L autisme

L autisme

L’autisme Définition Signes cliniques : les signes de Kanner Soins infirmiers Traitements Diagnostics infirmiers Actions L’autisme est le développement nettement anormal ou déficient de l’interaction social et de la communication accompagné d’une r or2 Signes cliniques : les ne, • Isolement extrême : i personnes et des obj ‘intérêts. t total des Immuabilité importante difficult accepter les changements. Stéréotypie : geste étrange et répétitif. Trouble du langage : aphasie, bribe de mots.

Echolalique : répétition de mots en échos mais sans valeur communicative. Trouble du sommeil. Trouble allmentaire. Angoisse massive. Ces signes apparaissent avant la fin des 2 premières années de vie, ce sont les signes de Kanner. D’autres signes débutent dans la seconde année de la vie de l’enfant, ils sont précédés d’une phase dite normale de développement. Psychose infantile précoce. Désorganisation de la personnalité. d’écoute, de soutien et d’accompagnement de la famille basé sur une relation de confiance.

Visite à domicile avec l’accord des parents : travail de guidance. Réunion d’équipe : échange des observations recueillies concernant l’enfant pour aboutir à un projet de soin. projet de soin : il est fait par toute l’équipe et supervisé par le médecin psychiatre. Il est écrit, personnalisé et adapté à l’âge de développement

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de l’enfant et de ses capacités. Séjour thérapeutique. Observation de l’efficacité du traitement et de ses innocuités. 3 grands domaines sont perturbés chez l’enfant autiste :

Socialisation. Communication. Autonomie. Altération qualitative des interactions sociales se manifestant par des difficultés à jouer en groupe, à inventer des jeux et ? développer des liens d’amitié. Altération qualitative de la communication verbale et non verbale se manifestant par un retard ou absence de langage sans compensation par d’autre mode de communication. Autonomie perturbée se manifestant par un désintérêt pour les activités extérieures, trouble de la perception et déficience de l’imagination.

Action médiatrice à la relation : jeu qui sert à la relation : atelier. Ceci a un but thérapeutique : sert à observer le comportement, repérer les dlfficultés, aide à la socialisation, à la communication et à l’autonomie. Repas thérapeutique : favorise la socialisation par la préparation et le partage de l’alimentation, permet l’observation de trouble oraux-alimentaires, aide à la réconciliation avec la nourriture. Accompagnement de l’enf ous gestes de la vie Accompagnement de l’enfant dans les tous gestes de la vie