kekeettte

kekeettte

Envoyer à un ami Facebook Twitter Retrouvez les résultats du baccalauréat 2014 Bac 2014 : les résultats Bac 2014 : retrouvez Changer de série Redoubler dans un Consen,’er ses notes tions et nos conseils Swipetaviewn htp g Passer en terminale scientifique après une interruption de scolarité Nouvelles modalités des épreuves de langues vivantes Baccalauréat 2014 : questions-réponses sur le changement de série, le redoublement, la conservation des notes Des conseils pratiques en vidéos et en images, les dates du bac 2014, ce qu’il faut savoir avant d’entrer dans la salle d’examens,

Bac 2014 : nos conseils pour bien se préparer ! un accès gratuit aux annales du bac Il constitue le premier grade universitaire. L’organisation du baccalauréat Trois voies Chiffres clés L’histoire du baccalauréat Il existe trois types de baccalauréat, correspondant aux trois voies des études au lycée : baccalauréat général baccalauréat technologique baccalauréat professionnel À l’intérieur de chaque baccalauréat existent des « séries », exemples : série ES (économique et sociale) pour le baccalauréat général, série STI (sciences et technologies industrielles) pour le baccalauréat technologique, etc.

Chiffres-clés Cet examen national comprend neuf à dix épreuves obligatoires, écrites et orales, ainsi que des épreuves facultatives. La proportion de bacheliers sur une génération est passée de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
3 % en 1 945, à 25 % en 1975, pour atteindre 71,6 % en 2011. À la session 2011, 661 800 candidats se sont présentés aux baccalauréats généraux, technologiques et professionnels en métropole, et 567 500 ont obtenu le diplôme (soit un taux de succès global de 85,7 Sur 100 bacheliers, 50 ont un baccalauréat général, 23 un baccalauréat technologique et 27 un baccalauréat professionnel.

L’organisation du baccalau OF s (durée, coefficient, nature, etc. ) fixe le calendrier national des sessions répartit la charge de l’élaboration des sujets entre les académies fixe et répartit les emplois et les crédits nécessaires aux examens Les corps d’inspection Les membres de l’inspection générale de l’éducation nationale sont réglementairement responsables devant le ministre de la qualité des sujets du baccalauréat.

Ils sont représentés, au niveau académique, par les inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux (baccalauréat général et technologique) et les inspecteurs de l’Éducation ationale (baccalauréat professionnel) qui jouent un rôle important d’animation et de conseil tout au long de l’organisation de la session. Ceux-ci contribuent notamment à la désignation des concepteurs de sujets et des membres des jurys.

Les recteurs d’académie Les recteurs d’académie sont principalement chargés de : dupliquer, stocker puis répartir entre les centres d’examen l’ensemble des sujets de la session ; organiser la campagne d’inscription des candidats ; fixer le calendrier des épreuves orales et pratiques dans l’académie ; désigner des centres d’examen et la répartition des candidats entre ces centres ; onstituer les différents jurys ; convoquer les membres de jurys et les candidats ; délivrer les diplômes ; gérer les réclamations ; consenaer les copies et I 3 OF s viduelles d’évaluation proviseur de l’établissement qui accueille les candidats, assisté dans ses tâches d’un ou plusieurs adjoints.

Ses responsabilités sont diverses : stocker les sujets dans les jours précédant les épreuves ; préparer les locaux et répartition des candidats à l’intérieur des salles , organiser la surveillance par des membres du personnel enseignant et, à titre exceptionnel, tout autre personnel d’éducation ; ccueillir les candidats et veiller au bon déroulement des epreuves ; distribuer les sujets et répartir les copies entre les correcteurs ; organiser le secrétariat des jurys ; organiser les épreuves du second groupe ; remettre les relevés de notes aux candidats ; gérer les recours. ‘élaboration des sujets Les sujets distribués aux candidats au mois de juin sont l’aboutissement d’un processus qui a débuté plus d’un an auparavant. Mai Le ministère répartit l’élaboration des sujets pour la session de l’année suivante entre les académies. Cette répartition concerne les sujets principaux et de secours des sessions normales et de emplacement de la métropole, des DOM. COM et des différents groupements de pays étrangers. En philosophie par exemple, plus d’une centaine de sujets sont élaborés par différentes académies.

Dans chaque académie, le 4 OF S xamen mettent en place désignés par le recteur, sur proposition des corps d’inspection compétents et choisis dans des établissements représentatifs, par leur diversité, de l’ensemble du tissu scolaire de l’académie. La participation à ces commissions ne donne lieu à aucune rémunération. La composition et les travaux de ces commissions sont strictement confidentiels. Hormis les deux co-présidents, ucun des membres de la commission ne doit être informé de la destination des sujets à préparer. Septembre-Décembre Chaque commission élabore plusieurs sujets : l’inspecteur général ou son représentant, l’inspecteur pédagogique régional ou l’inspecteur de l’éducation nationale veillent au respect des instructions réglementaires et assure, le cas échéant, la coordination entre les commissions d’une même discipline.

Décembre-Janvier Chaque sujet est soumis séparément à un ou deux professeurs (n’ayant pas participé aux travaux de la commission) chargés de les traiter dans un temps inférieur à celui donné aux candidats. Ces enseignants, les « professeurs d’essai », doivent donner leur avis sur la faisabilité et l’intérêt du sujet et repérer d’éventuelles erreurs. Janvier-Février Les sujets sont modifiés, si nécessaire, pour tenir compte de l’avis des professeurs d’essai. Pour chaque sujet, les présidents préparent et remettent un dossier au recteur composé d’un sujet rédigé dans sa forme définitive, de rapports des professeurs d’essai, d’un rapport des présidents attestant de la conformité du sujet à la réglementation en vigueur et proposant une affectation pour le sujet (principal ou secours, métropole, DOM. COM ou centre S OF s