée par ous. Elle est envieuse (les autres femmes au bal, son amie Mme Forestier) C’est sa fierté qui cause son malheur (elle aurait pu avouer la perte du collier) Elle cache la vérité (la perte du collier) par orgueil.

Elle travaille dur pour rembourser la dette. Monsieur Loisel mari de madame Loisel. Il est commis du ministère de l’instruction publique. Peu de détails, aucun renseignement sur son passé ni sur son physique ou son origine sociale, sans doute parce que c’est moins important pour lui. Il est assez médiocre. Il n’a pas l’ambition de s’élever au-dessus de sa condition. Il est sans contradiction- son caractère et sa condition sociale sont en harmonie. Il ne souffre pas de sa condition parce qu’il n’a pas assez d’Imagination pour imaginer autre chose. Il aime sa femme et veut la rendre heureuse.

Il n’hésite pas ? sacrifier la somme qu’il réservait à la chasse. Il se montre noble après la perte du collier; il ne fait pas de reproches à sa femme. Il est travailleur et il fait des travaux supplémentaires pour payer remboursé ses dettes. Madame Forestier était une camarade de couvent de Mathilde Loisel. A fait un beau mariage, elle est riche et possède de nombreux bijoux. C’est elle qui va prêter le collier a madame Loisel. Elle est assez généreuse, elle ne fait pas de difficulté à prêter le bijou. A la fin de la nouvelle, elle montre de la compasson po pas de difficulté à prêter le bijou.

A la fin de la nouvelle, elle montre de la compassion pour Mathilde. Elle a les défauts de ceux qui appartiennent à la haute société. A la fin de la nouvelle, elle s’indigne de la familiarité de Mathilde. Sans en être consciente, elle lui montre l’inégalité de leurs conditions. IV) Thèmes principaux Thème 1 : Les inégalités sociales: Mathilde et Madame Forestier nt reçu la même éducation mais leur différence de fortune les fait vivre dans des mondes complètement différents. Cest l’argent et non les mérites qui déterminent la condition dans cette société.

Thème 2 : La superficialité: l’histoire de Mathilde est à la recherche du bonheur dans la superficialité. Elle veut une vie faite avec un bonheur matériel. Sa vie était fausse et superficielle comme la parure. Thème 3 : L’amitié : Mathilde et Madame Forestier malgré les écarts de richesse avant la perte du collier étaient très proches. Mais cette perte a affectée leur relation car Mathilde n’a pas osé ‘annoncer à son ami avant la fin du remboursement. V) Registres 1 – registre pathétique : ils ont été des miséreux pendant 10 ans jusqu’à qu’ils apprennent que la parure était fausse.

Cela procure un sentiment de compassion. 2 – registre réaliste : il est présent car Maupassant nous décrit la vie quotidienne de l’époque, la vie de classe moyenne puis la pauvreté avec les Loisel mais aussi la vie dans la richesse avec les For PAGF classe moyenne puis la pauvreté avec les Loisel mais aussi la vie dans la richesse avec les Forestier. 3 – registre tragique : Le jour de la réception Mme Loisel eut un rand succès. « Elle était plus jolie que toutes, élégante, gracieuse, souriante et folle de joie.

Tous les hommes la regardaient, demandaient son nom, cherchaient à être présentés » avant de tout perdre. VI) Jugement personnel Je trouve ce livre intéressant, il nous montre la société telle qu’elle était au 19ème siècle ou l’apparence avait plus d’importance que ce que l’on n’était vraiment. Je retiendrais qu’il vaut mieux rester comme nous sommes et ne pas chercher la superficialité. Je trouve que ce que Mathilde a fait en voulant remplacer la rivière e son amie avant de lui dire qu’elle l’avait en réalité perdu est tout à son honneur.

VII) Citations intéressantes « Les femmes n’ont point de caste ni de race, leur beauté, leur grâce et leur charme leur servant de naissance et de famille » signifie que la beauté et grâce d’une femme est plus important que sa caste et sa race. « Je n’ai pas de toilette et par conséquent je ne peux aller à cette fête » montre bien que c’est uniquement l’apparence qui comptait à cette époque. « Il avait un peu pâli car il réservait juste cette somme pour acheter un fusil » montre toute la gentille de monsieur Loisel.