Kant Les Lumieres

Kant Les Lumieres

Joao de Aguiar, Terminale L Kant, « Les Lumiéres » Kant, dans son ouvrage, Qu’est-ce que les Lumières traite le sujet de la capacité à raisonner des hommes, où il défend, en tant que philosophe des Lumières, l’idée que les hommes ne doivent pas être dominés par une pensée qui n’est pas là leurs, et où il leur dit : « raisonnez autant que vous voulez et sur ce que vous voulez, mais obéissez ! ».

Ainsi, nous pouvons voir que l’idée principale des Lumières se compose de deux parties, la première c’est permettre aux h mais la deuxième c’e Ceci emmène donc ? une pensée qui soit enjeux. or2 Snipe to View sonner librement, pectant l’ordre. on peut donc avoir -ce que ceci à des Tout d’abord, il faut dire que Kant affirme au début de son ouvrage : « Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Telle est la devise des Lumières » nous pouvons constater donc, que es Lumières visent à la libération de la pensée de l’homme, de sa libre expression.

On peut donc dire que, si la pensée des Lumières n’intervient pas, l’homme ne pourra pas sortir de son «état de tutelle c’est-à-dlre,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
fétat ou il n’exprime pas son propre Swipe to View next page raisonnement. Ainsi, c’est a travers es Lumières que ‘homme ourra raisonner de façon individuelle, sans rester dans un tout anonyme, et dans une société qui empêche le libre raisonnement de l’homme. Cependant, bien que Kant et les Lumières soutiennent, que l’homme doit raisonner librement, il doit le faire dans certaines conditions.

Certes, les umières permettent et défendent l’idée que l’homme doit s’épanouir et raisonner par lui-même. Cependant, Kant dit que l’usage libre de la raison ne doit se faire que sur certaines circonstances, où il cite l’exemple des prêtres, qui sont supposés transmettre un enseignement qui est celui de l’EgIise, même qu’ils e pensent pas de cette façon, ils ne peuvent pas mélanger leurs pensées privées avec des pensées qu’ils doivent transmettre.

De cette façon les hommes peuvent raisonner, mais ils ne doivent pas mélanger leurs pensées privées dans leur vie publique Il est donc possible de dire que, à travers la vision des Lumières, le but primordial est d’aboutir à un siècle où tous les hommes puissent raisonner librement. Cependant, comme nous l’avons vu précédemment, les hommes bien qu’ils doivent raisonner pour être des hommes complets, ils doivent e faire en suivant un ordre.