Fiche De Lecture Serge Paugam

Fiche De Lecture Serge Paugam

reparu actuellement aux editions presses universitaire, en l’an Deux mille. Sa première parution date de Mille neuf cent quatre vingt onze. Serge Paugam est un sociologue contemporain qui dans ce livre, en utilisant le courant de la sociologie compréhensive. »La démarche compréhensive consiste à reconstruire Les motifs conscients qui poussent un individu à se comporter de telle ou telle façon. c’ est tent conduite et donc de répondre à la questi il agit ainsi ? r7 Mais aussi en utilisan e • alification -sociale, Sni* to View l tente de répondre mment ou « dans quelle mesure les pa çon ou d’une autre, ou assistées, r sistent a la d gradation morale et à la stigmatisation de leur statut ». citation page cinquante. Pour cela, il effectue entre Mille neuf cent quatre vingt six et mille neuf cent quatre vint sept, une enquête auprès de trois types de populations pauvres de la ville de saint Brieuc, Les fragiles, les assistés, et les marginaux.

Des populations ayant des expériences individuelles et collectives de la pauvreté, qui représentent les étapes du processus éversible, de la déchéance ou pour revenir au Concept et outil de départ, « disqualification sociale ». Grâce à l’étude de ces

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
différents visages de la pauvret to page pauvreté, serge Paugam élabore des hypothèses. Des hypothèses comme, L’hypothèse de la transformation de l’identité au cours du processus d’assistance. » Elles ont pour but de comprendre les différents mécanismes qui amènent les individus à la disqualification sociale.

Mais aussi ceux qui permettent de s’adapter, de résister, ou de negoc. er, ce Statut aux traits négatifs. Pour mieux souligner ses propos, l’auteur utilise un grand nombre de mots clefs, tels que : Pauvre, précarité, emploi, chômage, travail, marginaux, assistés, assistance, emploi, carrière, Handicap, fragiles, identité. Mais également en utilisant divers concepts sociologiques comme la disqualification et la désaffiliation sociale concept emprunté au sociologue contemporain robert Castel.

La disqualification sociale est « un processus de refoulement hors du marché du travail, de franges nombreuses de la population, il souligne à travers plusieurs expériences vécues, e caractère multidimensionnel, dynamique et évolutif de la pauvreté sur le statut soclal des pauvres pris en charge au titre de l’assistance. *12 » Tandis que la désaffiliation correspond «à une situation ou un individu se retrouve en rupture, ou Subit une distanciation de son lien social, par une combinaison de facteurs. Comme la perte d’emploi, d’un logement, une diminution de ses revenus, une séparation conjugale, une rupture familiale. ?311 fait allusion à maintes reprises, au concept du stigmate, propre Au sociologue américain Erving Goffman, notamment lors de sa résentation page vingt neuf. PAG » rif 7 sociologue américain Erving Goffman, notamment lors de sa présentation page Vingt neuf. « Avant tout, Pidentité personnelle et l’identité sociale d’un indlvidu ressortissent au souci qu’on les Autres de le définir ». L’on peut dire que selon Goffman, l’identité sociale et individuelle d’ un individu, se construit par rapport à la manière dont ses semblables , ou la société dans laquelle, il vit le perçoit. l utilise également le concept de carrière , et celui de la déviance mprunté au sociologue De courant interactionniste, Howard Becker, à la page quatre vingt quatre extrait du livre outsiders. Cette notion désigne les facteurs dont dépend la mobilité d’une position à une autre, c’est à dlre aussi bien les faits objectifs relevant de la structure sociale, que les changements dans les perspectives, Les motivations et les désirs de l’individu. » pour Becker, la déviance, s’apprend, et Se construit comme une carrière professionnelle.

Une personne ou un groupe déviant , transgresse et refuse les ormes qui lui sont imposées par la societé, comparaison qui pourrait être faite avec les marginaux. En effet , pour s’adapté à un mode de vie très précaire , ils se construisent un « espace intime » dotés de nouvelles normes. « Un espace intime adapté aux normes pratiques et aux exigences dune vie précaire. Cette adaptation est une compensation symbolique aux échecs subis et au déclassement social 4«. ll analyse de la page dix huit à la page vingt cinq, La notion de la pauvreté, en illustrant ces propos Par les définitions et conceptio PAGF3C,F7