Frontière

Frontière

La frontière entre deux pays (USA et Mexique) présente un cas bien particulier. En effet, plusieurs questions viennent en tête: est-ce qu’une barrière économique ou politique existe ? ; Est- ce que ces deux pays s’entraident, collaborent ? ; Est-ce qu’un pays est dépendant de l’autre ? , Le quel est le plus puissant ? ; Comment ces pays se développent les uns par rapport aux autres ? ; 1) Le Mexique dans L’ALENA. L’adhésion du Mexiq Nord-Américain) lui p me déséquilibrée et dép to nextçgge puissant.

Le plus gra le Mexique produit v de Libre Echange nomique n pays plus n des Maquiladoras: Cette spécificité Mexicaine s’appuie sur trois facteurs exceptionnels: La géographie: ce sont des pays voisins et le Mexique est un pays en plein développement. – La géoéconomie: c’est le seul exemple d’un système de production et de commerce unifié regroupant deux pays très proches mais inégaux. La géopolitique: Si les marchés sont unifiés, la frontière politique, elle, reste totalement fermée à la migration (illégale). ) Politique migratoire. Au Mexique: c’est en 2000 que la politique migratoire a été mise en priorité. Elle Elle avait pour but une valorisation et un entretien des transferts monétaires (contre-flux). Ce qui constitue

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’une des plus grandes ressources d’entrée de devise du pays. Aux USA: la première vague d’immigrations mexicaines aux Etats-Unis s’est produite lorsque les USA décidèrent de refuser l’immigration d’origine autre qu’Européenne.

Lorsque de nouveaux quotas d’immigrations avaient été imposés, le nombre de visas délivrés officiellement ne suffisaient plus à la demande de travail bon marché. La sécurisation accrue des frontières était censée résoudre les roblèmes d’une mondialisation « sans frontière » qui n’a pas eu lieu d’être. 3) La richesse, le développement. Une des conséquences de la création des Maquiladoras est le développement inégal au Mexique.

On remarquera que le Nord du Mexique est riche tandis que le Sud, qui lui, comprend une grande partie des villes plus importantes est beaucoup plus pauvre. Ces Inégalités provoquent la violence, la corruption et les trafics de drogues. On comptera en 2010 un nombre de 3100 morts dû aux combats entre cartels (=gangs) rivaux et aux affrontements entre arcotrafiquants et forces de sécurité. Le business du passage clandestins du Mexique rapporte même plus que celui de la drogue!

Tout cela conduit à une dévalorisation des conditions de vies, à l’augmentation de cont PAG » OF d drogue! Tout cela conduit à une dévalorisation des conditions de Vies, à l’augmentation de contrebandes, à la délinquance et ? l’insécurité. Ces inégalités de développement se retrouvent plus particulièrement au Sud. De plus, plus les villes frontières aux USA sont sécurisées, plus l’insécurité et la violence regnent au Mexique et plus la ilitarisation gagne du terrain, plus la barrière économique tombe.

La « Merida Initiative » est un plan voté par le Congrès américain qui accorde au Mexique une aide de 350 millions de dollars sur une durée de trois ans pour que le gouvernement mexicain engage une réforme judiciaire, juridique et résolve les problèmes d’insécurités. 4) La population Hispanique aux Etats-Unis. L’évolution de la population d’origine Hispanique (aux Etats Unis) croit sans cesse depuis 1970, dont 65% de cette population provient du Mexique (d’autres de Puerto Rico, Cuba, dAmérique entrale, d’Amérique du Nord,… ).

Là où l’occupation d’Hispaniques sur le territoire est la plus élevée est au Sud de L’Amérique, non Ion de la frontière USA-Mexique. Comme les Hispaniques sont beaucoup plus jeunes que les « blancs », ils sont le moteur de la croissance démographique du pays et celui de plusieurs secteurs économiques à haute intensité de main d’œuvre bon marché et non qualifiée. Ils migrent dans les quartiers a haute intensité de main d’œuvre bon marché et non qualifiée. Ils migrent dans les quartiers américains (les Barrios), y prennent ossession par acquisition de pouvoir politique.

Ils s’estiment comme des citoyens américains, adhérant aux valeurs fondatrices à la seule exception qu’ils revendiquent la langue espagnole. Cependant, les américains se déclarent inquiets face à une perte de valeurs américaine. une ségrégation sociale a donc lieu. Les « blancs » n’acceptent pas les hispaniques car ils leur reprochent de ne pas intégrer leur culture (langue, religion, mariage mixte,… ). Cela rend plus conflictuelles les interactions entre les migrants et les nationaux.. En conclusion.

On remarquera que le Mexique est un pays en plein développement où règne un gros problème de développement égalitaire. Les USA ne leur viennent pas beaucoup en aide si ce n’est que pour un appui économique grâce à L’ALENA et une aide financière qui a pour but la diminution d’insécurité au Mexique, l’engagement d’une réforme judiciaire et juridique. Quant aux Etats-Unis, c’est un pays très puissant qui profite de certaines activités économiques avec le Mexique. Cependant ce pays conserve une frontière politique des plus imperméables possibles avec les Mexique.