INTRODUCTION SYNTHESE

INTRODUCTION SYNTHESE

I – LA DE SENS DE LA VIE Pourquoi avons-nous frappé à la porte du temple ? Peut-on se cacher la face, et ne pas se rendre compte que notre civilisation, dans le passé comme dans le présent, a souffert et souffre toujours d’une espèce de perte ou de faillite de sens ? Chacun le vit comme un sentiment de « vide intérieur d’absence de sens ou simplement de [‘absurdité de la vie. Le problème réside en ce que le sens implique la valeur, valeur que chacun de nous, perçoit avec plus ou moins de sensibilité.

Alors si la vie est dépourvue de sens, elle ne mérite donc pas d’être vécue ! Pouvons-nous être aussi catégoriques que cela ? Au plus profond Swp to page de nous, nous croyo Nous savons qu’à tra r s n or 2 perçoit lui-même, s’e to View nextÇEge dans un effort comm Cela constitue pour n vide de sens. univers manifesté se e de son propre être, parente de la vie. ravail stimulant la passion philosophique propre l’homme qui parle avec la nature.

Il est vrai que la quête du sens de la vie est un lieu commun des sciences, des religions, des philosophies, des spiritualités; mais

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
c’est s surtout une interrogation qui hante notre esprit, dès que nous renons conscience de notre existence particulière, une prise de conscience qui ne cesse de se réactualiser dans chacune de nos pensées impliquant le « je le « moi » et le « toi Au travers des systèmes sociaux, entendus comme structure relationnelle, un ensemble d’interactions entre des acteurs, individuels ou collectifs, Au travers les systèmes politiques, la démocratie, le monarchisme, le féodalisme, le totalitarisme, l’autoritarisme, etc.

Au travers les doctrines, les religions, Au travers les systèmes politiques, les doctrines et les religions, es sociétés nous offrent des clivages et des visions opposées de la vie. Autant de divlsions constltutives de l’identité des groupes sociaux, mais insatisfaisantes pour celui qui cherche autre chose, insuffisantes pour l’homme ou la femme de bonne volonté qui cherche à transcender les divisions pour aller vers l’Union. Si les divisions sont socialement nécessaires à la vie profane, nous savons qu’elles sont insatisfaisantes si l’on raisonne au niveau des individus dans une perspective universelle et transcendantale. Pourquoi la franc maçonnerie ?