Fiche De Lecture Les Amants Du Spoutnik

Fiche De Lecture Les Amants Du Spoutnik

FRANCAS FICHE DE LECrURE I pages LES AMANTS DU SPOUTNIK SOMMAIRE DE COUVERTU LE LIVRE L’AUTEUR LE CADRE DU RÉCIT LES PERSONNAGES 2 4 or 8 to View 5 LE LIEN AVEC L’OBJET D’ETUDE 6 L’HISTOIRE 7 secondes. Spoutnik 2 fut envoyé à son tour avec à son bord la célèbre chienne Laika, premier être vivant a quitter la stratosphère. Haruki murakami est né à Kyoto en 1949. Il est le traducteur japonais de Raymond Carvet et John Ivring. N’acceptant pas la conformité de la société japonaise, il s’expatrie en Grèce, en Italie puis au États-Unis.

En 199 mblement de terre de un personnage que l’on connaît seulement sous la lettre K Et e personnage secondaire Miu. K est le narrateur de l’histoire et le meilleur ami de Sumire. Tout au long du récit, il nous délivre tous ses sentiments, ses envies, ses ressentiments et ses inquiétudes. Cest un ancien étudiant universitaire, c’est là où il rencontre Sumire. A la fin de ses études, il devient professeur. Il vit dans un petit appartement à Tokyo. Il aime beaucoup la littérature et c’est d’allleurs elle qui va le rapprocher de Sumire, dont il est profondément amoureux.

Sumire est une jeune femme de 22 ans.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Après ses études secondaires, elle s’inscrit en section artistique dans une université e Tokyo (c’est la qu’elle rencontre k). Mais ces études lui déplaisent. Au bout de le deuxième année, elle décide de quitter l’enseignement. Sumire est une incroyable pipelette. Elle peut parler pendant des heures mais peut devenir totalement muette quand elle est accompagnée de personnes qul lui déplaisent c’est à dire presque tout le monde. Sumire est une romantique cynique infiniment têtue.

Elle fume trop et passe des heures intenses à réfléchir et à écrire jusqu’à en oublier de se nourrir. Elle est très maigre et a une tenue vestimentaire plutôt singulière : un anteau à chevron trop grand, des chaussures de marche et des cheveux ébouriffés . N’ayant aucune expérience de la vie et se cherchant elle même, elle tombe éperdument amoureuse de Miu. Miu est une femme de nationalité Coréenne Miu est une femme de nationalité Coréenne. Elle est née au Japon et y a été élevée. Elle a fait ses études dans un conservatoire en France.

Elle parle donc, outre le japonais, l’anglais et la français. Cest une femme élégante pleine de charisme qui aime assortir ses vêtements avec quelques accessoires de luxe et roule dans une Jaguar bleu marine douze cylindres. Miu va totalement bouleverser l’ordre des choses et la vie de Sumire. Identité et Diversité Dans le roman, Les amants du spoutnik. l’identité est sur le devant de la scène. On va observer la diversité des personnalités et la modification de celles-ci. L’identité est la chose qui nous rend absolument unique et donc diverse.

Si une personne modifie et adapte son identité à l’identité d’une autre personne, on peut assister à une évolution de la personnalité et donc du comportement de chaque personne concernée. DOIT-ON RENONCER AUX SPECIFICITES DE SA CULTURE POUR S’INTÉGRER DANS LA SOCIETE ? Dans Les amants du spoutnik, on eut comparer la spécificité de la culture avec la spécifi onnalité de Sumire, 415 B l’histoire, on va voir Sumire changer petit à petit. Particulièrement après sa rencontre avec Miu. Sumire étant tombée totalement amoureuse de Miu, elle va tenter de s’adapter à Miu pour se rapprocher d’elle.

Malheureusement la modification de sa propre identité va finir par la déstabiliser complètement. Elle ne sait plus qui elle est. Elle va disparaître de la société dans laquelle elle s’est adaptée Renoncer à son identité n’est donc pas un moyen de s’intégrer, bien au contraire. Il faut réussir à trouver qui l’on est vraiment et trouver sa place dans la société tel que l’on est, et non se fourvoyer pour une société. Cela est valable pour la culture. Beaucoup de cultures divergent. Pourtant cela ne doit pas empêcher de dintégrer tout en gardent ses valeurs et ses mœurs. histoire commence avec Sumire, une jeune femme de 22 ans, tombée follement amoureuse d’une femme nommée Miu. Le narrateur de ce roman est un personnage que l’on connait seulement sous la lettre K. Il est le meilleur ami de Sumire dont il est aussi très amoureux. On va donc suivre ce triangle amoureux du point de vue de K. DF B Elle a donc tendance à appeler Kau milieu de la nuit pour lui demander son point de vue sur une idée, bien qu’elle n’en tienne compte que rarement. K nous raconte la rencontre de Miu et Sumire lors d’un mariage.

Sumire tombe tout de suite sous le charme de Miu. Son élégance et son assurance la fascine. Miu est à la tête d’une compagnie d’importation de vin. Elle va engager Sumire comme secrétaire ? mi-temps, lui acheter quelques vêtements et du maquillage. Cest là que Sumire va commencer à changer physiquement et moralement. Elle va totalement s’engager dans cette nouvelle relation. Miu lui propose de l’accompagner en France pour la isite de l’un de ses meilleurs clients. Elles vont ensuite passer plusieurs mois à voyager dans toute l’Europe. ?tant partie du Japon sans explication, Sumire envoie une sorte de lettre explicative à K en provenance de Rome Après plusieurs voyages d’affaires, Miu et Sumire prennent quelques semaines de vacances sur une minuscule île Grecque, dans une petite maison typée, prêtée par un homme avec lequel elles avaient sympathisé en France. Miu et Sumire ont pris l’habitude de se lever tôt, de prendre un bon petit déjeuner puis d’aller se baigner nues dans la mer, sur une petite plage à l’écart u village, pour ensuite passer le reste de la journée à flâner dans la maison en écoutant de la musique classique et en lisant un bon bouquin.

Elles dorment dans des chambres séparées. Sumire n’écrit plus du tout et a arrêté de fumer. Une n dorment dans des chambres séparées. Sumire n’écrit plus du tout et a arrêté de fumer. Une nuit, Miu se réveille. Sumire se trouve dans un coin de la chambre, totalement pétrifiée et en sueur. Miu la déshabille et la sèche. Sumire lui demande si elle peut dormir avec elle. MILI accepte. L’une contre l’autre, le désir que Sumire a pour Miu la échire et elle fini par l’embrasser. Mais Miu reste de marbre.

Elle lui explique que pour elle, il est désormais impossible d’éprouver du désir pour quelqu’un suite à un traumatisme subi dans sa jeunesse. Elle lui raconte son histoire et lul avoue qu’après cet événement ses cheveux avaient entièrement blanchi en une seule nuit. Lhistoire de Miu a touché Sumire au point qu’elle ressent comme une déchirure en elle. Comme si un miroir se trouvait entre elle et une autre partie de sa personnalité. Le lendemain, Sumire a disparu sans rien emporter avec elle. Miu paniquée appelle K pour venir l’aider à la retrouver. Il prend n billet au plus vite et retrouve Miu en Grèce.

A son arrivé, K fouille la chambre de Sumire. Il trouve une carte mémoire contenant des lettres que Sumire a écrites. Toutes ces lettres résumaient son histoire avec Miu. K les lu à plusieurs reprises. Miu et K ont passé plusieurs semaines à chercher des traces de Sumire sans résultat. Finalement, K décide de rentrer au Japon et Miu a rejoint les parents de Sumire pour les mettre au courant de sa disparltion. Des mois plus tard, Ka reçu un appel, en pleine n pour les mettre au courant de sa disparition Des mois plus tard, K a reçu un appel, en pleine nuit, depuis une abine téléphonique.

Cétait Sumire. LA CRITIQUE Ce roman nous fait réfléchir sur l’opinion que l’on peut avoir sur nous même. C’est une remise en questlon sur l’acceptation de l’identité réelle de chacun. Murakami nous transporte dans un monde fait de réflexion et de découverte personnelle. Il nous tend la main vers un monde parallèle que l’on accepte avec plaisir. Tout au long du roman, nous nous comparons au personnages du récit. On s’intègre à ses réflexions bien qu’elles paraissent étranges. L’univers poétique et extravagant nous transporte du début à la fin. ‘ai beaucoup aimé ce roman.

Et sa lecture m’a donné envie de lire d’autres œuvres de Murakami. Suite à la lecture de ce roman, on se rend compte que chacun d’entre nous a connu un événement particulier destiné à se dérouler, à une certaine période de notre existence. Une seule fois, comme une petite flamme venue nous éclairer. Ceux qui sont attentifs et qul ont de la chance gardent précieusement ces moments en eux, les font grandir, les utilisent telles des torches pour illuminer leur vie tout entière. Mais, une fois perdue, cette flamme ne peut plus jamais être retrouvée. Je conseille vivement la lecture de ce roman et de toutes les œuvres de Murakami.