La mort est elle un sujet tabou

La mort est elle un sujet tabou

Sujet : La mort est-elle un sujet tabou ? Peut-on parler de la mort ? Avec n’importe qui ? N’importe quand ? N’importe où ? Doit-on en rigoler, en pleurer, l’ignorer ? Ou simplement l’attendre ? D’abords, il faut poser une définition sur la mort afin de savoir exactement de quoi on parle. La mort est un évènement inéluctable, tout ce qui nait un jour, doit mourir. Dit comme ça, c’est suffisant pour se dire que la mort est un évènement banal et naturel qui est tout à fait intégré dans le cours de la vie.

Taire la mort en revient à taire l’aboutissement ‘une vie et selon moi, le plus important dans la vie c’est son ‘Vipe next page Wen next aboutissement. Bien proche cela nous évo il est important de se pp. , mourir un jour ou l’a de la mort d’un manque, etc. mais nde est amené ? artie de la vie. Certaines personnes disent lors de la perte d’un proche « On est jamais préparé à vivre ça », alors que tout le monde sait que ça doit finir un jour et pourtant, quand ça arrive, ça choque. Mais comment peut-on ne pa pas être préparé à un

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
évènement certains auquel tout le monde est confronté ?

Sans la mort, la vie n’existerait pas. Car oui, la mort est indispensable à la vie, sans la mort, il n’y a pas d’évolution possible, nos cellules doivent mourir pour être remplacées, les hommes doivent laisser leur place a d’autres, les plantes le doivent aussi, Sans la mort, c’est notre planète que nous condamnons a mort… Au contraire de ce que fon se dit, la mort n’est pas l’opposé de la vie, puisque la mort est la fin de la vie. La mort est l’opposé la naissance et de ce point de vue là, la mort perd tout son côté tragique et gagne même un côté miraculeux

Les jeux-vidéos sont les meilleurs exemples de la banalisation de la mort. La plupart des best-sellers sont des jeux de guerre où il faut tuer le plus d’ennemis (qui sont d’autres joueurs) pour avoir les meilleurs points, ou encore d’autres où vous êtes libre de tuer les passants de la manière que vous voulez. Certains mettent même en scène des morts qu’il faut retuer et cela à nouveau pour avoir de point et se sentir bien vivant. Halloween fait également partie des choses qui banalisent la mort. Les enfants se déguisent en vampires, en zombies…. t pourtant les parent 2 ui banalisent la mort. Les enfants se déguisent en vampires, en zombies…. et pourtant les parents ont terriblement du mal à leurs expliquer la mort. En n’expliquant pas aux enfants ce qu’est la mort, les parents ne font que repousser le moment où les enfants y seront confrontés et ce moment arrivera tôt ou tard… pour savoir si la mort est vraiment taboue, il suffit simplement de passer 10 minutes sur internet sur des sites d’actualité pour se rendre compte qu’en fait, le tabou de la mort n’existe pas.

D’une part il y a les articles sur les différents conflits mondiaux où ls nous précisent bien le nombre de mort, d’autre part, il y a les rubriques nécrologiques, . pour conclure, quelle que soit la situation, il faut se libérer de la peur de la mort, il faut l’apprivoiser pour la voir venir avec respect, il faut voir la mort comme quelque chose de créateur et non de destructeur. La mort n’est pas une calamité. L’humanité sera bien capable de choses lorsqu’elle acceptera que la mort fasse partie de la vie. Qui sait comment nous penserons le jour où nous accepterons que la mort soit au bout du chemin qu’est la vie… 3