FICHE DE LECTURE

FICHE DE LECTURE

I – Introduction 1 . 1 Présentation de l’auteur Jérôme PÉLISSIER est un écrivain mais également un chercheur en psycho-gérontologie, ainsi qu’un formateur et enseignant au sein de l’espace étique de l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de paris) et de l’Université de Lyon. De plus, il est chargé de projet ? I’EREMA (Espace de Réflexion Éthique sur la Maladie d’Alzheimer) en 2010. Il a réalisé de nombreux ouvrages dont La guerre des âges. l 1. 2 Genre Il s’agit d’un extrait d’ e Elle porte le no 122 et situe de la page 8 à I ntologie et société. 007. cet extrait se Elle a été éditée en 2007. De plus, elle est consultable au CDI de l’IFSl du CHU d’Angers 1. 3 Thème traité Le thème traité dans cette revue et notamment dans cet extrait est l’Intimité. 1 Thèse de rauteur L’auteur explique au début, que l’intimité ne peut se définir pour la simple et bonne raison qu’elle est différente et propre ? chacun. C’est pourquoi, il a recueilli plusieurs témoignages afin de connaitre les différents points de vue de ces personnes. 2012. Dans celui-ci, l’auteur ne se positionne pas.

En effet, il a décidé d’aborder ce thème en récoltant des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
témoignages de différentes ersonnes pour connaitre leur point de vue sur le sujet. Ces personnes sont de sexes différents, d’âges différents. Elles ont également une place différente dans la société. Ainsi, on peut distinguer dans cet extrait, un Monsieur de la sécurité exerçant dans une salle, la surveillance des différentes caméras positionnées dans la ville, plusieurs soignants mais aussi, plusieurs personnes âgées résidentes ou hospitalisées, et une personne un peu plus jeune.

Avant de lire cet extrait, on peut éventuellement se poser la questlon : pourquoi l’intimité est-elle SI importante aux yeux de tous ? ne fois l’extrait lu, on comprend mieux. Chaque témoignage recueillit est différent. Chaque personne exprime un point de vue différent sur son intimité. Ill — Complément Au cours de mon stage effectué en EHPAD, j’ai pu reconnaître certains faits en lisant les témolgnages de cet extrait. par exemple, le fait de frapper à la porte et d’entrer dans la chambre en même temps, sans attendre de réponse de la part du résident.

J’ai également appris une chose à ce stage concernant l’intimité, que je n’avais jamais appris auparavant dans mes expériences pr PAG » OF d concernant rintimité, que je n’avais jamais appris auparavant ans mes expériences professionnelles sanitaires et sociales. Le visage d’une personne est une très grande partie de son intimité, à prendre surtout en considération lors de la toilette. Concernant l’UE 4. 1 « Soins de confort et de bien-être » vue en cours, j’ai pu noter un exemple important pour moi, en relation avec l’intimité.

En effet, on a pu voir que lors d’une toilette, il faut toujours proposer à la personne en fonction de ses capacités de faire une partie de sa toilette, notamment ses organes génitaux. IV – Conclusion Certaines phrases des témoignages peuvent nous remettre en uestion, surtout lorsque l’on constate la réalité de celle-ci, j’en ai retenue quelques-unes • l’idée qu’elles peuvent voir mon visage quand je dors, mon sommeil, c’est comme ce que je vous disais, comme si elles voyaient mes rêves, mes pensées.

Comment leur expliquer que je supporte pas ? » page 12 « Même entre nous, soignants, j’ai Fimpression par moments qu’il n’y a pas d’intimité possible. » « tout le monde sait tout sur tout le monde. » page 13 « Et tout un monde intérieur, sûrement, mais peut-être plus en lien avec les autres. » page 16 « [… ]cette menace. » « je suis sur la défensive. » page 20 Le fait d’avoi