FICHE METIER

FICHE METIER

FICHE MÉTIER : CHARGE DE CLIENTELE Intitulé du métier : Gestionnaire de clientèle Définition . Le chargé de clientèle est chargé de gérer un portefeuille de clients, dont les caractéristiques sont déterminées par une segmentation marketing. La profession offre une insertion professionnelle favorable et nombreux sont les postes à pouvoir au sein d’agences ou de sièges sociaux d’entreprises bancaires. Le chargé de clientèle dispose d’un sens du contact et d’une aisance relationnelle très développés.

Conditions générale d’exercice : En agence : Le chargé de clientèle xerce son métier dans un bureau où il accueille ses clients, le plus souvent sur ren et un téléphone sont à sa disposition ements de fonds ou ur jolndre les clients. Il our leur proposer un nouveau produit Chez les clients : Les arge un portefeuille de professionnels (artisans, commerçants, professions libérales) ou d’industriels sont amenés à se déplacer dans les entreprises pour rencontrer leurs clients en fonction de leurs disponibilités.

Les horaires de travail peuvent alors être irréguliers. Formation et expérience : Après un bac +2 en relation avec la estlon, la banque. Après un DI_JT Gestion des entreprises et des administrations option gestion des moyennes organisations. Compétences communes Le goût du défi : Soumis à des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
objectifs chiffrés, le conseiller doit faire signer un maximum de contrats sans pour autant forcer la main et perdre la confiance de ses clients. Les résultats obtenus sont passés au crible.

Dans certains établissements, établissements, la pression est forte : il faut être capable de la supporter. Un bon contact : La force d’un conseiller, c’est sa capacité à nouer es relations chaleureuses avec ses clients et à recueillir des informations personnelles. Plus un conseiller connaît la vie de son client (mariage, divorce, enfants, projets d’achat immobilier… ), plus il est à même de lui proposer des solutions adaptées à ses besoins.

Compétences spécifiques Conditions de travail Condition d’accès à l’emploi Statistiques concernent le métier Gérer les dossiers Il suit au quotidien les comptes de ses clients et prend contact avec eux quand un incident se produit. Il s’informe sur les changements qui ont pu se produire dans leur vie et qui xpliqueraient leurs difficultés financières. Il traite les éventuels litiges et négocie, le cas échéant, des réaménagements de contrats. Fidéliser les clients Il informe et conseille ses clients en fonction de leurs besoins, mais aussi de leur situation économique.

Il les aide à monter des dossiers de demande de crédit, négocie avec eux des autorisations de découvert, leur indique les meilleurs placements à effectuer… Objectif : fidéliser les clients à la banque. Élargir le portefeuille Doté d’un grand sens commercial, il prospecte en permanence e nouveaux clients et cherche à leur vendre les produits et les seNices proposés par son établissement. Persuasif, il développe des argumentaires, relance ses interlocuteurs, met en avant les offres promotionnelles liées à une première souscription.

Des connaissances variées Connaissant parfaitement inanciers et suivant avec marchés, il joue un rôle d’expert auprès des particuliers. Face ? une entreprise, il doit faire appel à ses connaissances juridiques et fiscales et être capable d’évaluer les risques liés à telle ou telle opération. En cas de doute, il peut prendre conseil auprès d’un gestionnaire de patrimoine ou d’un analyste de crédit. Salaire du débutant Environ 1 500 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail Des recrutements en masse Une vague d’embauches s’annonce d’ici à 2010 afin de remplacer les quelque 100 000 départs à la retraite qui sont prévus avant cette date. Cest dans le domaine commercial que les besoins sont les plus importants : les chargés de clientèle ont donc un bel avenir devant eux. un éventail de spécialités Dans certaines banques, les chargés de clientèle sont spécialisés ur tel ou tel type de transactions : immobilier, matières premières, placements boursiers, etc.

Mais la principale distinction porte sur la clientèle qu’ils prennent en charge : particuliers ou professionnels. Des carrières évolutives Avec l’expérience, un chargé de clientèle peut devenir chef de produit marketing, gestionnaire de patrimoine ou analyste de crédit. Autre possibilité : l’évolution en interne vers un poste de responsable d’antenne, de directeur d’agence ou de chargé de mission (ce dernier métier s’exerçant au siège). Conditions générales d’exercice : DUT GEA GMO