Histoire

Histoire

La Seconde Guerre mondiale Résumé : La seconde guerre mondiale est une guerre de conquête de l’Allemagne nazie et du Japon. De 1939 à 1942, les deux empires conquièrent l’Europe pour l’un, l’Asie pacifique pour l’autre. En 1941, après l’attaque de Pearl Harbor, les Américains entrent en guerre aux côtés des alliés et l’Axe est vaincu en 1945. Cest aussi une guerre de haine raciale et de violences extrêmes : les nazis organisent le génocide des juifs et des tziganes faisant plus de 6 millions de victimes, les bombes atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki sont lancées les 6 et 9 septembre 1945. o page L’atrocité de cette gu millions de morts do Chinois et 6 mlllions l. Les événements de A. 1939 1942 : les vi 1. L’Allemagne nazie PACE 1 or fi elle aura fait 50 14 millions de diale L’Allemagne nazie mène une guerre efficace, elle domine rapidement la quasi-totalité de la région. • Elle contrôle l’Italie, la Lybie et l’Albanie en 1939. • Elle met la main sur la Pologne en septembre 1939. • Elle conquiert ensuite la Pologne, la Finlande, la France, la Belgique, les Pays-Bas, les Balkans et les pays de l’est entre septembrel 939 et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
juin 1940.

En Europe, seule l’Angleterre, proté protégée par la mer, résiste. ?? Le 21 juin 1941 elle Sattaque à l’URSS, gagne du terrain et convoite Stalingrad, première ville industrielle de l’Union. L’offensive est lancée en Août 1942, mais Staline donne l’ordre aux Russes de résister à tout prix. A la fin de l’année 1942, les Allemands sont encerclés et vaincus. Ils capitulent le 31 janvier 1943. La bataille de Stalingrad fait près d’un million de morts. 2. Le Japon Le Japon allié de l’Allemagne étend son influence dans le Pacifique • Il contrôle une partie de la Chine (la Mandchourie) en 1939. ?? Il conquiert la Birmanie, la Thaïlande, l’Indonésie, les Philippines ntre 1939 et 1942. • Il étend sa domination sur une grande partie de l’Océan Indien. B. L’entrée des Etats-Unis dans la guerre Jusqu’en 1941, les Américains soutiennent les Alliés (Royaume- Uni, Russie) mais ne souhaitent pas entrer de nouveau en guerre. Face à l’expansionnisme japonais, ils mettent simplement en place des sanctions économiques et financieres. Le 7 décembre 1941 les Japonais attaquent par surprise la base navale américaine de Pearl Harbor. n événement décisif qui conduit les Etats-Unis, dirgés par Franklin Delano Roosevelt, ? déclarer la guerre au Japon et à l’Allemagne. Ils vont faire reculer e Japon dans le Pacifique, et s’allier à l’Angleterre et à la Russie pour vaincre l’Allemagne nazie. Le conflit devient une guerre mondiale qui touche la planète en vaincre l’Allemagne nazie. Le conflit devient une guerre mondiale qui touche la planète entière. C. 1942 – 1945 : la victoire des alliés 1. Dans le Pacifique Dans le Pacifique, les Etats-Unis remportent des victoires contre le Japon : La victoire de Midway en juin 1942.

La victoire de Guadalcanal en août 1942. Les deux bombes atomiques du 6 août 1945 à Hiroshima et du 9 août 1945 à Nagasaki. En septembre 1 945, les Etats-Unis ont repoussé le Japon de la uasi-totalité des territoires conquis. 2. En Europe En trois ans, les alliés sauvent l’Europe de la domination nazie- Les Etats-Unis envoient des aides matérielles à ses alliés : l’URSS qui contre l’envahisseur Allemand et le Royaume-Uni, foyer de la résistance. Le 8 novembre 1942, les alliés débarquent en Afrique du nord.

Ils repoussent les allemands à El Alamein (Egypte) en octobre 1942 et à Tunis en mai 1943 : toute la zone est libérée. Ils débarquent en Italie en juillet 1943 et reprennent le sud du pays. Les débarquements de juin, en Normandie, et août 1944, en Provence, et celui de Grèce en octobre 1944 permettent de écupérer une grande partie de l’Europe. De son côté, le « rouleau compresseur » russe gagne du terrain et repousse les allemands d’Europe de l’Est. Les principales victoires sont Stalingrad en février 1 943 et Koursk en juillet 1943. . La fin de la guerre L’Allemagne capitule le 8 mai 1945. Suite aux attaques atomiques, le Jap La fin de la guerre le Japon fait de même le 2 septembre 1945. Le monde est profondément marqué par les atrocités de la guerre. En libérant l’Europe, les alliés découvrent Ihorreur des camps d’extermination nazis. Le tribunal de Nuremberg est créé pour juger les criminels nazis. Un nouveau type de crime apparaît : le « crime contre l’humanité Il. LJne guerre de haine et d’anéantissement A.

Une guerre idéologique 1 Les idéologies qui s’affrontent Deux idéologies s’affrontent pendant cette guerre : Les idéologies racistes et conquérantes de l’Axe d’un côté, avec dans le pacifique le Japon impérialiste et en Europe l’Allemagne nazie qui étend son « espace vital L’idéologie nazie est raciste et antisémite, cette haine est appliquée par une politique d’extermination raciale. Du côté des alliés, ce sont les valeurs des droits de l’homme motivées par la lutte contre l’oppression nazie, marquée par son ntisémitisme. Llextermination raciale Les nazis exterminent les handicapés et les homosexuels. Ils traquent les races inférieures. Ils organisent le génocide des juifs et les tziganes. Les juifs sont privés de leurs droits dès les années 1930. Ils sont regroupés dans les hettos de Pologne dans lesquels ils attendent la mort. tués en masse en URSS par les Einsatzgruppen (groupes d’intervention) qui fusillent tous les juifs qu’ils trouvent en Russie. 1 300 000 juifs sont ainsi exécutés.

Cest ce que l’on appelle la « shoah par balles Leur mort est industrialisée dans les camps d’extermination, fficiellement « camps de travail », d’Auschwitz, de Treblinka, de Sobibor ou de Chelmno. Hommes, femmes et enfants y sont transportés dans des wagons à bestiaux, dépossédés de tout, sélectionnés à l’entrée. Les femmes trop faibles, enfants et invalides sont immédiatement transportés dans des chambres à gaz où ils meurent en quelques minutes. On brûle les cadavres dans des fours crématoires.

Les autres sont contraints au travall force dans des conditions inhumaines et meurent pour la plupart de froid, de faim ou de maladie. Au total, plus de 200 000 tziganes et de 6 millions de juifs sont xterminés. Bl_a collaboration et la résistance Face à l’idéologie nazie, certains choisissent de collaborer avec le Ille Reich, d’autres de le combattre dans les réseaux de résistance. La moitié de la France qui n’est pas occupée devient le régime de Vichy collaborationniste qui aide les allemands ? traquer les juifs.

Des résistants de tous les pays montent des réseaux pour lutter contre l’envahisseur. Le 18 juin 1940, Charles de Gaulle lance un appel de la radio de Londres pour inviter tous ceux qui résistent ? le rejoindre. Toute la France Toute la France n’a pas choisi son camp : une petite partie ollabore activement avec l’ennemi quand d’autres s’organisent en réseaux de « français libres Cependant, la majorité de la population reste neutre.

CLa violence sans limites La seconde guerre mondiale est une guerre de haine et de violence extrême Du côté Allemand, la haine profonde des « races inférieures » conduit à l’infamie. Des millions d’hommes, de femmes et d’enfants sont torturés, dénoncés, humiliés, dépossédés de toute leur humanité et froidement exécutés. Du côté Russe, la détermination à vaincre l’envahisseur à tout prix est virulente. Staline appelle les populations à ne pas bouger t à résister jusqu’à verser tout leur sang plutôt que de se laisser conquérir.

Du côté Japonais, la fierté de tuer le maximum d’ennemis posslbles jusqu’au dernier souffle. La détermination est telle que les aviateurs japonais appelés kamikazes se suicidaient en attaquant un porte-avion américain. Du côté Américain, la volonté de revanche après l’attaque de Pearl Harbor mène à l’utilisation d’une arme de destruction massive : la bombe atomique. 80 000 personnes meurent instantanement à Nagasaki et le même nombre au moins meurt des conséquences radioactives de la bombe.