FRA 3UA Dissertation Formative Mon P Re Je M Accuse Maria

FRA 3UA Dissertation Formative Mon P Re Je M Accuse Maria

Premièrement, Maria est soumisse car elle obéit aux ordres. D’ab ord, Maria est plus soumise car elle obéit aux ordres de son père. Son père lui ordonne de fair e ce qu’il lui plaît et ce qu’ protège sa réputation comme homme et père. Par exemple, il déc ide quel homme et va marier. Maria voulait marier Laurient mais son père ne la laisse pa s puisqu’elle a fait un pêcher en couchant avec lui et elle est tomber enceinte avec son bébé. Il décide aussi qu’elle va aller au Centre Moira durant sa grossesse. Elle va devoir accou Che dans le centre et ors ensuite donner sa bé po e sous la religion.

La igicn catholique était consi d Maria est devenue En te, Maria est soumis epoque donc, quan enceinte elle a du aller au Centre Moira pour éviter de ruiner la ré putation de sa famille. Être enceinte avant le mariage est un pécher et aussi considérer com me une fille facile. Faire l’amour avant le mariage est un gros pêcher dans la religion catho lique. Elle est soumise ? son mari. Damasse est le mari de Maria est dès qu’elle se mari, ell e doit suivre ses ordres.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Troisièmement, Maria est la plus soumise dans le roman «Mon p ère, je m’accuse» car elle obéit aux ordres des autres.

D’abord, Maria démontre sa soumissi on en cédant au directives de l’autorité parental. Par exemples, lorsqu’Aurèle l’oblige sa fille daller au centre d’accueil pour les jeunes mère a Hawkesbury, pour que les bonnes soeurs puisse la prendre en main, en donnant en adoption l’enfant qu’elle va donner naissance. Mari a ne s’oppose pas au consignes précise de son père, ainsi démontrant sa soumission m âme si elle n’est pas en accord avec le raisonnement de ce dernier. En effet, les parents d e cette époque prenaient des décisions pour leur enfants sans prendre leur opinions en con idération.

De plus, lorsque cette jeune fille ce rend au centre d’accueil, elle ne questionnent p as les règles des soeurs religieuses. Maria coopère et fait les tâches ménagèrent qui lui so nt demandées. Maria est une femme très dépendante des autres. Elle n’a pas le pouvoir de prendre ces propres décisions face a sa propre vie. Par exemple: lorsqu’elle a annoncée a son père qu’elle était enceinte, c’est lui qui a prit la décision qu’elle ne pourr ait pas garder l’enfant et elle n’a pas pu lutter pour ce qu’elle voulait. Elle est une je ‘enfant et lle n’a pas pu lutter pour ce qu’elle voulait.

Elle est une jeune fem me qui ce fait traiter comme étant inférieure aux gens dans s a vie, particulièrement le s hommes. A plusieurs reprises elle a peur de s’exprimer a ceux qui ont un rôle d’autorité sur elle, comme son père , son mari, et les soeurs au centre moiras. De plus, les gens ne pre nne jamais ces choix en considération. Lorsqu’elle a donner naissance, la soeur a pris son enfant immédiatement après sans écouter les pleurs de Maria qui voulait désespérément voir le bébé qu’elle vient tout juste d’accoucher.