Internet et droits des enfants

Internet et droits des enfants

INTRODUCTION Ily a encore quelques années, la technologie était moins présente qu’aujourd’hui. Pour les enfants internet n’a plus de secret mais les parents se sentent dépasse et ont des craintes. Ont-ils raison ? Avec l’évolution d’internet les dangers potentiels sont nombreux.

Le web est un outil de communication mais les jeunes peuvent être confronté à des contenus ou des propos traumatisants mais aussi de rencontrer des adultes mal intentionnés. Mais quels sont les réels dangers pou Pour vous expliquer org mon étude en trois p Sni* to View France, puis je vais v pour finir un enfant v fants je vais diviser lution d’internet en s et internet puis sites : en gros rancêtre d’internet.

Internet frappa à la porte de tous les pays du monde, créant ainsi un accès mondial à l’information et aux communications. Le web contribua à modifier fondamentalement l’économie mondiale. Le plus grand réseau social, qui est devenus une référence dans le monde entier aujourd’hui est bien évidement ; « Facebook Ce Slte vous permet de discuter, de communquer et de partager des photos et vidéos. 1. Droits et responsabilités en ligne Sur Internet, on a des droits : droit d’expression droit de dire non roit à une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
éducation critique au média droit à des contenus de qualité droit à des informations fiables droit à la protection de ma vie privée droit à une navigation sécurisée droit de pouvoir signaler les abus droit d’accéder à et de modifier mes données personnelles droit à des politiques commerciales transparentes et respectueuses de l’individu Nous avons la responsabilité : pour l’utilisateur : responsabilité de ne pas s’exposer avant d’en avoir évalué les risques et conséquences responsabilité de sécurise , les comptes responsabilité de ne pas publier d’informations mensongères ou iffamatoires 2. Les enfants et internet 2. 1 Les enfants et internet en France Avec l’explosion d’internet, les parents sont dépassés et leurs enfants en profitent pour enfreindre les règles.

Nous savons bien qu’aujourd’hui avec les nouvelles technologies, les enfants on une bonne longueur d’avance sur les parents. Sur le web, il y a des dangers qui menacent les jeunes : des contenus qui ne sont pas de leur âge et auxquels il est facile d’accéder, des tentations qui peuvent les conduire à utiliser les coordonnées bancaires des parents, et aussi des personnes mal intentionnées sur les réseaux sociaux. es jeunes entre 13 et 18 ans disent avoir été sollicité pour un rendez-vous ou confronté à des images pornographiques. On appelle les accros d’internet les « cyberdépendants comme les alcooliques ou les toxicos. En moyenne, les jeunes d’aujourd’hui passent 3h par jour sur internet.

La quantité de temps que passent les jeunes en ligne fruste énormément les parents. Il existe plusieurs symptômes psychologiques ; l’incapacité de s’arrêter, besoin de consacrer de plus en plus de temps sur internet ou l’apparition de problème ? l’école… Mais il y a aussi des symptômes physiques comme des aux de tête ou des insomnies. _ *AGF 3 rif B parfois la nuit. L’abus de l’utilisation d’internet peut effectivement nous mettre en danger, car il y a des conséquences physiques, morales et sociales. 2. 2 Moyens mis en place pour limiter les excès Internet est un outil de communication facilement accessible ? tous mais aussi une source potentielle de danger.

En France la 101, exlge que les fournisseurs d’accès internet doivent d’informer leurs abonnés de l’existence de moyens techniques de filtrage. Mais pour limiter certains dégâts le plus souvent utilisé est le ontrôle parental, permettant aux parents de limiter l’accès de leurs enfants sur le web, grâce à un mot de passe. Il existe aussi une page qui montre un avertissement, un signal sonore ou visuel. Pour informer il y a des étiquetages descriptifs et/ou une classification des contenus. Sur certains sites, des systèmes de vérification de l’âge des utilisateurs sont installés, Actuellement, les sites se contentent de demander l’âge de l’internaute mais il n’y a aucune réelle vérification.

PAGF des Droits de l’Enfants s’applique bien évidemment également en ligne. Si Internet est aujourd’hui l’un des outils les plus puissants pour défendre ces droits fondamentaux, ces derniers sont malheureusement souvent oubliés sur le web et souvent difficiles à faire respecter en ligne. La plupart des jeunes n’ont nullement conscience des dangers et des droits qu’ils peuvent avoir, c’est pour cela que cette journée a pour objectif d’informer les jeunes sur différentes questions, les inciter à réfléchir sur leurs pratiques mais aussi de leurs donner les outils nécessaires, sociaux et techniques pour profiter au maximum du web. 3. 1Jn enfant victime et les sanctions 3. ? trust » « Trust » qui signifie la confiance, est un film de 2012, réalisé pas David Schwimmer, qui raconte l’histoire d’une jeune fille abusée ? cause d’une rencontre sur internet. si peu à peu, elle réalise qu’il n’est pas ce qu’il prétend être, elle continue à être fascinée par lui. Le masque finira par tomber et cela va déclencher un engrenage que personne n’aurait pu imaginer, mais qui changera définitivement la vie de toute la famille. Source : http://wnuw. videocritiques. com/fllm. php? fiche=trust 3. 2 Cas d’enfants victimes 31 victimes d’agressions sexuelles, le chantage sur ? Facebook » Antony STANCL 18 ans, n’avait surement pas l’apparence d’un coupable.

Pour communiquer, il utilisait souvent « Facebook ». Les victimes, qui sont de sexe masculin d’Antony STANCL auraient envoyé des photos et certaines même des vidéos NUS. A ce jour, 31 victimes ont été identifié, mais certainement plus seraient tombé dans le panneau. 15 ans de prison et 13 autres années de surveillance prolongée. 3. 3 Les sanctions Internet est un outil extrêmement dangereux, qui peut détruire des personnes. La loi rend justice aux victimes sous différents egrés de sanctions ; -Les injures sont des délits de presse : Les injures regroupent toutes les expressions visant une personne et qui manifeste un mépris, une critique infondée.

Les injures publiques sont réprimées par la loi, et punies d’une amende de 12 OOO€ -Les atteintes à la vie privée : Les atteintes à la vie privée sur internet, par exemple une personne met une photo sur internet et que l’auteur de celle- ci n’était pas d’accord ; cela est donc un délit . Les atteintes à la vie privée sont punies par la loi, un an d’emprisonnement et de 45 OOO€ d’amende. Les propositions sexuelle de moins de 1 Sans sur extraordinaire, les enfants restent figés devant leurs écrans des heures, pendant que les parents leurs demande darrêter. Il existe énormément de réseaux sociaux pour que tous les jeunes puissent communiquer entre eux, dans lesquelles ils bavardent, flirtent et se querellent. Ils ont des droits et des responsabilités en ligne. Mais les parents peuvent mettre une limite avec différents moyens technologiques et des associations qui peuvent informer des dangers sur internet.

Mais ce n’est pas un jeu innocent, il y a sur internet de réels angers, qui peuvent détruire certaines personnes. Les auteurs des actes interdit son punis par la loi. Je pense que internet n’est pas assez sécurisé pour des personnes influençables et que même si le web est un moyens d’apprendre, de s’informer et de communiquer, c’est un réel danger à prendre en compte. Mais nous pouvons aussi se poser la question, quelles préventions est utilisées dans les autres pays développés ? SOURCES Pour réunir toutes ses informations de mon étude j’ai utilisé ; mes connaissances, des débats fait avec d’autres personnes et plusieurs sites internet :