Fiche auteur Saint Lamber

Fiche auteur Saint Lamber

Jean-François de SAINT-LAMBERT Philosophe Poète Né à Nancy, le 16 décembre 1716. Officier, il fut attaché à la cour du Roi Stanislas et fit partie de l’Académie de Nancy ; poète, il est l’auteur des Saisons ; encyclopédiste et philosophe matérialiste, il fut l’ami de tous les philosophes et fréquenta tous les salons, familier de Mmes Geoffrin, du Deffant, Houdetot, du Châtelet, de Lespinasse.

L’influence de cette d admettre à l’Académi Nicolas Trublet ; il fut le 23 juin 1770 ; il co aux discours de réce or 4 to neKtÇEge s Saisons, le firent placement de l’abbé u Coëtlosquet illy et répondit rt, de Boufflers et de Vicq d’Azyr. Hostile aux id es de la R volution, il se retira, lorsqu’elle éclata, à Eaux-Bonnes chez Mme d’Houdetot dont il était l’amant. (Leur liaison, après celle qu’il eut avec Mme du Châtelet, dura 50 ans).

Il assista, en 1 800, à l’une des deux séances préparatoires pour la reconstitution de l’Académie. Membre non résident de l’Institut (nommé le 13 février 1796, il avait repris le 22 mai sulvant), lors de l’organisation de 1803, l reprit son fauteuil dans la 2e classe et fut lauréat de l’Institut en 1806. Il mourut 11 jours après

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
son entrée dans le corps, le 9 février 1803. Œuvres 1769Abenaki, Sara et Ziméo, contes en prose 1769Les Saisons, poème 17701dylle tirée du poème des saisons toutes les nations, 3 vol.

Jean-Jacques ROUSSEAU Né à Genève en 1712, fils d’horloger et orphelin de mère, Jean- Jacques Rousseau est recueilli, à l’âge de 16 ans, par Madame de Warens après avoir quitté sa ville natale. Monté à paris en 1742, il rencontre Rameau, Marivaux et Fontenelle. Il collabore, grâce à Diderot, à l’Encyclopédie dont il rédi e les articles touchant ? la musique. Le 9 juillet 175 de Diion couronne son Romancier (Le paysan parvenu (1735): pas connu) Après il est ruiné par la banqueroute (l’échec) de Law et se consacre au théâtre.

Il renouvelle la comédie en la fondant sur l’amour naissant traduit en langage délicat, qu’on à appelé le La surprise de l’amour en 1722. (qui montre le jeu de la séduction) Son théâtre prend 2 tournant 1) Une orientation sociale: L île des esclaves où il dénonce les négalité sociale et demande que les domestiques soit traité avec moins d’injustice. Énorme succès de la pièce. ) Orientation psychologique et amoureuse: rapport humain (surtout amoureux) et un grand nombre de ces pièce analyse l’amour et montre le plaisir de la séduction. Denis Diderot – (1713 – 1789) Mouvement : Lumières. Diderot : reconnu pour son érudition, son esprit crltique et un certain génie. Biographie – Issu d’une famille bourgeoise —>pratiquant le catholicisme. – Parents : Didier Diderot et An éli ue Vigneron —> familles nombreuse 6 enfants tteienent l’âge adulte. p. GF3CFd