Histoire Des Arts

Histoire Des Arts

GAUTHIER Elise 30 Les boîtes Campbell d’Andy Warhol Introduction: Qu’est ce que le pop’art? Le pop’art est l’abréviation de popular art, qui signifie art populaire non pas pour son emprise immédiate sur le public qui, au contraire, semble parfois déconcerté, mais parce qu’il propose aux spectateurs les de notre civilisation d objets de provocatio Cest l’un des tout de dans les années cinq p g ns, les plus connus transformant en tiques né à Londres upe d’artistes et d’intellectuels qui contestaient les approches modernistes de leur ?poque ainsi que le point de vue traditionnel des beaux-arts.

C’est le sculpteur Eduardo Paolozzi qui présenta pour la première fois une série de collages constitués de publicités, de personnages de bandes dessinées autant de symboles issus de la culture américaine. Le mot pop’art a été inventé par John McHale en 1954. C’est seulement vers la fin des années 50 que le Pop’ art apparait aux États-Unis sous l’impulsion de Roy Lichtenstein ou bien Andy Warhol. Néanmoins il ne prendra son envol que pendant les années 60.

La grande différence entre le pop’art américain et anglais est que e pop’ art anglais a des traits très romantiques et humoristiques alors que le pop’ art américain lui, présente

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
des traits beaucoup plus agressifs, son but étant de dénoncer les effets négatifs de Amérique. J’ai choisi cette œuvre pour son originalité et par curiosité du contexte, de l’auteur et du mouvement artistique auquel elle appartient.

Diptyque Marilyn (1962) Biographie: L’auteur de cette oeuvre est Andy Warhol de son vrai nom Andrew Warhola d’origine tchèque, né le six août 1928 ? Pittsburgh Il est considéré comme l’un des pères du pop’ art américain. Adolescent, il collectionnait les autographes et photos de stars, il découvrit la publicité en faisant ses études au « Carnegie Institute of Technology » de sa ville natale où il obtient le titre de « Bachelor of Fine Arts » (diplôme universitaire des arts et de l’audio-visuel équivalent à une licence d’arts plastiques).

C’est en 1949 qu’il commence sa carrière à New York il travaillera comme publiciste pour des magazines de mode comme Vogue et Glamour. Sa créativité s’étend dans tous les domaines, chaussures, costumes de théâtre, pochettes de disques, emballages… l devient la coqueluche du Tout-New- York. En 1964, il y crée « La Factory » , un atelier artistique et un studio d’enregistrement cinématographique (Eat et Kiss) mais aussi un lieu de rencontre qui devient le centre de la vie underground new-yorkaise, il contribua ainsi au succès de peintres, photographes ou chanteurs.

Son intérêt pour le monde musical fait de lui en 1965 le producteur du groupe de rock The Velvet underground. Mis à part ses sérigraphies et créations vestimentaires, il effectue une série de toiles sur des accidents et une sur la chaise ?lectrique à une époque où la mort est un thème important chez Il fait un retour 2 sur la chaise électrique à une époque où la mort est un thème important chez lui.

Il fait un retour à la peinture en 1972, avec des portraits sérigraphiés (Mao TséToung Elvis Presley, Marylin Monroe.. ). Dès les années 80, les œuvres de Warhol atteignent des sommes folles et les musées se les arrachent, il réalise des commandes en chaîne et devient riche à millions. Andy Warhol meurt en 1987 à la suite d’une opération banale mais il est encore de nos jours un mythe.

Description de l’œuvre : Campbell’s Soup Cans, souvent appelée 32 boites de soupe Campbell, est une œuvre d’art créée en 1962 par Andy Warhol. Elle consiste en trente-deux toiles peintes, mesurant chacune 50,8×40,6 cm, et représentant chacune une boîte de conserve de soupe Campbell une de chaque variété de soupe en conserve proposée par la marque à cette époque. Les peintures individuelles ont été fabriquées avec un procédé sérigraphique semi-mécanique, dans un style non pictural.

Analyse de l’œuvre : Il utilise le procédé qui consiste à reporter une image sur une oile en la réduisant à ses traits essentiels, ce qui permet une plus grande efficacité visuelle ; cette technique issue de l’industrie publicitaire pour laquelle Andy Warhol a travaillé, lui permet d’approcher de son idéal d’objectivité selon laquelle la perfection serait la reproduction à l’identique.

Plusieurs explications ont été avancées : Andy Warhol aurait déclaré avoir peint ses boîtes pour avoir mangé le même repas tous les jours pendant vingt ans et lors d’une interview, il a évoqué le souvenir de sa mère faisant des fle 3 endant vingt ans et lors d’une interview, il a évoqué le souvenir de sa mère faisant des fleurs à partir de boîtes en fer blanc. Ce qu’il faut retenir c’est qu’Andy Warhol ne peignait que des choses qui lui tenaient à cœur, que ce soit des personnes, des objets de la vie courante ou des évènements.

L’autre explication est qu’Andy Warhol, extravagant et provoquant, a voulu choquer le monde artistique en reproduisant des objets ordinaires par centaines ou par milliers, avec des techniques plus industrielles qu’artistiques. D’autres oeuvres d’Andy Warhol : Close cover before striking (1962) 1962) Ten Liz (1963) Conclusion . TWO Elvis Andy Warhol fut le représentant dune époque de grandes mutations, tant technologiques que politiques.

Le monde qui l’entoure l’inspire, sa personnalité froide voire cynique l’incite à déranger, choquer et bousculer le conformisme new yorkais. Ce créateur bouillonnant d’idées au succès fulgurant bouleverse tout ce qui existe, il est le personna e incontournable de l’underground new yorkais e comme son pape. 4 tout ce qui existe, il est le personnage incontournable de l’underground new yorkais qui le désigne comme son pape.