Fiche Histoire des Arts

Fiche Histoire des Arts

Fiche Histoire des Arts 3ème Thématique -Arts états pouvoir Catégorie Arts de l’espace Différentes vues du mémorial. or 5 Sni* to View Le Mémorial sous la Auschwitz sous la neige. Cartel Titre : Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe. Nom de l’artiste : Peter Eisenman et Buro Happold. Année : construction 2001-2004, inauguration 2005, Berlin. Dimensions : C’est un « champ de 19 073 m2, couvert de 2711 stèles disposées en maillage. Les stèles font 2,38 m de long, 0,95 m de large, et de Om à 4,7 m de haut. Technique utilisée : Le béton a été moulé pour obtenir les formes, uis poli, ce qui lui donne cet aspect lisse et froid.

Lieu d’exposition : En plein centre de Berlin, très près du bunker d’AHitler, lieu où il se suicida suite à sa défaite en 1945. Mais en construisant ce mémorial les ouvriers butèrent contre une plaque minimalistes. Constituants de l’œuvre Description de l’œuvre Iconique :(que voit on, qui est ce ? ) Plastique choix de l’artiste: composition, couleur, représentation espace, lumière, traitement des formes, des figures Les stèles sont disposées selon un quadrillage, afin que le pectateur ait la possibilité de circuler entre elles.

Le spectateur est ainsi immergé dans rœuvre.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
La disposition des stèles fait de ce mémorial un site plus qu’une sculpture (le spectateur ne tourne pas autour, il déambule, marche entre les stèles). Toutes les stèles sont faites de béton brut, accentuant la froideur du lieu, il n’y a aucune inscription gravée. La couleur de ce matériau contribue à l’aspect austère du lieu (le monument sous la neige donne une impression de désolation). Ces stèles sont de tailles différentes et de couleur rise.

On a l’impression que toutes ces stèles ne sont pas droites, qu’elles penchent d’un côté ou de l’autre. On pourrait presque dire qu’il s’agit d’une sorte de labyrinthe. De plus le sol n’est lui aussi pas droit. Il forme une sorte de vague qui rend plus dynamique la découverte de ce mémorial. Au sous sol on retrouve un centre d’information, qui contient le nom de toutes les victimes juives recensées par le musée israélien Yad Vashem. On y retrouve des portraits, des récits et des objets ayant appartenus à des rescapés. On retrouve plusieurs