La Corrida

La Corrida

La corrida (en espagnol, « corrida de toros », « course de taureaux ») est une forme de course de taureaux consistant en un combat à l’issue duquel le taureau est mis à mort. Elle est pratiquée essentiellement en Espagne, au Portugal, dans le Midi de la France et dans certains États d’Amérique latine (Mexique, Pérou, Colombie, Venezuela, Équateur et Bolivie).

Se déroulant dans des arènes, la corrida est un spectacle tauromachique issu d’une longue tradition puisque sa forme actuelle, où la mise à mort est effectuée par le matador, ? pied et armé de sa seule épée, remonte à Francisco Romero, dans a première moitié duxviiie siècle. Elle se déroule selon un rituel et des modalités bien fixés aujourd’hui, dont l’essentiel remonte à ceux définis par le s « Paquiro avec son traité de taurom uia completa. r 2 une corrida commen per é initial de tous Sni* to les participants. Le c n trois parties, trois tercios(« tiers ») e partie, le tercio de pique, deux picadors attrontent le taureau et le blessent ? l’aide d’une longue pique, ce qui permet à la fois de l’affaiblir et d’évaluer son comportement. Au cours du deuxième tercio, le tercio de banderilles, des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
banderilleros, voire le matador ui-même, plantent trois paires de banderilles dans le dos du taureau.

Enfin, lors du troisième tercio (la mise à mort proprement dite), le matador, après une faena, une série de passesexécutées avec sa Swipe to View next page sa muleta, met à mort le taureau par l’estocade portée avec son La  » corrida’ es una corrida de toros que consiste en una pelea después de que se mata al toro. Se practica principalmente en Espafia, Portugal, sur de Francia y algunos Estados de América Latina. La  » corrida » es un « deporte  » tradicional espafiola , donde el sesinato es realizada por el matador , a pie y armado sélo con su espada.

Una corrida comienza con un paseo, el desfile inicial de todos los participantes. La lucha entonces se divide en tres partes : en la primera parte , el tercio de espadas , dos Torrero enfrentar el toro y la herida con una larga pica , permitiendo que ambos debilitan y la evaluacién de su comportamiento. En un segundo tiempo, el Matador sr mismo , la plantacién de tres pares de banderillas en el lomo del toro . Por ültimo en el tercer tercio ( asesinato ) , el matador después de una faena , una serie de assesexécutées con su muleta , mata al toro con alcance con su espada.

Las tres cualidades principales de un toro son el « coraje  » , la  » nobleza ‘y  » casta ‘ . El valor es la cualidad fundamental del taro. Se manifiesta por su disposicién a asumir el més rn(nimo contacto y la interminable repeticiôn de sus gastos. También necesita la nobleza que se manifiesta por la capacidad del animal para oscurecer , mirando hacia abajo. Finalmente , no habré ninguna casta, que es por Io general todas las cualidades incluyendo valentia taro secundaria deseada , nobleza, fuerza , estética, etc.