Invention

Invention

Devoir type Bac, invention : Écrivez un chapitre de Candide de Voltaire en respectant le ton (ironique) de l’auteur et en mettant Candide et ses compagnons face à des situations qui les poussent à réfléchir sur leur façon de vivre et de penser. (0/1 6 pour cause de plagiat) un nouveau jour se levait dans la métairie et chaque personnage au contact du soleil levant s’apprêtait à passer une nouvelle journée aussi sereine que les autres. Candide fut le premier à sortir de son long sommeil, mais dès lors que celui-ci ouvrit les yeux, il hurla de stupeur : Swipe to nex: page ?-Réveillez-vous!

Notr En effet, un événeme et sur cet élan de pe Ce. était allongée auprès « Qu’a t-il bien pu se to View oulé pendant la nuit que jamais et qui ta de son lit . mbre est désordonnée! La fen tre tait elle ouverte pendant la nuit, c’est peut-être dû au vent ne crois-tu pas? -Ton intelligence te fait défaut Cunégonde! Penses-tu vraiment qu’une brise de vent serait capable de faire tant de dégâts… ll serait préférable que j’aille vérifier le reste des pièces, celles-ci ont sûrement subit le même sort! ? Candide ouvrit la porte de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
sa chambre et se rendit compte, omme il l’avait prédit, que t toute la métairie avait été pillée. Il fit alors sonner la clochette qui avait pour habitude de réveiller les habitants de la métairie. Et dès lors que les personnages se réveillèrent, un cri sourd résonna dans le bâtit, tout le monde plus affolé que jamais accouru au salon où Candide se trouvait afin d’obtenir quelques explications. Cacambo répliqua alors « Mais qu’est-il arrivé? -Je me le demande bien répondit Candide. -Mais il faut agir! Faites quelque chose! -Mais que veux-tu faire?

Il est déjà trop tard, notre foyer a été pillé… La vieille enchaîna alors : C’est peut-être l’abbé Périgourdin et sa générosité qui ont voulu nous rendre vlsite! Martin agacé répondit : arrêtes tes sottises veux-tu! Ce n’est pas le moment de faire des blagues! Paquette enchaîna : Je peux concevoir le fait que ce jour soit dévastateur pour nous… mais il faut se souder afin de récupérer ? nouveau nos biens! Frère Giroflée sur un ton sarcastique reprit : Et tu comptes remeubler la métairie avec les fortunes que tu obtiens grâce à ton travail? paquette : Assez!

Nous devons trouver une solution au plus vite! La vieille toute flétrie reprit : Après tout ce n’est pas comme si cet événement avait été le seul à affecter notre vie! On peut s’en sortir, il suffit simplement de nous souder comme l’a dit Paquette afin d’aménager à nouveau cette belle métairie. Martin : Et bien je t’en pris! Mets toi au travail dès d’aménager à nouveau cette belle métairie. Martin : Et bien je t’en pris! Mets toi au travail dès maintenant si cela est si facile comme tu le dis si bien! Je ne vois aucune solution, je crols bien que la fin s’approche à grand pas pour nous tous!

Panglosse lui coupa la parole et dit : Oh toi et ton optimisme démesuré! Si on t’avait écouté on serait tous sous terre depuis longtemps! La vieille répondit alors, sur un ton moralisateur : Selon moi la vie ne se resume pas qu’au travail, pourquoi vous acharnez- vous à vouloir remeubler cette métairie? Les meubles et les objets ne sont que fictifs, rien de cela ne vous suivra au delà du ciel… Mon passé débordant de bonheur m’a appris à toujours aller de l’avant! Ne vous morfondez pas sur votre sort et prenez simplement la vie comme elle vient!

Frère Giroflée : Je pense que la vieille à raison pour une fois! Nous sommes des êtres matérialistes! Notre identité et nos biens ne valent en réalité que peu de choses. Martin : Cest sûr que ton identité et toi faîtes deux, monsieur le «turc»! Paquette : Tes parents t’ont ils appris les valeurs du respect dis- moi? Candide : Assez! Nous devons mettre notre malice à profit si nous voulons faire valoir notre évolution au sein de la métairie. Je propose que nous nous remettions tous au travail dès maintenant! Cunégonde : C’est vrai, après tout nous avons seulement perdu 30ans de dur labeur! » La tension m