histoire des arts francais

histoire des arts francais

GALY Coralie 30E HISTOIRE DES ARTS (Français ) Présentation de « L’Affiche Rouge» : L’affiche rouge est une affiche de propagande. Elle s’appelle l’affiche rouge surement parce que la couleur principale est le rouge et le rouge r façon que les popula ns considerés commed que se sont des étra L’affiche rouge a été de Paris et de toute la France. Contexte : construite de ces hommes sont bien en avant le fait unistes. 944 dans les rues En février 1943, l’arménien Missak Manouchian prend la tete de la brigade des FTP-MOI (Francs-Tireurs et Partisans- Mains d’oeuvre Immigrée ce groupe est composé de 23 communistes dont 0 étrangers ( espagnols, italiens, arméniens et juifs d’europe centrale et de l’est réseau effectue des sabotages et des attentats contre l’occupant nazi et le régime de Vichy. Arrêtés en novembre 1943, ses membres sont jugés lors d’un proces se déroulant devant le tribunal millitaire allemand du Grand- Paris du 17 au 21 février 1944.

Les hommes du groupe furent fussillés au fort du Mont-Valérien le 21 février et la seule femme fût décapiter le IO mai de la même année. L’affiche rouge a été ces libérateurs comme des criminels. Elle constitue une opération de propagande

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
contre la Résistance. Les objectifs de cette affiche étaient : 10 De faire peur a la population. 20 De présenter les résistants comme des terroristes qui appartiennent à l’armée du crime. 0 es allemands essayent de répandre des idées xénophobes, antisémites et anticommunistes auprès de la population francaise en insistant bien que les « libérateurs » étaient étrangers, juifs et communiste. 401nciter les français à ne pas rejoindre les rangs de la Résistance. 501nciter les francais à dénoncer. Description : Les couleurs dominantes sont le rouge et le noir. Le rouge représente le sang, le communisme et le noir la mort. L’affiche a un sens de lecture par une «flèche » pointée vers le bas de l’affiche et un slogan.

A l’intèrieur de la flèche, il ya IO photos circulaires de ces libérateurs qui faisaient partls du groupe manouchian et qui ont été fusillées. Les cercles des photos rappellent les impacts de balles. La flèche se pointe vers six photos rectangulaires qui présente les actes fait par les résistants (attentats, assasinats, sabotages . A coté de chaque photo, est mantionnée le nom, l’origine ( Polonais, Arméniens,Hongrois, Italien) la religion (juif) , son appartenance politique ( communiste) et les actes qu’a commis chaque libérateur.

Ces hommes sont juifs et communistes, les ennemis premier des nazis mais également du régime de vichy ( idéologies antisémites et juives De plus, ils insistent sur le fait que les libérateurs ne soient pas francais ( mention de leur origine et PAG » OF d insistent sur le fait que les libérateurs ne soient pas francais ( mention de leur origine et parfois nom imprononçable). Le plus célébre de ces hommes est Missak Manouchian qui était à la tête de la brigade FTP-MOI.

Il est situé en bas de la flèche pour bien montrer que cet homme est important dans ‘affiche. Sur cette affiche, on peut aussi voir deux slogans qui « se épondent En haut de l’affiche se trouve un slogan écrit en blanc (DES LIBERATEURS et en bas de l’affiche, un autre slogan écrit en rouge qui répond au premier( LA LIBÉRATION ! PAR L’ARMEE DU CRIME). Etymologie le mot propagande vient du latin propagare La propagande est l’action de diffuser, de propager, de faire connaître ou de faire admettre une idée ou une opinion politique.

Son but est d’influencer les populations, de les convertir, de les mobiliser ou de les rallier. La propagande est surtout sous la forme de campagnes de diffusion d’informations. L’affiche rouge est une œuvre de propande car le but de la ropagande nazi etait que cette affiche fasse voir les hommes en photos sur cette affiche comme des criminels, alors que la population francaise il ya vu des martyrs et certains francais ont même déposé des bouquets de fleurs aux pieds des affiches ou ont écrit le mot martyr sur les affiches.

Ces affiches ont plûtot suscité de la compasion à l’égard de ces hommes mort pour la patrie et de la haine et du dégout pour le régime de Vichy et les Allemands. Pour moi ce n’est pas une œuvre d’art malgré le fait quelle est marquée les esprits des français. Une œuvre d’art est faite pour partagé