héros

héros

Recherches documentaires Introduction • quelles sont les caractéristiques du héros grec et celles du héros moderne ? Comment se définit une épopée ? Le héros grec est un être semi-divin nés de parents illustres : son père ou sa mère est de nature divine. La naissance est souvent après des oracles, des songes, accompagnée de prodiges. Ces faits sont souvent des avertissements pour le père. L’enfant, après avoir été rejeté par sa famille, sera sauvé par des des fées ou nourri par des animaux secourables. L’enfant va mener une vie obscure. Il se es exploits, comme m ors des ennemies.

Vainq ur, il Snipe to le sauveur. Cependa démesure, il essaye lus souvent par des monstres ou e un délivreur, le conduire à la -même. La vie du héros commence la plupart du temps apr s sa mort, par le culte du héros. Le héros moderne est porté de son vivant par les médias vers un célébrité parfois éphémère. Il se distingue par des succès de guerres, ou par leur générosité et leur force de caractère. Cet héros est page comme une rêverie de l’humanité. Une épopée est un long poème racontant une aventure éroïque. Quelles sont les caractéristiques du héros :

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
•de l’Antiquité au siècle des Lumières ? de la révolution à la seconde guerre mondiale ? •pour la période contemporaine ? Dans l’Antiquité un héros est souvent un combattant avec une généalogie très prestigieuse comme dans l’Illiade ou le héros est chef de guerre ou roi. A Rome par exemple, le héros, qui a souvent été emprunté ? d’autres civilisations, s’inscrit dans l’histoire de la ville. Grâce au christianisme, le héros se transforme en un être saint, proche du ivin, qui est capable d’accomplir des miracles. Au Moyen-âge, le personnage de preux hérite de certaines caractéristiques des héros dans l’Illiade.

Au XVIIe siècle, la monarchie absolue ne laisse pas beaucoup de place aux héros. Les philosophes du XVIIe siècle remettent en cause le héros « saccageur de provinces ». Après les bouleversements politiques, le héros prend de plus en plus de place par rapport au mérite et ? l’action exemplaire. Pendant que Napoléon monte en puissance, les héros du passés, comme Jeanne d’Arc, Vercingétorix, Roland, incarnent l’histoire ational puissance, les héros du passés, comme Jeanne d’Arc, Vercingétorix, Roland, incarnent l’histoire nationale et proposent des modèles patriotiques aux futurs citoyens.

La tragédie de la première Guerre Mondiale, provoque une suspicion à ‘egard du héros. En URSS, on utilise la propagande pour créer l’homme nouveau, qui est le héros de la classe ouvrière. Cet homme est présenté comme viril, surhomme et radicalement pur. La dernière grande figure héroïque est un résistant qui porte dans son combat un projet social et politique. Il hérite également un odèle traditionnel dans l’histoire de France : celui que se sacrifie pour sauver les valeurs de la patries vaincue ou menacée.

Après le traumatisme des deux guerres, le portrait du héros guerriers est progressivement rejeté en Occident. Dans la période contemporaine, les femmes contestent a leurs tour le héros. Les héros reviennent, mais pas de la même façon. Ils reviennent ? travers le sport, dans les jeux vidéos ou encore les films. Après l’attentat du 11 septembre, les secouristes et les pompiers sont présentés par les médias comme des héros.