la cité radieuse

la cité radieuse

LA CITÉ RADIEUSE – LE CORBUSIER SUJET : architecture – arts de l’espace – immeuble Auteur : Le Corbusier Type d’œuvre : Immeuble Artiste : Le Corbusier Titre : « la cité radieuse » Capacité : 337 appartements avec terrasse et baie vitrée, en duplex, emboîtés 2 par 2.

Chaque appartement est unique Fonction : Logement sociaux Mouvement : Style international Nombres d’habitants Nombres d’étages : 1 Dimensions : 137md or, Swipe v piliers de 7m) Biographie : le Corbu mmercial 56 m de haut, (36 Charles-Édouard Jeanneret-Gris, né le 6 octobre 1887 à La Chaux- de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel, en Suisse, et mort le 7 août 1965 à Roquebrune-Cap-Martin, plus connu sous le nom de « Le Corbusier (Le Corbusier s’était associé à un de ses cousins pour ses premiers travaux (Pierre Jeanneret).

Cest peut-être dans le but de ne pas être confondu avec lui qu’il a décidé d’utiliser le nom – un peu modifié – d’une branche de sa famille maternelle, Lecorbesier. ) est un architecte, urbaniste, décorateur, peintre, sculpteur et homme de lettres, suisse de naissance et naturalisé français en 1930. C’est l’un des principaux représentants du mouvement moderne avec, entre autres, Ludwig Mies van der Rohe, Walter

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Gropius, Alvar Aalto et Theo an Doesburg.

Il est, par son père, le descendant d’une lignée d’artisans, protestants émigrés du sud-ouest de la France, et par sa mère, de famille d’industriels essentiellement horlogers de Suisse, du nord de la France et de la Belgique. Parmi ces derniers, le patronyme belge « Corbésier » influencera un des divers noms de plume dès 1920 utilisés dans la rédaction de L’Esprit nouveau, l’unique revue du courant puriste qu’il anime avec Ozenfant. Il semble que ce soit le totem indien du corbeau ou Corbu qui transforme ce nom en Le Corbusier.

Le Corbusier a également œuvré dans l’urbanisme et le design. Il est connu pour être l’inventeur de « l’unité d’habitation concept sur lequel il a commencé à travailler dans les années 1920, expression d’une réflexion théorique sur le logement collectif. « L’unité d’habitation de grandeur conforme » (nom donné par Le Corbusier) ne sera construite qu’au moment de la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, en cinq exemplaires tous différents, à Marseille, Briey-en-Forêt, Rezé, Firminy et Berlin. Elle prendra valeur de solution aux problèmes de logements de l’après-guerre.

Sa conception envisage dans un même bâtiment ous les équipements collectifs nécessaires à la vie — garderie, laverie, piscine, école, commerces, bibliothèque, lieux de rencontre… La cité radieuse . Contexte de réalisation de l’œuvre : Le projet de la Cité Radieuse à la suite de la crise économique de 1929, Le Corbusier s’intéresse à l’organisation des villes et au logement collectif. Il rêve d’une ville tout entière contenue dans un immeuble. II met en œuvre ses idées 2 OF s d’une ville tout entière contenue dans un immeuble.

Il met en œuvre ses idées à la Cité radieuse de Marseille, entre 1945 et 1952. Ce projet répond à la nécessité de la Seconde Guerre ondiale, de construire des logements. Description et thème Le bâtiment de la Cité Radieuse : 137m de long x 24 m de large x 56 m de haut, 18 étages, 36 piliers de 7m, le tout pour 2000 habitants. En France cette unité dhabitation en béton montée sur pilotis est constituée de 337 appartements en duplex, qui sont conçus comme des villas emboîtées séparées par des rues intérieures.

C’est une sorte de village vertical avec des commerces, des bureaux, un hôtel, une bibliothèque et, sur le toit, une école maternelle et une petite piscine. Le Corbusier assigne quatre fonctions au bâtiment . Un lieu d’habitation (appartements en duplex) ; – un lieu de circulation (couloirs de 7 mètres de large); – Un lieu de travail (commerces, restaurants, entreprises, école maternelle) ; – Un lieu de divertissement (salle de spectacle, bibliothèque, gymnase, piscine, solarium). L’usage de la couleur : Le Corbusier est proche des peintres tels que Picasso ou Mondrian qu’il fréquente depuis les années 1920.

Il est sensible à leur traitement de la couleur, qu’il reproduit dans ses œuvres architecturales. Le Corbusier a mis de la couleur en façade et sur les murs latéraux des balcons. Son utilisation des couleurs est proche de celle de Mondrian, dont les tableaux montrent des surfaces géométriques de peinture posée en aplat et qui se caractérisent par leurs couleurs fra 3 OF s des surfaces géométriques de peinture posée en aplat et qui se caractérisent par leurs couleurs franches, souvent primaires.

Un autre nom : L’autre nom de ce bâtiment était l’unité d’habitation: il s’agit de construire des ensembles de logements individuels insérés dans la logique dune structure collective. Le Corbusier voulait apporter un ensemble d’équipement nécessaire à l’épanouissement de la vie sociale. n appartement de la Cité Radieuse : Shémas d’un des appartement L’unité d’habitation de la Cité radieuse comporte 23 types de logements différents allant du studio au très grand appartement. 13 de ces logements répondent à une structure de base composée de deux appartements en duplex, imbriqués tête-bêche autour dune rue intérieure qui dessert ainsi un appartement dit inférieur et un autre dit supérieur. La surface habitable de ces appartements est de 98 m2. Ils occupent l’épaisseur de l’immeuble et bénéficient de deux grands balcons, un sur la façade Est et l’autre sur la façade Ouest. La umière vient des deux fenêtres qui s’ouvrent à l’Est et à l’Ouest de l’appartement. Il reçoit donc la lumière par deux côtés.

Le rez-de-chaussée est occupé par les espaces de vie commune : la salle de séjour et la cuisine. La cuisine s’ouvre sur la salle de séjour, dont elle n’est plus séparée par un mur ou une porte. Elle est intégrée à l’espace de vie commun. Désormais, la personne qui cuisine n’est plus isolée de ses invités, dont elle peut partager les conversations depuis la cuisine. Cest l’idée très novatrice de ce qu’on appelle 4 OF S partager les conversations depuis la cuisine. C’est l’idée très ovatrice de ce qu’on appelle aujourd’hui les cuislnes américaines ou encore « cuisine ouverte». s chambres, la salle d’eau, les toilettes et la lingerie occupent le premier étage de ces appartements en duplex. Ce sont des pièces à usage privé. Avec Le Corbusier, rarchitecture devient essentiellement fonctionnelle et modulable. Un appartement livré avec quelques espaces meublés : Le designer français Charlotte Perriand devient en 1927 1’associée de Le Corbusier. Elle collabore aux recherches avant-gardistes pour rendre l’espace le plus fonctionnel et le plus modulable possible dans un souci de gain d’espace et de temps. La cuisine est équipée de nombreux espaces de rangements.

Conclusion Le Corbusier avait pensé un habitat à vocation sociale L’immeuble de Marseille était destiné à des prolétaires relogés du Vieux-Port, à des employés et agents de maîtrise. L’aspect social est mis en avant jusque dans la conception des espaces commun. Pour moi c’est un projet de grande qualité les appartements sont spacieux et bien habitable, le concept est quelque chose qui me plait bien, je trouve que c’est une très bonne idée du Corbusier de faire ce genre de projet Webographie : Larousse. fr Wikipedia Lagrette. free. fr Lemonde. fr Mamo. fr S OF s