Gestion des minorités au travail

Gestion des minorités au travail

Approche sociologique des organisations La Gestion des minorités au travail : différences internationales Sommaire Introduction A. 3. Définition générale des minorités Définition des minorités selon différents sociologues Partie 1 : Présentatio p g tés au travail Les minorités récurrentes L’émergence de nouvelles minorités Partie 2 : Les difficultés auxquelles ces individus sont confrontés… Lors de la phase de recherche et d’embauche Une fois dans l’entreprise Partie 3 : Solutions pour remédier aux difficultés rencontrés par ces minorités et avis de sociologues hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits.

Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune». LI Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 proclame l’égalité des droits. Aux termes de l’article 1er de la Constitution du 4 octobre 1958, la France « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion û La Déclaration universelle des droits de l’homme du 10 décembre 1948 : « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits».

L’interdiction des discriminations LI Carticle 2 de la Déclaration universelle des droits de ‘homme du 10 décembre 1948 prévoit que « chacun peut se prévaloir de tous les droits et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation Û L’article 7 prévoit que « tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi.

Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute rovocation à une telle dis 2 sont des femmes.

Minorités récurrentes û Ethniques « une minorité ethnique est une entité sociétale de niveau sub-étatique vivant au sein d’un État SANGUIN Deux types de minorités : D Minorité nationale Û Ethnie sans Etat Handicapés Û Physiques: moteurs, visuels, auditifs û Psychologiques : mentaux et psychiques D En 2007, en France, 44 % des personnes inactives bénéficiant d’une reconnaissance administrative du handicap déclarent avoir un emploi ou en rechercher un Nouvelles formes de minorités û Géolocalisation Japrès un rapport remis en 2004 à M.

Raffarin, le taux de chômage des jeunes est de 38 % contre 23 % en moyenne partout ailleurs. Ceux qui montrent que les diplômes ne peuvent pas être Considérés comme des protections à l’emploi. LI Seniors D Chute de l’emploi des seniors à partir des années 80 passage de l’âge légal de la 5 à 60 ans. 3 8 Homme-Femme 2. 1 . 2 Les handicapés û Discrimination directe: une personne est traité moins favorable à une autre en raison de son handicap Û Discrimination indirecte : une disposition, un critère supposé neutre mais qui est un désavantage pour la personne handicapé 2. . 3 Les minorités ethniques ? Sur le CV, le patronyme, l’état civil sont des obstacles û Les idées reçues et les stéréotypes Les nouvelles minorités Les séniors : « Selon l’observatoire de l’ANPE, le retour ? l’emploi des seniors se heurte à des discriminations avérées sur l’âge. Ainsi, seules 59 % des entreprises se déclarent prêtent ? recruter des personnes âgées de plus de 50 ans » Les solutions Problématique : Comment solutionner les difficultés auxquelles sont confronté tés ? Ipsos pour Le Figaro afin d’évaluer la représentation de minorités au travail et les politiques mises en place afin de olutionner leurs problèmes. 2. Au sein de l’entreprise Û Une grande majorité d’entreprises mènent des actions pour accroître la diversité au sein de leur effectif. 2. 1 Le cas des femmes Û « Pour environ deux entreprises sur trois, il existe une parité hommesfemmes en ce qui concerne «le nythme de l’évolution salariale» et «l’accès aux postes à responsabilité la proportion étant plus forte dans les petites et les moyennes que dans les grandes. ? 2. 2 Les minorités ethniques û « Six entreprises sur dix affirment que l’origine sociale ou ethnique n’a pas été et n’est pas un facteur e choix dans leur recrutement ou dans la promotion de certains collaborateurs. » S pourcentage étant plus élevé dans les petites et les moyennes que dans les grandes (13%). Quant à la proportion moyenne de salariés handicapés dans les entreprises qui en emploient, elle est de 4,7% » 2. 4 Les seniors En principe, un salarié est considéré comme «senior» ? partir de 51 ans.

Mais dans 20 % des entreprises, un salarié de moins de 50 ans est considéré comme « senlor Û Seniors: impliquent une gestion assez complexe. Au niveau du gouvernement: Politiques en faveur de l’emploi des seniors. D Au niveau juridique, la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009 a pour but de favoriser le maintien dans l’emploi et le recrutement de seniors. Mais « une entreprise sur deux ne maîtrise pas les dispositions relatives ? cette loi » et « près d’une sur quatre n’a pas encore essayé d’identifier les seniors dans son effectif. » discriminations 2. Hors de l’entreprise La HALDE ou La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité est une «autorité administrative indépendante » française, « compétente pour connaitre de toutes les discriminations, directes ou ndirectes, prohibées par la loi ou par un engagement international auquel la France est partie Û Quelques chiffres L’ensemble des réclamations reçues par la HALDE couvre tous les critères de discrimination avec de nombreuses réclamations concernant le critère de l’origine (30%), du handicap/santé (21%), et de l’âge (4%). rès de la moitié des réclamations concernent le domaine de l’emploi Û L’inspection du travail: veille au respect de l’ensemble des règles relatives au travail. û Les associations de luttes contre les discriminations: Peuvent exercer en justice toutes ctions qui naissent des interdictions de discrimination dans l’entreprise. l’exemple d’SOS Racisme.

L’avis de certains sociologues des « minorités » 1) Jean-Pierre Simon Û Les différents sens et usages du terme de û Définition des « minorités » D 2) Pierre Bourdieu « minorité Û La logique des « minorités » selon Bourdieu va de pair avec la logique interpersonnelles – Les relations collectives 4) L’intégration individuelle et collective chez Milton Yinger Possibilité de s’intégrer en tant que minorité : quatre sous- processus indépendants à l’intégration individuelle et collective. ‘acculturation – l’identification ‘intégration – le métissage Conclusion û Les recruteurs, et plus généralement les entreprises, jouent un rôle fondamental dans la lutte contre la discrimination et la promotion de la diversité sur le lieu de travail. Le travail est à la base de la cohésion sociale et fait partie intégrante de la socialisation d’un individu. Bibliographie Sites Internet : Û www. lefigaro. fr û www. lexpress. fr û www. ]ournaldunet. com www. agefiph. fr Û www. halde. fr û www. juritravail. com LI www. ladocumentationfrancaise. fr www. insee. fr û www. books. gooele. fr 8