GEOPOLITIQUE Pr Sentation ONU

GEOPOLITIQUE Pr Sentation ONU

GÉOPOLITIQUE : L’ONU (Rôle) L’Organisation des Nations unies (ONU) est une organisation internationale regroupant, à quelques exceptions près, tous les États de la planète. Distincte des États qui la composent, l’organisation a pour finalité la paix internationale. Ses objectifs sont de faciliter la coopération dans les domaines du droit international, de la sécurité internationale, du développement économique, du progrès social, des droits de l’homme et la réalisation à terme de la paix mondiale. Histoire) L’Organisation des Nations Unies est fondée au lendemain de la Seconde Guerre mon es Etats-Unis, de l’U se réunissent plusieu les puissances de l’A de la Société des Nat or 5 -t, les représentants ne et de la Chine e alliance contre ace à l’échec r assurer la paix européenne, ils envisagent rapidement la cr ation d’une organisation plus puissante, capable d’éviter un autre conflit mondial. Lors de l’une de leurs rencontres, en janvier 1942, ? Washington, Roosevelt, Churchill et les représentants chinois et soviétique signent la Déclaration des Nations Unies.

Inspirée de la Charte de [‘Atlantique, celle-ci renforce davantage leur alliance dans un effort de guerre commun. Vingt-deux autres États atifient alors le document. D’autres réunions s’organisent par la suite, jusqu’à la Conférence de San Francisco, durant

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
laquelle cinquante et un pays approuvent la Charte des Nations Unies. Lorsque celle-c celle-ci est ratifiée le 24 octobre 1945 par la majorité d’entre eux, Iorganisation des Nations unies nait officiellement. Fonctionnement) Instrument permettant de maintenir la paix et d’assurer la coopération internationale, [‘ONU se compose de six organes principaux, dont les plus importants sont l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité : – L’Assemblée générale permet aux différents membres de élibérer sur des questions n’émanant pas des compétences du Conseil de Sécurité. Elle est constituée par tous les délégués des États membres à raison d’un délégué par État sans distinction de taille ou d’importance économique. ne session ordlnaire a lieu par chaque année de septembre à décembre durant laquelle sont émises des recommandations. En outre, l’Assemblée Générale peut se réunir en session extraordinaire. – Le Conseil de Sécurité est composé au départ de onze puis de quinze membres dont cinq permanents. Ce sont : les États-Unis, l’URSS, la France, le Royaume-Uni et la Chine (de 1949 à 1971, le iège de la Chine est occupé par la Chine nationaliste, les États- Unis opposant leur droit de veto à son remplacement par la Chine communiste. Depuis le démantèlement de l’URSS, c’est la Russie qui occupe le siège de l’ex-URSS).

Les membres permanents disposent d’un droit de veto. Les dix autres membres du Conseil sont élus tous les deux ans en Assemblée Générale. Le Conseil de Sécurité constitue en quelque sorte l’organe exécutif de l’ONU. Il peut prendre des résolutions pour réclamer une modification dans l’attitude d’un Etat membre et peut également décider de sanctions contre un Etat coupable. Le Cons ‘un Etat membre et peut également décider de sanctions contre un Etat coupable. Le Conseil de sécurité est compétent au premier chef pour constater l’existence d’une menace contre la paix ou d’un acte d’agression.

Il invite les parties à un différend à régler ce différend par des moyens pacifiques et recommande les méthodes d’ajustement et les termes de règlement qu’il juge appropriés. Dans certains cas, il peut imposer des sanctions, voire autoriser l’emploi de la force pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales. La nomination du Secrétaire général et l’admission de nouveaux embres des Nations Unies se font par décision de rAssemblée générale prise sur la recommandatlon du Conseil de sécurlté.

Les membres de la Cour internationale de Justice sont élus conjointement par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité. Le Siège des Nations unies, à la demande des parlementaires américains, fut construit à New York, le long de l’East River sur un terrain acquis grâce à une donation de John Davison Rockefeller Junior. Il a été inauguré le 9 janvier 1951. Le siège des Nations unies jouit de certains privilèges diplomatiques. Propriété de ‘organisation des Nations unies, le site du Siège est territoire international.

C’est-à-dire que ar exemple, aucun membre de la sécurité américaine ne p ans la permission du intervenir dans les « affaires qui relèvent essentiellement de la compétence nationale d’un état Un des moyens les plus utilisés est la résolution. L’Assemblée Générale des Nations Unies, tout comme le conseil de sécurité, peut émettre des résolutions. En revanche, celles émises par le conseil de sécurité restent plus contraignantes : ce sont des textes ayant une valeur juridique et consacrés dans le roit international par l’article 25 de la Charte des Nations Unies.

Il existe 2 types de résolutions : les recommandations et les décisions. L’assemblée générale émet des recommandations qui ne possèdent pas de force d’obligatlon pour les états. Elle laisse généralement une grande latitude aux parties concernées pour régler la question par elles-mêmes. Cela concerne des enquêtes, des négociations, des arbitrages et l’envoi d’obsep. ateurs avec, par exemple, les missions d’observation de la trêve en Palestine en 1948 ou du bon déroulement des élections palestiniennes en 2006, de l’inspection es installations militaires irakiennes entre 1991 et 2003 .

Le conseil de sécurité émet, quant à lui, des décisions. Elles sont plus fermes et ont une force d’obligation pour les états. L’ONU peut aussi émettre des condamnations avec la mise en place de sanctions. Ces mesures peuvent être économiques, telles que les blocus ou les embargos ; par ex : les condamnations de l’Iran depuis 2006 avec des sanctions de plus en plus importantes et contraignantes : certaines entreprises du pays sont elles aussi sanctionnées et un embargo a été imposé à Flran. L’ONU dispose aussi de mesures militaires qui peu PAGF