Gestion 2eme semestre

Gestion 2eme semestre

CHAPITRE 1 1’analyse de l’activité et des résultats de l’entreprise Analyse à partir du compte de résultat. 1. Présentation du compte de résultat 1. 1. Définition C’est un document de synthèse Comment s’est formé le résultat, s’il y a bénéfice O EP > ECh S’il y a perte Rt < O < ECh Ce résultat est assez vague sur la nature des performances de l'entreprise 1*2.

Les composante u p g Pavés (ou familles) Exploitation (tout ce qui est nécessaire à l’activité) Exceptionnel (tout ce qui est occasionnel, rare) Financier (quand on me prête de l’argent et inversement), ce sont es opérations liées aux prêts, aux emprunts et aux placements. 2. L’analyse par les soldes intermédiaires de gestion (SIG) 2. 1 . Objectif Le compte de résultat n’est pas très parlant sur les performances de l’entreprise, c’est pour cela qu’on calcule des résultats intermédiaires (OSIG), qui mettent en évidence comment s’est formé précisément le résultat.

D comparaison avec les données du secteur Ûmesurer l’évolution dans le temps 1/3 = achat de MP + de stock de m/ses + autres achats et Ch externes Elle mesure la richesse crée par l’entreprise. Pour produire ‘entreprise achète des matières et des services qu’elle transforme. A la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
fin du processus de fabrication le produit à une valeur supérieure à celle des matières et services incorporés. C’est ce supplément de valeur que constitue la VA. Excédent brut d’explo•tation : VA – (impôts et taxes + salaires et T Ch sociales) Résultat provenant du cycle d’exploitation.

C’est un excellent critère de performance économique. Les résultats : 1. Résultat d’exploitation EBE + RAP + autres p d’expo – (DAP expo + autres Ch d’expo) C’est le résultat net dégagé par les opérations de gestion ourante. 2. Résultat courant avant impôts Rt d’expo + Rt financier (+ quote-part sur opération en commun) Il mesure la performance économique ainsi que celle qui est liée aux choix financiers de rentreprise. 3. Résultat de l’exercice Rt CAI + Rt expo – participat0 salariale – impôts/ bénéfices Mesure la performance globale de l’entreprise compte tenu de toutes ses opérations 4. es plus ou moins values P et Ch PIM value = RT= Px cession – valeur nette 3. 2 avec l’argent de l’entreprise. Actif immobilisé : ensemble des biens durables qui appartiennent à l’entreprise. Actif circulant : stocks, créances clients, disponibilités (argent disponible dans la caisse ou à la banque), valeurs mobilières de placement. Tous les biens qui figurent à l’actif du bilan sont la propriété de l’entreprise. 1. 2 Passif : les ressources C’est l’origine de l’argent utilisé, les moyens de financement utilisés par l’entreprise.

Les capitaux propres (fonds propres) : ressources qui appartiennent à l’entreprise (jamais remboursés) : le capital, les réserves, le résultat de l’exercice, les autres fonds propres. Les dettes : financements externes : banques, fournisseurs, Etat.. . Présentation du bilan fonctionnel 2. 1 Les objectifs du bilan fonctionnel Connaître le fonctionnement des entreprises. 1 : connaître les capitaux utilisés par l’entreprise et comprendre l’utilisation qui en est faite. 2 : apprécier les moyens disponibles pour assurer le financement de l’exploitation. : étudier les conséquences financières du fonctionnement de l’entreprise sur la trésorerie. 2. 2 Les différentes fonctions Les différentes catégories 3 t donc de poste de bilan stock, créances, dettes (non financières) On étudie les conséquences sur la trésorerie. . 3 Les grandes masses du bilan fonctionnel Chaque fonction engendre des besoins de financement ou des ressources qui vont être classés en grandes masses. Les opérations sont classées en fonction de leur destination initiale et sont valorisées en coût historique.

Actif Passif 3. La construction du bilan 4 OF 000 x4 = 300 000 20 On ajoute 300 000 dans les capitaux propres. Emprunt fictif 1 200 000 dans les dettes financières. 4. L’analyse de l’équilibre financier 4. 1 Le fonds de Roulement Net Global (FRNG) FRNG = Ressources stables – Emplois stables FRNG>O C’est l’excédent de ressources stables après financement des emplois stables, c’est-à-dire après le financement de l’actif immobilisé. Les emplois stables doivent être financés par les ressources stables.

Le FRNG doit être positif. Plus il est important, plus la marge de sécurité de l’entreprise est grande. e FRNG va servir à financer l’actif circulant, et quelques fois il va servir à financer la trésorerie de l’actif. 4. 2 Le Besoin en Fond de Roulement (BER) C’est le besoin d’argent nécessaire à l’entreprise, il est géré par l’existence de décalages dans le temps, décalage entre la onstitution des stocks et leur vente, apparition des créances et le paiement du client…

BFR = Actif circulant – Passif circulant BFRE Actif circulant d’exploitation – Passif circulant d’exploitation BFRHE = Actif circulant hors exploitation – Passif circulant hors exploitation BFR AC – pc ; BFRE ACE – PCE BFRHE ACHE- PCHE S fonctionnel traduit un principe d’affectation des ressources aux emplols. stables. FRNG> O Le BFRE est principalement financé par le FRNG. e BFRE doit être inférieur au FRNG, c’est l’essentiel. I peut arriver que le BFRE > FRNC.

Une trésorerie nette négative met l’entreprise dans une situation récaire, dépendance vis-à-vis de la banque, étant donné qu’un découvert peut être annulé du jour au lendemain. 5. L’interprétation des ratios 5. 1 Les ratios de structure Chaque analyste à sa « batterie » de ratios, les noms des ratios masquent des divergences (il faut toujours mettre la formule). Très souvent les variations des ratios sont plus importantes que leur valeur absolue. Couverture des capitaux investis : stables Emplois stables + BFRE Taux d’endettement Comptes bancaires courants Capitaux propres Ressources = 100 % Dettes financières +