Familles Monoparentales

Familles Monoparentales

Les hommes ou les femmes isolés aboutissent souvent dans des quartiers défavorisés. Ils ou elles sont alors souvent sans travail et dans une situation fin ancière difficile. Les ménages avec une seule source de revenus sont plus vulnérables sur le plan de leur sécurité de revenu. (Vranken et Geldof, 19921 993, p. 3839). La stucture familiale d’aujourd’hui c’est modernisée en amenant a vec elle un nombre croissant de familles nt des droits des famllles dlssolues c’e ques sociales en 197 avec la loi sur le mlni une réalité ancienne rs Sv. ge to View nextÇEge dance à l’élargisseme re fois dans les politi contribué à légitimer mais stigmatisée, car elle était en contradiction avec la représenta tion de la famille traditionelle fondée sur les liens du mariage. Comment définir la monoparentalité? Dans le cadre des allocations familiales, elle est définie comme: « vous formez une famille monoparentale si vous vivez seul(e) avec un ou plusieurs e nfants.

Il peut aussi s’agir de beauxenfants, d’enfants adoptifs, de petitsenfants, de ne veux ou de cousins» La notion de famille monoparentale gagne de plus en plus d’impo rtance: de 1991 ? 2007, leur nombre à augmenté de 30%. Selon le tableau de bord 2010, publié

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
par l’observatoire de la sant é et du social, 1 ménage bruxellois sur 10 serait une famille monoparentale. Cette situation n’est en principe pas une situation stable et est en constante évolution recomposition de familles,… l ne faut donc pas la considérer com me un état mais bien comme une séquence de vie: « Une analyse rétrospective des traje ctoires familiales ermet d’estimer qu’à comportements inchangés, une femme fra nçaise sur trois ou quatre se trouverait au moins une fois dans sa vie en situation d’é lever seule son ou ses enfants de moins de 25 ans w’. *(01ivier David, Raymonde Séchet. Les familles monoparentales : des familles comme les autres mais des parents vulnérables. Femmes et Insertlon prof essionnelle, May 2004, Le Mans, France. ) Qu’elle est la cause de cette augmentation?

Olivier David , EnseignantChercheur en Géographie, distingue trois causes maje ures: David, Raymonde S ‘ echet. Les familles monoparentales : des familles comme les autres mais des parents vuln ‘ erables. Femmes et inser nnelle, May Monoparentalité et pauvreté. Ne comportant qu’un seul actif et étant majoritairement féminine s, les familles monoparentales sont plus démunies que les autres et sont donc enclin à la pauvreté. Eurostat estime que la monoparentalité, le divorce et la séparatio n sont des facteurs de risque de pauvreté. De ce fait, cellesci semble plus exposées face au risque de pauvreté.

Vétude stipule également ,qu’une famille sur quatre est auvre en Europe. Les familles monoparentales européenne ont en moyenne un niv eau de vie inférieur de 196 à celui des autres ménages. (Commission technique des allocations familiales, La démographie de la monoparentalité en Europe , dossier d’études n054, 2004, Paris. ) Ces familles ont une plus grande sensibilité à la pauvreté, du fait du sur coûts que génère la situation des parents seuls: dépenses liées au logement garde des enfants Et cela même si les aides sociales réduisent fortement la pauvreté économique de ces famllles.

Ces ménages souffrent de pauvreté économique mais également de pauvreté sociale, ce qui compromet le développement autant des enfants que des parents. leur logement comparés aux autres familles. On peut également constater que c es familles sont fortement représentés dans les parc de logements sociaux ou da ns les quartier populaires, qui offrent des logement plus abordables pour ces fa milles. Monoparentalité et emploi Selon l’observatoire du marché de l’emploi*, afin de subvenir aux besoins du ménage, les parents seuls sont contraints de travalller.

Il apparait par aille urs, que les monoparents sont plus exposés à la précarité que les parents en couple. Ils emploient pour la majorité des emplois à temps partiels souve nt imposé. En effet, un salaire à temps partiel est le plus souvent insuffisant pour entrete nir le ménage et le travail à temps partiel ne peut être une option que si le revenu es t complété d’une allocation supp émentaire. De sucroit, ils rencontrent des soucis d e garde d’enfants *(« Situation des familles mono arentales face à l’emploi et au ch ômaee en région