GEO

Le phénomène de mondialisation est caractérisé par la mise en relation, à l’échelle mondiale, des territoires et des économies. Avec l’indépendance des colonies, le développement des moyens de transports et de communications, et la fin de la guerre froide, les dernières années du xxe siècle ont vu se mettre en place un processus d’ouverture des économies nationales à un marché véritablement planétaire. Afin de comprendre les dynamiques de cette mondialisation, on étudiera la mondialisation des échanges.

Le premier document est une carte publié en 2008 ar l’organisation mondiale du commerce (OMC) qui représente les échanges commerciaux interrégionaux de marchandises et la part des échanges commerciaux réalisés des grandes régions de la planète. La cart centrée sur PEurope. Mondialisation, genè par L. Carroué, D. Col des États dans la mo or 4 rojection polaire, est un extrait de La rut en 2005 et réalisé l’inégale insertion Si le phénomène de mondialisation est reel, il a ses limites.

Dans un premier temps on étudiera la réalité de ce phénomène avec la création d’un espace mondial interdépendant, puis ses limites au ravers des inégalités qu’accroit celle-ci. Comment fonctionne la mondialisation ? Est elle juste pour tous ? L’augmentation globale des échanges dans le monde traduit la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
réalité dune importante mondialisation. La carte té Swipe to nex: page témoigne de l’omniprésence de ce phénomène dans toutes les réglons du monde.

Mais on note le poids important de la Triade (Amérique du Nord, Union Européen et Asie Pacifique) dans le commerce mondlal. D’après les chiffres de 2007, le montant total du commerce de marchandises de l’Amérique du Nord (EU et Canada) est de 1678 milliards de dollars, celui de l’Asie- Pacifique allant jusqu’à 3277 milliards de dollars, et l’Europe Occidentale est la première place mondiale en termes d’échanges de marchandises avec 4963 milliards de dollars.

Ces trois aires de puissance dominent l’économie monde : ils concentrent la majorité des flux commerciaux. La mondialisation ne se réduit pas aux pays de la Triade. D’après le document 2, ces aires de puissances vont permettrent aux autres économies du monde de « tirer avantage de leur participation à la mondialisation En effet, la plupart de leurs échanges sont interrégionaux et dirigés vers la Triade. On peut upposer qu’il s’agit pour une part d’exportations de matières premières.

Le cas des pays des pays du Golfe et Proche Orient est emblématique. Ces pays exportent surtout du pétrole vers les principaux consommateurs d’énergie que sont les pôles de la Triade. Ces sous régions vont tirées profit de la proximité géographique et culturelle afin d’échanger vers les pays de la triade. Si l’on suit les flèches, on constate que les pays africains échangent de manière privilégiée avec l’Europe, ce qui s’explique par l’histoire commune aux deux continents à travers la colonisation. L’Europe occidentale se c PAG » OF d