fiche de lecture des souris et des homme de John Steinbeck

fiche de lecture des souris et des homme de John Steinbeck

Des souris et des hommes (Of Mice and Men) est un roman de l’écrivain américain John Steinbeck publié en 1937. La langue officielle du roman est I anglais-americain,il a été traduit par Maurice-Edgar Coindreau. Pour expliquer un peu le titre,en fait il est tiré d’un poème de Robert Burns : « The best laid shemes ohmce an’men gang aft a-gley »(« les plans les mieux conçus des souris et des hommes souvent ne se réalisent pas n). En effet, Georges et Lennie rêvaient or 11 d’une petite ferme q e Sni* to View l’auront. iographie : John Steinbeck est éc Salinas en is jamais ils ne ? le 27 février 1902 ? Californie (États-Unis). Il est mort le 20 décembre 1968 à New York à ‘âge de 66 ans. Il est décédé d’une crise cardiaque. Il a passé son enfance en Californie, lieu qui donne souvent le cadre de ses romans. Il était romancier, nouvelliste et correspondant de guerre. Il a reçu le Prix Nobel de littérature (en 1962), la médaille de la Liberté (en 1964) et le Prix Pulitzer (en 1930). Son premier roman, « La Coupe d’or », une fiction historique écrite en 1929, n’a pas de succès.

En 1936, il publie

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
« Des souris et des hommes » et « En un combat crise des années 1930, la crise ?conomique frappe les Etats-Unis en 1929 avec le krach boursier de Wall Street, c’est aussl la période de ségrégation qui régnait aux Etats- Unis ? l’époque(avec le racisme L’histoire se déroule dans les années trente, au moment de la Grande Dépression. l_’histoire dure 3 jours. Le roman s’arrête le dimanche, en fin d’après-midi. *Le roman se situe dans la vallée de la Salinas(un petit village perdu dans le sud des Etats-Unis)une région de Californie aux Etats-Unis d’Amérique.

Dans les premier et dernier chapitres, l’action se passe dans une forêt ? quelques milles u sud de Soledad. Le reste du roman se passe dans un ranch ? Soledad. -Steinbeck décrit avec beaucoup de précision et d’objectivité. On im agine distinctement les lieux mais on ne sent pas de valeur sentimentale ni le plaisir que le narrateur a de voir la scène. La description est un peu « froide » et on sent une atmosphère un peu tendue. -fonction réaliste : Le roman de Steinbeck Des Souris et des hommes, s’inscrit dans le mouvement réaliste par différents aspects de l’œuvre.

On retrouve donc de nombreux noms propres qui fixent,le cadre spatial comme Sacramento, Monterey, Weed. L’incipit du roman décrit précisément la rivière et la nature. puis, PAG » 1 plonger encore plus le lecteur dans l’histoire. En outre, on retrouve dans ce roman, des indications temporelles précises. George et Lennie sont victimes de cette crise des années 1930 et sont obligés de se déplacer de ranch en ranch pour trouver du travail et survivre. Cest une réalité socio- econamque que Steinbeck retranscrit ici.

Au début du texte, le romancier évoque l’agence de travail « Murray and Ready » qui a réellement existé. La question du travail, du chômage, et de l’argent est récurrente : ce sont là encore des ?léments réalistes. On soulève aussi un autre trait réaliste lié à l’époque : le rêve américain est présent dans la quête d’une terre et d’un endroit paisible pour vivre par les personnages et en particulier George et Lennie qui aspirent à une vie meilleure mais qu’ils n’auront jamais. Enfin, le réalisme du roman retranscrit la réalité du langage de l’époque.

Les personnages parlent familièrement, voire vulgairement. Ils multiplient les fautes de langue ou mangent des syllabes. Ainsi, le roman Des Souris et des hommes, écrit par Steinbeck est réaliste grâce au adre spatio-temporel, au contexte socio-économique, aux personnages types, ? leur langage et leurs actlvités. Différents thèmes sont abordés dont un très fréquent qu’est l’amitié. Georges et Lennie, malgré leurs différences évidentes ont appris à s’apprécier et à rendre soin de l’autre. _e thème de la réalisation du PAGF30F11 rêve est aussi évoqué. lci, elle est vue comme impossible. Depuis le début de l’histoire, on voit Lennie et Georges rêver d’avoir une ferme à eux seuls. Ils travaillent pour gagner un peu d’argent afin d’y panaenir. Malgré tous leurs fforts, ils ne l’atteindront jamais à cause de la maladresse de Lennie. Le livre parle aussi des différences physiques et morales. Il) les personnages personneges principaux Le roman met en scène deux personnages, au rêve simple mais pourtant intouchable.

Tous les deux ont chacun leur particularité : George est comme un grand-frère pour Lennie, et lui est un homme fort en apparence mais aussi simple d’esprit, qui manifeste un véritable attachement pour la douceur, en contraste avec sa puissance physique. Ce sont deux héros en totale opposition et ils sont totalement complémentaires dans l’amitié tendre qu’ils artagent : ils forment en quelque sorte un même être : George en serait l’humaine, Lennie, l’animale, l’un a la vivacité d’esprit, fautre la force surhumaine, impossible ? maîtriser,mais aussi une intelligence qui laisse à désirer.

Lennie Small. Lennie est un personnage énorme, imposant, au visage informe. Il a de grands yeux pâles et de larges épaules tombantes. Il est plutôt naif (George demanda ? Lennie de sauter d’un pont, ne sachant nager et ne fournissant aucune objection, PAGFd0F11 (Lorsque celui-ci subit les insultes et les violences de Curley, il décide de lui écraser la main. Il aime, et c’est ce qui lui coûta de nombreux ennuis, puls la mort, les choses douces comme la soie (Avec la fillette ou bien avec la femme de Curley Ce colosse, est comparé à un ours, ? un dingo, et intervient dans le récit 7 fois.

Son métier consiste à être Journalier débardeur, il fait également le tour des Ranch. Je pense que Lennie est le personnage principal de cette histoire car le récit est centré autour de sa vie. Ce garçon possède un rêve qui tout au long de l’histoire est répété, afin dien améliorer sa contenance : Il souhaite avec son ami George, avoir une ferme où ibre de tout, et propriétaire de sa terre, il pourait de soigner les lapins et de s’amuser avec son chien. On constate très vite son amour ( parfois agressif ) envers les animaux (La Souris ou Le Chien ) .

Malheureusement, on ne connaît que très peu son passé. Lennie avait été atteint d’une maladie lorsqu’il était né, sa tante Clara l’avait hébergé lorsque sa mère était morte. Peu de temps après, celle-ci consulta George persuadé que Lennie pourra bénéficier de sa bienveillance. A la recherche d’argent et à la poursuite de son rêve, ils courent de ranchs en ranchs. George Milton ) George est un petit personna e vif de visage brun doté de yeux inquiets. II s 1 fin et osseux.

Il intervient également 7 fois. Comme Lennie, il est Journalier et débardeur. Je pense que ce personnage est un Adjuvant ( Allié ) car cest un homme qu’ont mettra du côté du personnage Principal pour l’aider à mener ? bien sa quête. Cest un homme qui aime Lennie, malgré son encombrement et ses bêtises. II déclare qu’il lui manque un habitat à lui ainsi qu’une terre où il mènerait une vie pésible. C’est d’ailleurs lui qui est l’auteur de l’histoire de la ferme, à Lennie.

Son passé n’est que très peu dévoilé, mais on sait que c’est un homme qui à pour occupations : les cartes et différents jeux. Slim ) Slim est un homme très grand, vêtu d’un chapeau de feutre aplati, ses longs cheveux noirs coiffés en arrière. Il porte comme tout les autres un pantalon bleu et une veste courte en toile . ll se lie d’amitié avec George.. ll a entre trente ? cinquante ans. Ses oreilles sont très développées, sa voix est tres grave. ll est capable de mener 20 mules avec un seule guide aux mules de tête.

D’un coup de fouet il a la particularité de tuer une mouche sur la croupe d’une ule, sans toucher la bête.. Il est doté d’une autorité si grande qu’on le croit quelque soit le sujet, et que les conversations s’arrêtaient dès qu’il parlait. Sa profession est d’être roulier. Il intervient 6 fois dans le récit et c’est un adjuvant ( allié ) 6 1 l’homme le plus âgé du ranch. il a perdu une main au travail. Son poignet est rond et a comme animal de compagnie, un chien aveugle, puant, qui ne demande qu’a mourir.

Il intervient 6 fois dans le livre. Il est réceptionnaire, sa catégorie sociale est moyenne ( Paysan au profit de quelqu’un C’est un adjuvant ( allié ) car il «aide » et n tout cas souhaite aider le désir et le rêve du personnage principal. Ses occupations sont variées cartes, jeux, dormir, tenir compagnie à son chien . Il sait également que son heure est proche et pense pouvoir atteindre l’objectif de quelques tâches ? effectuer dans sa « future et imaginaire » demeure.

Dans le livre, ses dernières paroles sont adressées à la femme de Curley, envers ses actes commis. Crooks ) Crooks est un personnage de couleur noir souvent caractérisé de manière raciste « Négre il a une mince tête où la douleur avait laissé ses marques, et des yeux patients. Il loge dans la scellerie, un petit hangar adossé au mur de l’écurie, ? l’écart de tous, cause du racisme qui sévit dans toutes les régions des États Unis à cette époque. Son lit est une longue caisse remplie de paille, sur laquelle il étendait ses couvertures.

Il est palefrenier. Il est le propriétaire d’un fusil, et de nombreux livres avec peu d’im ortance par rapport à la compagnie d’un être. PAGF70F11 visage maigre était sillonné de profondeur rides noires et ses lèvres fines, douloureusement contractées, d’un ton plus clair que le reste de son visage. Il intervient 4 fois. C’est un figurant. On ne connaît également que très peu sur son passé à part qu’il est né en Californie, que son père élevait des volailles et avait des hectare de terres.

Ses deux frères étaient toujours en sa compagnie et les blancs les ont tués. II aimerait être comme tout le monde, partager une partie de carte et connaître de longue discussion . Femme de Curley ) La femme de Curley est une jeune femme, elle est belle et attirante, avec de grosses lèvres couvertes de rouge et des yeux fortement maquillés. Ses ongles sont d’un rouge vif, ses cheveux bouclés, doux, vêtu d’une robe de maison en oton, des mules rouges, ornées de petits bouquets de plumes d’autruches rouges.

Elle cherche son amant en continu. Elle intervient 3 fois dans le récit. Elle ne possède pas de métier et reste quand même coupable de la mort de Lennie. Elle meurt, tuée par Lennie vers la fin du livre. Elle gardera le regret que sa mère n’ait pas acceptés qu’elle s’engage dans une troupe. On connaît son passé, et c’est d’ailleurs l’une des seules personnes qui ‘évoque. Elle habitait Salinas, lorsqu’elleétait jeune, un théâtre s’est amené en ville. Elle connaissance d’un acteurs elle pourrait faire partie PAGF 11